L’IEF, qu’est-ce que c’est ? (Instruction En Famille)

Définition de l’IEF :

« IEF » c’est l’acronyme d’Instruction En Famille. Plus communément appelée « école à la maison » ou « instruction à domicile ».

Obligation d’instruction :

Saviez-vous que l’école n’est pas obligatoire ?

En effet, c’est l’instruction qui l’est, et ce, de 6 ans à 16 ans.*
*Code de l’éducation : articles L131-1 à L131-13

Le choix de l’instruction revient donc aux parents.

Quelques chiffres :

En France, 8,1 millions d’enfants* sont soumis à l’obligation d’instruction.

Parmi ces 8,1 millions :

82,7 % sont scolarisés dans un établissement public

16,5 % sont scolarisés dans un établissement privé sous contrat

0,5 % sont scolarisés dans un établissement privé hors contrat

0,3 % sont instruits à domicile (ce qui correspond donc à 24300 enfants)

*données basées sur la rentrée 2016

Si l’on compare ces chiffres avec les données des années précédentes, on remarque facilement que ces chiffres ne cessent d’augmenter. En effet, en 2007, environ 13500 enfants étaient instruits en famille alors qu’à la rentrée de 2016, ce sont désormais, comme nous le mentionnons plus haut, environ 25000 enfants qui sont concernés par l’Instruction En Famille.

Les chiffres ci-dessus qui concernent l’IEF, incluent toutes les sortes de choix pédagogique des familles.

Quelle méthode d’apprentissage pour son enfant ?

L’Éducation nationale demande à ce que les enfants instruits en famille arrivent au même niveau que les enfants qui vont à l’école : le socle commun des apprentissages et des connaissances. Pour savoir et maîtriser le socle commun, chaque famille est libre de choisir sa méthode d’apprentissage. Malgré tout, il faut qu’elle soit en adéquation avec les capacités physiques et intellectuelles de l’enfant et de son âge.

Alors, quelle méthode choisir ?

En effet, il existe plusieurs méthodes d’apprentissages courantes et connues pour pratiquer l’IEF.

https://pixabay.com/fr/l-%C3%A9cole-tirage-au-sort-dessin-1974369/La méthode la plus utilisée est la méthode dite «formelle», aussi appelée « homeschooling », « école à la maison » ou « instruction à domicile ». Pour ce faire, la plupart des parents choisissent des cours par correspondance. En moyenne, les frais des cours par correspondance s’élèvent entre 700€ et 1000€ l’année. D’autres parents choisissent de concevoir leurs supports pédagogiques eux-mêmes. Ce qui, comme vous vous en doutez, demande énormément de réflexion sur le choix des supports et l’élaboration de ceux-ci. La plupart des familles choisissent des méthodes dites « formelles ». Que ces familles aient choisi des cours par correspondance ou qu’elles conçoivent leurs supports elles-mêmes, elles définissent souvent des emplois du temps pour leurs enfants, pour réussir à trouver un rythme et garder un cadre, comme à l’école. Ces apprentissages formels occupent une grosse partie de leurs journées, ce qui demande un grand investissement de temps et une bonne gestion et organisation du quotidien. 

La deuxième pratique la plus utilisée, c’est celle des parents qui combinent le formel et l’informelGénéralement, ils sont convaincus du unschooling (méthode informelle que nous vous décrivons juste après) mais ont du mal à lâcher prise sur ce que eux estiment important ou bien souvent, sur les fondamentaux (écrire, lire et compter, pour résumer), et qui, de ce fait, incluent uniquement des apprentissages formels sur des thèmes prédéfinis par les parents (souvent maths et français, parfois Anglais ou Histoire et géographie). Leurs enfants acquièrent donc le reste des matières imposées par le socle commun, de manière informelle.

La méthode la moins utilisée, parce qu’elle demande une remise en question et un déconditionnement du parent (et parfois aussi de l’enfant si lui-même a déjà été scolarisé) : C’est le unschooling. Appelé aussi « apprentissages autonomes », « apprentissages auto-gérés », « informel », etc. Le unschooling est une réelle philosophie de vie. Dans la vie de ces familles, tout devient une occasion d’apprendre. On découvre la vie telle qu’elle est, sans imposer d’apprentissages formels. Cela demande un lâcher prise conséquent pour les parents qui sont eux-mêmes allés à l’école. Le unschooling demande un don de temps du parent, un réel investissement et beaucoup de patience. Si vous vous sentez prêt à sauter le pas ou si vous en êtes curieux, n’hésitez pas à découvrir les conseils d’une famille unschooling sur vivreenfamille.org

Nous n’avons, bien entendu, pas connaissance de toutes les manières dont les familles procèdent au sein de leur foyer. Nous vous avons présenté ce qu’il y a de plus courant, en France.

Il existe autant de manières de faire l’IEF que de familles IEF. Il n’y a pas de solutions idéales pour tous, la meilleure des solutions est celle qui convient le mieux à votre famille.

« Les gens ont quelque chose en commun : ils sont tous différents.»

Robert Zend

Kirstin Guilbert Letouzé, fondatrice de vivreenfamille.org, pour Pass éducation