Quels sont les différents obstacles à l’apprentissage de la lecture ? – CRPE 2022

Question sur le CRPE: « Quels sont les différents obstacles à l’apprentissage de la lecture ? » 

Français Didactique – Cycle 2 – Lecture

Mon Pass pour le CRPE vous aide à préparer le concours du CRPE: concours de recrutement de professeurs des écoles

L’apprentissage de la lecture est un processus assez complexe qui est surtout travaillé en cycle 2. Parfois il peut l’être d’autant plus pour certains élèves et il est possible pour le professeur de leur venir plus facilement en aide en ayant au préalable identifié quel est l’obstacle qu’ils rencontrent.

Il existe différents types d’obstacles qui peuvent mener à ces problèmes dans l’apprentissage de la lecture : voici, ci-dessous quelques exemples de difficultés qu’il est possible de prendre en compte lorsque l’on observe un trouble de l’apprentissage de la lecture chez certains élèves.

Les difficultés ci-dessous se rencontrent lors d’un apprentissage par méthode de décodage. L’orthographe du français rend le processus de lecture difficile car cette langue comporte 26 lettres, 37 phonèmes, et 131 graphèmes.

Difficultés Exemples
Parfois, un même graphème peut transcrire plusieurs phonèmes Attestation : Le premier -t en gras se prononce [t], le deuxième -t en gras se prononce [s].
Parfois, un même phonème peut être transcrit par plusieurs graphème Le phonème [s] peut être transcrit par -ss , -t, -c, -sc, -s.
Un graphème peut rester muet Une hotte : le -h est muet.
Des phonèmes proches sont parfois difficiles à discerner (d’autant plus lorsque des élèves rencontrent des problèmes de dyslexie) Le b et le p (lettres labiales) sont souvent confondus par les élèves.
Les accents régionaux peuvent perturber l’apprentissage des différents sons puisque le son entendu pour un même phonème diffère selon la région dans laquelle on se trouve Le [a] picard ne correspond pas au [a] parisien

Grâce à de nombreuses études, on a pu constater que la plupart des élèves de CP petit lecteur présentent de faibles aptitudes dans le maniement de la langue, surtout orale, dès l’entrée du CP. Ce genre d’enfant va donc devoir apprendre à parler en même temps que lire et écrire. De plus, ils présentent souvent également une inexpérience face au langage écrit (ex : peu de dictées à l’adulte en GS, non reconnaissance des lettres de l’alphabet, ne savent pas syllaber…). L’enfant doit alors comprendre que lire, c’est restituer un langage.

Pour passer outre ces obstacles, ce type d’élève doit :

  • Comprendre ce qu’implique l’activité de lecture. Lire n’est pas « dire une histoire » mais suivre scrupuleusement ce qu’un auteur a créé.
  • Avoir compris le principe de grapho-phonologie, dans la syllabe dans un premier temps.
  • Avoir des connaissances orthographiques. Il faut travailler l’orthographe en parallèle de la lecture. La morphologie lexicale (ex : ver, vert, vers, verre) aide à la compréhension de ce qu’on lit. Ainsi, l’enfant peut chercher ce qu’il connait déjà dans sa lecture.
  • Comprendre que lire c’est un acte qui permet de lier des groupes de mots pour former des unités de sens. S’il n’associe pas de sens, l’enfant aura une lecture hachurée et se sentira perdu face à la compréhension.

 



Quels sont les obstacles à l’apprentissage de la lecture Mon pass pour le crpe pdf

Quels sont les obstacles à l’apprentissage de la lecture Mon pass pour le crpe rtf