Instruction en famille et vie nomade… Comment ça se passe ?

Quand on fait le choix d’une vie nomade, de partir en famille pour un tour du monde à durée limitée (ou pas !) … l’école est au centre des préoccupations. A partir de 6 ans, l’instruction est obligatoire en France. Il est nécessaire d’offrir l’accès à l’enfant sur les connaissances du socle commun et nous avons la liberté de choisir comment en atteindre les objectifs ainsi que la pédagogie qui conviendrait le mieux à nos enfants et notre famille. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’apprentissage en voyage n’est pas plus difficile, bien au contraire. L’avantage quand on voyage en famille, c’est que les enfants apprennent des choses concrètes : en géographie, ou en anglais par exemple.

Quelles sont les possibilités qui s’offrent aux familles qui font le choix de l’instruction en famille et de la vie nomade ?

 

Les cours par correspondance (CPC)

Les cours à distance sont «traditionnellement » dispensés par le CNED (Centre National d’Enseignement à Distance), par le biais de fichiers, et éventuellement de vidéos. Les cours sont conçus par des spécialistes, et suivent scrupuleusement les programmes officiels. Les exercices respectent les formats académiques, et les évaluations sont corrigées par des enseignants. Il existe également d’autres structures qui proposent des cours par correspondance comme les Cours Pi, Ker Lann, Sainte Anne, Hattemer ou encore Legendre, pour ne citer qu’eux.

L’avantage de ces cours, qui peuvent rassurer les parents et certains enfants, est de maintenir une instruction « comme à l’école ». Les programmes sont respectés à la lettre et un planning est proposé aux parents afin d’avancer dans chaque matière en suivant l’ordre des cahiers. Il y a des devoirs à faire et à renvoyer à des dates précises. Il est possible de s’inscrire sans demander la correction des devoirs et certains cours sont totalement en ligne. Les inconvénients majeurs en voyage sont que ce type d’instruction est chronophage et qu’il faut souvent une adresse postale pour assurer les différentes correspondances. Il faut parfois prévoir du matériel volumineux, pas forcément pratique dans une vie nomade et le coût de ces cours n’est pas négligeable.

Chez Pass Education, nous vous proposons des tarifs abordables et tous les envois sont informatisés !

 

Le unschooling

L’instruction se fait selon la curiosité et les envies de l’enfant. Cela n’a plus rien à voir avec ce que l’on connaît de l’école. Plus de classe, plus de cours, plus d’exercices, plus d’évaluations traditionnelles. Le parent va exploiter les envies et les intérêts de son enfant en oubliant les notions de savoirs compartimentés en disciplines, les exercices, les fichiers, les évaluations, les cours, les horaires, les consignes … Tout est à repenser et à personnaliser selon chaque enfant, chaque parent, chaque famille. Tout est source d’apprentissage. La vie devient l’école. Le parent ne dirige plus. Par contre, il doit rester disponible pour l’enfant et à la charge d’apprendre afin de transmettre à l’enfant. Si par exemple l’enfant se passionne pour les oiseaux, c’est au parent qu’il incombe de chercher à répondre à cette faim de connaissances !

Les avantages de ce choix éducatif sont la liberté totale pour les parents et pour les enfants, le respect du rythme naturel et de vie de chacun. Le coût est très peu élevé, voire nul, puisqu’il ne nécessite aucun matériel. L’inconvénient est le risque de ne pas avoir acquis toutes les connaissances et les compétences requises ainsi que l’enfant peine à se réadapter au cadre traditionnel s’il retourne à l’école par la suite. C’est une pédagogie exigeante pour les parents !

 

Le roadschooling

Le roadschooling est une approche plus pratique de l’apprentissage. Les familles emballent leurs affaires et prennent la route pour faire le voyage de leur vie. Plutôt que d’enseigner ce qui est dicté par les manuels ou les programmes scolaires, ces parents enseignent à leurs enfants en fonction de l’endroit où la route les mène. Toutes les destinations sont sources de nouvelles connaissances. Architecture, histoire, biologie … tous les sujets peuvent être développés au gré des visites et en fonction de ce qui plaît à l’enfant. Libre aux parents de glaner ce qui leur convient dans les programmes officiels et de bâtir un planning adapté au rythme et aux destinations du voyage. Les avantages de ce choix éducatif sont la flexibilité, le respect du rythme de l’enfant et des parents. Le parent tient moins le rôle d’enseignant et davantage celui d’accompagnant dans l’école de la vie et du monde. Le coût est très faible puisqu’aucun matériel n’est à acquérir. L’inconvénient, comme pour le unschooling, est le risque que l’enfant n’ait pas acquis toutes les connaissances et les compétences requises par l’Education Nationale.

Lorsque l’on décide de commencer une vie familiale de nomade, l’instruction ne doit pas être un souci, surtout avec de jeunes enfants. Plusieurs options sont possibles et offrent des choix variés, allant du cadre très strict à une totale liberté. Chaque famille effectue son choix au regard du profil des enfants, mais aussi des parents. La solution idéale est celle qui correspondra le mieux aux besoins de chacun. Et rien n’est figé. La couleur que l’on donne à l’instruction peut évoluer au cours du voyage, dans un sens ou un autre, en fonction du comportement des enfants et de notre ressenti. Quoi que vous choisissiez, votre enfant a besoin d’un partenaire plus que d’un prof, de quelqu’un qui est là pour le soutenir, l’encourager, l’aider à avoir confiance en lui. Pendant un tour du monde ou une vie nomade, l’enfant va découvrir que rien n’est acquis. La seule chose qui sera toujours là, c’est vous, sa famille.

 

Sylviana de Lamour en Vadrouille, pour Pass Education

 

[N.D.L.R.] Certains de nos articles peuvent ne pas traiter pas uniquement de faits formels et généralistes liés de près ou de loin à l’IEF car nos auteurs peuvent donnés leurs avis personnels et restent responsables de leur contenu sur notre espace dédié à l’IEF.