La gym des doigts pour travailler la motricité fine

Votre enfant développe durant toute sa petite enfance, sa motricité. Il est nécessaire de ne pas oublier la motricité fine. Elle permet en effet, de travailler sur les 5 sens : l’ouïe, la vue, l’odorat, le goût et le toucher. Ce dernier est important pour son apprentissage tel que l’écriture. Pour améliorer la motricité fine, il existe une méthode qui consiste à faire la gym des doigts. Voici en détail comment mettre en place cette méthode qui permettra à votre enfant de contrôler précisément ses doigts.

Assouplir les doigts

Pour écrire correctement

La gym des doigts permet comme objectif premier de tenir correctement son crayon. C’est ainsi, que l’enfant pourra avoir une plus belle écriture. Les enfants, en effet, tiennent mal leurs crayons. Ce n’est pas évident de s’en rendre compte tout de suite. C’est, malheureusement, lors des premières écritures, que vous pouvez le remarquer. Si vous ne faites rien, ça ne s’arrangera pas avec le temps. Il suffit, finalement, de pratiquer des exercices qui muscleront les doigts. Dès le plus jeune âge, vous devez donc apprendre à votre enfant de plier, d’utiliser et de connaître ses doigts. En faisant la gym des doigts, votre enfant va réussir à délier ses doigts pour les bouger indépendamment des uns des autres.

Pour libérer ses doigts

En dissociant ses doigts, votre enfant va pouvoir tenir parfaitement son crayon, mais aussi pratiquer d’autres activités. Effectivement, si votre enfant veut faire de la musique, la gym des doigts est fortement recommandée. Le piano, la guitare, le violon, ou même la flûte, tous ces instruments nécessite une certaine souplesse. D’ailleurs, avant tous les sports ou les loisirs, apprenez à votre enfant à faire quelques exercices. Ce sera un échauffement pour éviter de se faire mal au poignet ou au bras. C’est, en effet, grâce à la force développée dans les doigts, que vous pourrez protéger le reste de vos muscles. Bien entendu, vous devez étirer le reste du corps aussi.

Pour maîtriser ses gestes

À partir de 7 mois environ, votre bébé va commencer à tenir des objets dans ses mains. Mais c’est vers 9 mois qu’il acquiert la technique de la pince. Il peut alors garder un objet dans sa main en serrant ses doigts. Son pouce et son index sont alors très sollicités jusqu’à la tenue d’un crayon. Quand votre enfant commence à tenir un objet assez longtemps dans sa main, vous pouvez commencer la gym des doigts. Il vous suffit de l’aider en pliant ses petits doigts doucement, en chantant des comptines en lien avec les doigts, ou même de le solliciter en tenant sa cuillère ou directement sa nourriture pour manger. Des petits gestes simples qui favoriseront ensuite la mise en place des exercices de la gym des doigts.

 

La gym des doigts : exercices simples

Effectuer 3 activités au choix tous les jours pendant 1 mois. Cela prend 5 à 10 minutes par jour.

Le piano plat

La main de votre enfant doit être posée à plat sur une table. Puis, il soulève le plus haut possible son pouce et le repose. Au tour ensuite de l’index de le lever et de le reposer. Il doit recommencer en passant chaque doigt. Une fois qu’il a fini à l’auriculaire, il fait de nouveau dans l’autre sens. Il continue après avec l’autre main de la même manière. Puis, votre enfant doit finir si possible en faisant les deux mains en même temps. Si cet exercice est réussi par votre enfant, vous pouvez lui proposer une prochaine fois, de le faire debout, les mains dans le vide.

La marche avant et arrière

Votre enfant doit faire marcher ses doigts. Il doit poser le bout de son index et de son majeur sur une table. Ensuite, il les avance comme si c’était des jambes, un à un. Puis, il recommence en « marchant » en arrière. Il reproduit alors cet exercice avec son autre main, et finit avec les deux mains en même temps. 

Grat-grat

Toujours avec l’index et le majeur, votre enfant doit gratter la table. Il forme un poing et plie son index et son majeur en crochet. Sur place, il doit à tour de rôle, les faire gratter. Il recommence ensuite avec son autre main, et termine avec les deux mains ensemble.

La prière bravo

Il joint ses deux mains ensemble, puis tape ses deux pouces ensemble. Il arrête et continue avec ses deux index. Il continue avec ses deux majeurs, etc. Quand il a fini, il recommence avec l’auriculaire dans l’autre sens. Cet exercice peut être assemblé avec « la prière ». Votre enfant presse ses mains ensemble et force dessus le plus possible en comptant jusqu’à 5. Il relâche ensuite la pression. Il peut recommencer ce mouvement 3 à 4 fois.

