Qu’est-ce qu’une évaluation formatrice ? – CRPE 2022

Question sur le CRPE: « Qu’est-ce qu’une évaluation formatrice ? » 

CSE : connaissance du système éducatif – Pédagogie – Évaluation

Mon Pass pour le CRPE vous aide à préparer le concours du CRPE: concours de recrutement de professeurs des écoles

L’évaluation formatrice peut être considérée comme une auto-évaluation.

Quand se déroule-t-elle ?

Il est possible de la mettre en place au cours de la séquence, par exemple, une ou deux séances avant de proposer une évaluation sommative aux élèves. Il est préférable d’espacer dans le temps une évaluation formatrice et une évaluation sommative pour laisser le temps aux élèves de faire des progrès vis-à-vis des compétences mises en jeu.

Comment ?

Il est préférable de fournir un document d’auto-évaluation aux élèves leur permettant de suivre les compétences atteintes et les progrès qui ont été réalisés. Ce document doit comporter les critères de réussite selon la compétence évaluée (qu’est-ce que je dois savoir faire pour atteindre la compétence ?). Ceci rend l’évaluation plus parlante pour les élèves. Ces documents peuvent aussi permettre aux élèves de comprendre pourquoi ils n’ont pas atteint une compétence dans d’autres types d’évaluation.

Tout ceci peut être rangé dans un cahier de progrès que les élèves ont à leur disposition.

Pourquoi ?

  • Elle permet à l’élève d’évaluer lui-même son propre travail.
  • Elle aide l’élève à repérer seul ce qu’il doit travailler et d’identifier ses difficultés, ce qu’il n’a finalement pas bien compris. Cette étape est difficile pour certains élèves. Quelques fois l’élève ne comprend pas pourquoi il n’a pas réussi. Dans ce cas, l’enseignant doit intervenir pour lui venir en aide et l’aider à comprendre ses réussites et ses besoins.

5 étapes à mettre en place pour aider l’élève à réaliser une tâche :

  1. Définir le plus concrètement possible le but à atteindre, la finalité de la tâche. Dans cette étape, la confrontation des représentations de l’élève pour réaliser la tâche aux exigences de son maître (consignes fixées par celui-ci) diminue le risque d’échec.
  2. L’anticipation : l’élève mesure à l’avance la portée de son acte par rapport à l’objectif à atteindre. L’élève considère ainsi son travail comme une suite d’étapes logiques qui se combinent les unes aux autres pour permettre de rendre un travail adéquat à l’objectif final.
  3. La planification de la tâche : l’élève ordonne ses actions pour réaliser une tâche.
  4. L’exécution de la tâche : l’élève réalise le travail qu’il a anticipé, organisé dans sa tête.
  5. L’évaluation formatrice : l’élève effectue un contrôle permanent de ses actions en comparant ce qu’il avait anticipé. Il fait donc attention à bien respecter toutes les étapes prévues, à vérifier qu’il se rapproche bien du but visé… Cet autocontrôle permet de réguler son travail ; l’élève va ainsi pouvoir modifier sa représentation initiale, orienter différemment sa planification… pour réussir son travail.

Attention : Ne pas confondre évaluation formative et évaluation formatrice.

En bref, l’évaluation formative est un outil pour l’enseignant qui lui sert à adapter les apprentissages selon les besoins des élèves alors que l’évaluation formatrice est une auto-évaluation.

 



Qu’est-ce qu’une évaluation formatrice – Mon pass pour le crpe pdf

Qu’est-ce qu’une évaluation formatrice – Mon pass pour le crpe rtf