Tour d'horizon rapide du site en vidéo

Jeux pédagogiques en famille : quels bénéfices ?

Les bénéfices des jeux pédagogiques en famille

Jouer est une des principales activités de l’enfance. C’est en effet par le jeu que se font la plupart des apprentissages. Et ils se font ainsi avec facilité, presque par magie ! Alors, pourquoi ne pas utiliser les jeux lorsque vous souhaitez stimuler votre enfant ou lui permettre de surmonter ses difficultés scolaires ? En gardant toujours cette dimension ludique, vous allez passer de très bons moments. Découvrez dans cet article de nombreux jeux pédagogiques à faire en famille.

Utiliser des jeux pédagogiques en famille : les bienfaits

Jouer avec son enfant permet de créer une bonne relation avec lui. C’est lui prêter de l’attention en passant des moments de qualité avec lui. Dans le jeu, on a toujours cette dimension de plaisir qui donne de la motivation et qui permet la répétition, donc de l’entraînement. Le jeu a également de nombreux bénéfices du point de vue de la gestion des émotions.

Il est particulièrement intéressant d’introduire au maximum dans la vie familiale une dimension ludique. Et ce dès le plus jeune âge. Regardez, par exemple, tous les jeux éducatifs à faire à partir de 3 ans.

Il y a deux types de jeux à distinguer :

  • le jeu libre qui est dicté par la motivation et l’imagination de l’enfant ;
  • le jeu éducatif qui est encouragé par l’adulte et qui a un objectif d’apprentissage.

Le jeu libre est très important. Il mobilise et stimule la créativité et l’autonomie. Il est intéressant pour un bon développement de l’enfant de favoriser ce type de jeu à l’extérieur. Cela renforce ses capacités physiques. À l’intérieur, les activités de dînette, les jouets en bois ou les figurines accroissent ses compétences langagières.

Les jeux éducatifs permettent d’aborder ou de renforcer des apprentissages spécifiques. Grâce à de nombreux jeux, vous pouvez aider votre enfant à apprendre à parler avec des jeux de langage, apprendre à lire ou apprendre à écrire. Les jeux de société sont aussi très bénéfiques. À travers eux sont travaillées des notions de mathématiques, de repérage spatial, de langage, etc.

Mais les jeux peuvent aussi, de façon plus globale, renforcer les fonctions exécutives. Les fonctions exécutives sont tout simplement les capacités qui nous permettent d’agir en utilisant son intelligence.

« Avec des fonctions exécutives bien installées, l’enfant sera capable de se contrôler, de rester concentré, d’apprendre à patienter. Il apprendra plus facilement à l’école, il aura le goût du défi et de l’effort. A contrario, lorsque l’enfant n’a pas eu l’occasion de construire son intelligence exécutive, alors apprendre relèvera d’un effort colossal, mémoriser une consigne sera compliqué à planifier et organiser et ses actions pourront lui être difficiles. »

Christelle Stock Une année pour tout changer

Ces fonctions exécutives sont :

  • la mémoire de travail ;
  • le contrôle de l’inhibition ;
  • la flexibilité mentale.

La mémoire de travail amélioré pour petits et grands

Le processus de mémorisation permet de conserver des informations et de les organiser. 

Il existe beaucoup de jeux qui font appel à la mémoire. Il y a bien sûr le classique jeu de Mémory. Vous pouvez en acheter dans le commerce, mais aussi en fabriquer assez facilement en imprimant des images en double exemplaire. Cela permet de s’adapter aux intérêts de votre enfant.

Le Mémory traditionnel fait appel à la mémoire visuelle. Vous pouvez aussi vous appuyer sur les autres sens pour créer divers jeux dans lesquels le but sera d’associer deux items identiques. Proposez un mémory olfactif en remplissant des petites fioles avec des huiles essentielles. Avec le mémory gustatif, il s’agira d’associer les saveurs (sucrée, acide, amère, salée). Un mémory auditif peut être inventé en faisant écouter des sons de la nature. Et des tissus de différentes textures pourront servir à proposer un mémory tactile.

