Enseignement par projet

Fondé sur l’approche transversale des matières à partir d’un thème, l’apprentissage par projet couvre de multiples matières adaptées à tous les niveaux. La pédagogie de projet n’a rien à voir avec l’apprentissage traditionnel dispensé dans les écoles. C’est une forme d’enseignement qui nous remet en question, nous oblige à être totalement impliqués, sous peine de passer à côté de tous les avantages de la démarche.

 

La théorie

Il existe autant de théories sur la pédagogie par projets que d’auteurs… Pour autant, on retrouve toujours plus ou moins, et par forcément dans cet ordre-là, les 4 étapes suivantes :

https://pixabay.com/fr/planification-3536758/

  1. Faire : on produit, on expérimente…
  2. Déposer : partage le résultat de nos recherches, de notre réalisation, de nos interrogations
  3. Regarder : on découvre, on rentre dans le thème, on explore, on voyage, on fait les liens
  4. Discuter : on discute des résultats, on compare nos conclusions.

 

Des exemples concrets :

https://pixabay.com/fr/meeting-groupe-de-personnes-ensemble-1953060/

  • L’enseignement peut être réalisé au sein d’une famille composée d’enfants d’âges, d’habiletés et de niveaux différents (et non pour une classe de trente élèves du même âge). Lorsque nous étudions l’œil, les plus vieux dissèquent un œil de bœuf, sous « l’œil » attentif (et sûrement passionné) des plus jeunes. Après avoir identifié les parties de l’œil, le plus jeune en fera un dessin, les grands pourront en faire un schéma légendé, puis démonter un appareil photo pour comparer.
  • Lorsque nous étudions les inventions, nous voyons la vie de l’inventeur, mais aussi son œuvre. Les enfants n’apprennent pas seulement que Michael Faraday a développé le premier générateur électrique, mais ils le construisent eux-mêmes. Ils comprennent ce que c’est parce qu’ils l’ont fabriqué.
  • L’apprentissage par la découverte et l’expérience est aussi un point central de cette pédagogie. Le parent guide l’enfant dans ses apprentissages, en lui demandant de chercher, de tester et d’expérimenter afin qu’il prenne de l’assurance et soit capable de penser par lui-même tout en développant son esprit critique.
  • Ainsi, autour d’une thématique, nous étudions les sciences, le français, les mathématiques, la géographie, l’histoire, l’art, pratiquons des sports…

Cela demande énormément de préparation pour le parent. On ne peut improviser la réalisation d’un projet, à moins de pratiquer depuis de nombreuses années, et avoir un stock impressionnant de matériel de toutes sortes. En revanche, une semaine sur une thématique est des plus enrichissantes, tant pour l’enfant que pour le parent. On ne se contente pas de lire, ni même de faire, on se met dans la peau de…, on vit comme… et là réside la magie.

 

Isableue pour Pass Education