Handicap & IEF

Instruction En Famille : IEF et apprentissages adaptés

L’IEF pour un enfant en situation de handicap, avantage ou inconvénient pour la famille ?

Un premier constat est observable, nous vivons dans un pays d’institutions : les IME (Instituts Médico-Sociaux), les ITEP (Instituts Thérapeutiques Educatifs et Pédagogiques), unités localisées pour l’ULIS (Les Unités Localisées pour l’Inclusion Scolaire), SESSAD (Service d’Education Spéciale et de Soins A Domicile) etc….. En fonction du handicap de l’enfant, celui-ci est « placé » dans l’une ou l’autre case et malgré une tentative d’inclusion qui n’est autre que de l’intégration avec l’ULIS école, les enfants en situation de handicap ne…

Lire la suite

Le dossier MDPH en IEF (Instruction En Famille)

Si votre enfant présente d’importantes difficultés dans sa vie quotidienne et qu’il bénéficie de diverses prises en charges pour l’aider au quotidien (orthophonie, ergothérapie, psychomotricité….. ), il est possible de demander une prise en charge par la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) afin de bénéficier éventuellement d’aménagements et d’aides financières en fonction du degré de l’handicap. L’handicap de votre enfant peut être simplement cognitif : c’est le cas de toutes les pathologies DYS- (dyslexie, dysphasie, dysorthographie..) puisqu’elles touchent la mémoire,…

Lire la suite

Orthophonie en IEF (Instruction En Famille)

L’orthophonie est une profession de la santé qui consiste à prévenir, évaluer et traiter les troubles de la communication. Il peut s’agir de difficultés ou troubles de langage oral (bégaiement, retard de parole, de langage) mais également de troubles du langage écrit (dyslexie, dysorthographie). Le champ d’exercice est très vaste. En effet, l’orthophoniste peut recevoir dans son cabinet de jeunes bébés avec notamment des troubles de l’oralité, des enfants d’âge scolaire mais également des adultes victimes d’accidents vasculaires (AVC) ou…

Lire la suite

Aménagements spécifiques pour les examens, quelles démarches ?

Un enfant porteur de handicap peut bénéficier d’aménagements spécifiques lors des examens, les épreuves sont alors adaptées afin de faciliter leurs déroulements en fonction du ou des handicaps de l’enfant. Pour pouvoir y prétendre, le candidat doit être reconnu en situation de handicap par la MDPH (Maison Départementale de la Personne et du Handicap) et donc pouvoir justifier de besoins spécifiques. Les candidats étant en instruits en famille ont tout autant droit que ceux scolarisés à ces épreuves adaptées, il…

Lire la suite