Le jeu Simon qui consiste à reproduire des suites de couleurs est aussi devenu un grand classique. Il stimule la mémoire en créant des parties de franches rigolades.

🚗 Pour travailler la mémoire, même lors d’un trajet en voiture, jouez à Dans ma valise. Dans ce jeu, le premier joueur dit : « Dans ma valise il y a… » et complète avec un mot. Le joueur suivant doit répéter la phrase du premier et ajouter un objet. Il s’agit donc de mémoriser une liste d’objets qui ne cesse de rallonger. Proposez des objets traditionnels à mettre dans une valise, mais aussi des choses un peu plus loufoques pour introduire de l’humour dans cette activité. 

Le contrôle inhibiteur développé grâce à certaines activités ludiques

Le contrôle inhibiteur permet de contrôler les pensées, les comportements, les impulsions. Mais aussi de réfléchir avant d’agir. C’est également grâce à cette fonction que nous pouvons mettre de côté les distractions et nous focaliser sur la tâche à accomplir.

Jacques a dit… est le jeu parfait pour travailler l’inhibition. En effet, les joueurs doivent effectuer l’action demandée seulement si elle est précédée de la formule « Jacques a dit… ». Cela demande donc d’écouter, d’être attentif et de réfréner un geste impulsif.

Le jeu Bazar bizarre pour les enfants à partir de 5 ans mobilise également très bien le contrôle inhibiteur.

Vous pouvez aussi créer de petits jeux très facilement en imprimant des cartes représentant des flèches à dire dans le sens inverse. Par exemple, on dit « bas » quand la flèche va vers le haut. Pour les enfants déjà lecteurs, les mots indiquant les couleurs, mais écrits dans une autre couleur sont aussi un très bon exercice. Dans ce jeu, il ne faut pas lire le mot, mais donner le nom de la couleur avec laquelle il est écrit.

🚗 Pour vous amuser lors des trajets en voiture, le jeu Ni oui, ni non est idéal. Là aussi, les enfants (mais aussi les parents !) ont besoin de contrôler ce qui pourrait spontanément être répondu.

La flexibilité mentale en lien avec le jeu en famille

La flexibilité mentale est ce qui permet d’être créatif, d’ajuster les stratégies et de résoudre des problèmes. Elle est une aide pour opérer des changements rapides entre deux tâches et pour faire face aux imprévus.

Toutes les activités qui font appel à la logique développent la flexibilité mentale. Parmi les nombreux jeux qui sont disponibles sur le marché, les jeux SmartGames sont des incontournables. Dans cette large gamme, tous les jeux sont conçus pour développer des capacités cognitives précises et se font souvent sous la forme de défis. Cela motive beaucoup les enfants, mais les parents sont aussi très souvent séduits par ces jeux qui font appel à la logique, au repérage spatial, à la concentration et à bien d’autres compétences.

Les jeux comme Gagne ton papa ou Rush Hour sont également très stimulants.

Essayez aussi les jeux tels que Puissance 4 ou le jeu du Morpion. Ils incitent à prendre en considération l’activité de l’autre joueur et à anticiper. 

🚗 Si vous voulez jouer en voiture, vous pouvez vous lancer dans des devinettes. Il est alors facile de s’adapter à l’âge de chaque enfant et ce sera également un bon exercice de langage.

📌Si vous voulez réviser plus spécifiquement les mathématiques, utilisez le jeu du serpent disponible sur notre site.

📌Pour les plus grands, travailler les sciences en jouant peut se faire avec notre activité de l’arbre de l’évolution.

Le jeu peut être considéré comme un outil au service des apprentissages. Mais il ne faudrait pas que cela fasse perdre de vue sa dimension ludique. Ne forcez jamais votre enfant à faire une activité, cela risquerait de créer des blocages chez lui. En revanche, n’hésitez pas à lui proposer toutes sortes de jeux à adapter selon les situations : seul pour développer son autonomie, entre frères et sœurs ou tous ensemble en famille. Vous allez passer des moments mémorables dans la bonne humeur et les apprentissages se feront presque tout seuls !



Jeux pédagogiques en famille : quels bénéfices ? pdf

Jeux pédagogiques en famille : quels bénéfices ? docx