Le piano-pouce (ou les bisous)

Votre enfant doit faire toucher son pouce avec tous les autres doigts chacun leur tour. Il commence donc par le pouce-l’index, le pouce-le majeur, etc. Il reprend ensuite de l’autre côté. Il peut essayer également de le faire avec ses deux mains en même temps.

Le poing

Votre enfant doit serrer son poing le plus fort possible et relâcher ensuite la pression. Il peut le faire 3 fois de chaque côté, puis les deux mains ensemble. 

Les griffes de chat 

Votre enfant doit poser ses mains à plat sur la table. Puis, il rabat ses doigts doucement pour former un poing serré. Puis il tend de nouveau ses doigts pour revenir à la position initiale. Il doit essayer de laisser ses poignets appuyer sur la table. Il reprend cet exercice 3 à 4 fois.

Les pichenettes

Votre enfant place le bout de son index derrière son pouce. Puis, il donne un coup de pression pour éjecter son index en avant. Il doit le faire avec tous les doigts de la main. Il continue ensuite avec son autre main, et enfin l’exécute avec les deux ensembles.

La petite boule

Votre enfant joint ses mains ensemble. Il doit alors les écarter tout en gardant ses bouts de doigts collés. Il s’arrête quand il forme une petite boule avec le creux de ses mains. Il appuie alors ses mains de nouveaux entre elles. Il peut reprendre ce mouvement 3 à 4 fois.

La petite balle

Si vous avez une petite balle souple de type jonglage, vous pouvez pratiquer cet exercice avec votre enfant. Il doit poser la balle sur la table et la faire rouler sous sa main. Au début, il s’exerce avec sa paume, puis jusqu’au bout de ses doigts, et enfin en la roulant de chaque doigt à sa paume. Il recommence ensuite avec son autre main. Petite astuce : vous pouvez créer votre balle vous-même. Achetez des ballons de baudruche. Prenez-en deux, découpez l’extrémité de chaque ballon. Remplissez-en un de farine ou de sable, puis refermez-le avec l’autre ballon de baudruche. Vous pouvez rajouter un élastique pour être certain que la balle ne s’ouvre pas.

Le massage

À la fin des exercices choisis, vous pouvez conclure avec un petit massage de chaque doigt. Demandez à votre enfant de se tirer doucement sur chaque doigt. Puis, il finit par se les malaxer.

La gym des doigts : exercices pour s’amuser

Grâce à certaines activités ludiques, votre enfant peut aussi tout au long de la journée pratiquer la gym des doigts.

Le Hand spinner

Le Hand spinner ou toupie de main est sortie dans les cours de récréation au printemps 2017. Il s’agit d’un jouet qui permet d’assouplir le pouce et l’index. En positionnant son index et son pouce au milieu du hand spinner, l’enfant fait alors tourner les trois branches. L’objectif du jeu est d’essayer de le faire tourner le plus vite possible, sur un doigt en faisant bouger sa main en équilibre.

Finger eyes

L’enfant doit enfiler son « finger eyes » au doigt qu’il souhaite (généralement au majeur). Puis, avec les deux yeux sur le haut de sa main, il fait bouger ses doigts comme pour faire parler « l’animal ». Il peut alors essayer de faire le canard, en joignant ses doigts ensemble et en fléchissant son index et son majeur. Il peut aussi imaginer une araignée, en mettant le bout de ses doigts sur une table et en avançant ou reculant. Il peut réaliser l’éléphant avec son index, par exemple, en le levant le plus haut possible comme pour imaginer sa trompe. Enfin, il peut également représenter ce qu’il désire tel qu’un monstre ou une pieuvre, en faisant bouger tous ses doigts, comme pour faire peur. Le finger eyes est un excellent outil pour faire la gym des doigts tout en s’amusant.

La marionnette

Comme le finger eyes, votre enfant peut entrer dans la peau d’un personnage, grâce à des marionnettes à doigts. Il existe des petites marionnettes en peluche à glisser sur le bout des doigts. Une façon ludique de faire bouger ses doigts tout en se créant un monde imaginaire. Cela peut être une grosse marionnette également pour faire bouger tous ses doigts à l’intérieur de la peluche.

 

 

Marine Ledoux, fondatrice de alabonheur.fr, pour Pass éduction