L’IEF (Instruction En Famille), est-elle à la portée de toutes les bourses ?

Après beaucoup de réflexions et de recherches, vous êtes décidés à vous lancer dans cette grande aventure qu’est l’IEF (Instruction En Famille). Mais reste une grande question, LA grande question. Combien cela va me coûter ? Parce que les finances restent un point important pour les familles de notre monde moderne, il est important d’aborder ce sujet. Quel budget prévoir pour pratiquer l’école à la maison ? L’IEF coûte-t-elle plus cher que la scolarisation ? Comment réduire les dépenses ? Y-a-t-il des aides pour les familles qui étudient à la maison ? Nous allons répondre à toutes vos questions.

 

Faut-il un budget pour l’IEF ?

Pour être honnête, il n’y a pas de budget IEF type. Les dépenses qui vont être engendrées par l’instruction en famille, dépendent de la méthode d’apprentissage que vous allez choisir.

  • Les cours par correspondance : Les prix sont variables d’un organisme à l’autre mais en moyenne la tranche de prix va de 300 euros pour des cours de maternelles (qui ne sont pas indispensables pour toutes les familles) à 550 euros pour des cours de CP. Prévoyez entre 900 et 1000 euros pour des cours de CM2. Les cours pour les niveaux de collège varient de 1000 à 1500 euros et pouvant coûter entre 1500 euros et 2000 euros pour le lycée. Clairement, même si les tarifs varient de quelques centaines d’euros selon les organismes, les prix augmentent toujours à chaque niveau. Vous pouvez bien sûr, dans la plupart des cas avoir des tarifs dégressifs si vous avez plusieurs enfants. Certains cours par correspondance, vous propose même de ne prendre que certaines matières, ce qui permet de payer moins cher et de compléter les  matières que vous n’avez pas choisis à votre façon. Pass éducation propose des PACKS IEF du pré-CP au CM2, à partir de 90€.
  • L’achat de cahiers matière par matière : Vous pouvez très bien acheter vous-même les manuels correspondant au niveau de votre enfant et suivre le programme en vous aidant du sommaire de chaque livre. Comptez en moyenne 15/20euros par manuel.
  • Les  « fiches maisons » : Il s’agit de trouver vous-même sur des blogs ou des pages de partages les fiches à proposer à vos enfants. Il faudra ensuite imprimer et au besoin plastifier. Comptez donc l’achat d’une imprimante si vous n’en avez pas. Prévoyez un budget qui va de 30 euros pour les moins chers à plusieurs centaines d’euros. Nous vous conseillons de bien vous renseignez sur la tenue de l’imprimante. Avec une impression en grosse quantité et très fréquente, mieux vaut une imprimante de qualité. N’oublions pas les cartouches donc le prix varie selon votre machine : ça peut aller de 10 à 50 euros pour un pack de 4 couleurs.
  • La pédagogie Montessori : Très en vogue en ce moment, cette méthode se base essentiellement sur de la manipulation. Elle demande donc beaucoup de matériel qui est bien sur spécifique à la pédagogie. Investissement : plusieurs centaines d’euros, qui peuvent vite monter à 1000 euros. (Vous n’êtes bien sûr pas forcé de tout acheter en une seule fois, ni de tout acheter). Vous pouvez aussi fabriquer le matériel vous même.
  • Unschooling : là aussi, le budget est variable. Tout dépend si votre enfant  préfère apprendre en étant dehors (ce qui ne coûtera, s’il passe son temps à jouer et compter avec les pierres et les bouts de bois du jardin), se sera un autre budget, si votre progéniture est plutôt un rat de bibliothèque et/ou si vous faites beaucoup de sorties et/ou des expériences à la maison.

 

Les achats indispensables

Même si les besoins en matériel changent d’une méthode à l’autre, il y a quand même des achats que la majorité des familles devront faire :

  • Les fournitures : gommettes, peinture et pinceaux, feuilles, crayons de couleur et feutres, pour les plus petits, et pour tous : la colle, les stylos, les cahiers, les ciseaux, une gomme. Du matériel qui peut coûter au grand max 50 euros.

 

L’IEF, coûte-t-elle plus chère que l’école ?

Le fait que l’IEF soit un plus gros investissement que de mettre son enfant dans une école n’est pas un fait avéré. Il faut en effet prendre en compte les différents facteurs, ainsi que les pour et les contres des deux méthodes.

Bien que la gratuité de l’école soit mise en avant, les à-côtés dépendants et souvent inévitables eux ne le sont pas.

  • Le coût des fournitures lui varie selon le niveau : environ 160 euros pour un CP 200 euros pour un CM. Comptez jusqu’à 350 euros et 600 euros respectivement pour le collège et lycée.
  • La garderie pour les plus-petits : une centaine d’euros par mois.
  • La cantine : entre 300 à 600 euros l’année selon les communes.
  • Les vêtements (pour les maternelles et primaires) qui s’usent assez vite et/ou qui sont perdus.
  • L’achat d’une tenue de sport.
  • Les livres demandés à lire.
  • les manuels scolaires : ils sont prêtés dans certaines écoles, demandés à l’achat dans d’autres.
  • Les sorties scolaires dont une participation est souvent demandée.
  • Les frais de scolarité, si votre enfant fréquente une école privé ou non agrée par l’état.

Il est donc facile de monter à un budget de 500 à 1000 euros.

 

Comment réduire les coûts ?

Même si un minimum d’achat est indispensable pour pratiquer l’instruction en famille, il est tout à fait possible de faire des économies.

  • Acheter d’occasion : Pour les manuels, les livres et le matériel type puzzles, jeux d’apprentissages, pédagogie Montessori. Il existe des sites de vente, des groupes sur les réseaux sociaux ou encore des magasins comme Emmaüs spécialisés dans la vente d’occasion. Idem pour les imprimantes et les plastifieuses, que vous pouvez trouver aux mêmes endroits. Cela permet de réduire les coûts tout en ayant du matériels de qualité et en bon état.
  • Acheter des produits compatibles ou en gros : Vous pouvez trouver dans le commerce ou sur internet des cartouches de types « compatibles », elles ne sont pas estampillées par la marque de votre imprimante mais coûtent 2 fois moins chères. Attention tout de même à bien vérifier car, certaines marques telles que HP ont bloqués leurs imprimantes contre les cartouches compatibles, votre achat sera donc inutile. Quant à l’achat en gros, il est parfois plus rentable car  les fournisseurs pratiquent souvent des prix plus bas en lot que à l’unité.
  • Le troc : idem, que pour l’occasion, des sites et des pages sur les réseaux sociaux vous permettent de troquer des choses que vous ne voulez plus et d’avoir en échanges du matériel qui vous servira vraiment.
  • Les abonnements : si vous êtes des adeptes des sorties, les abonnements aux musées, ou aux structures types « cités des sciences » peuvent être un vrai bon plan. Vous pourrez faire autant de visites que vous le voudrez, et étant donné que les expositions sont pour certaines temporaires, vous pourrez toutes voir et donnée à vos progénitures une vraie mine d’information et de connaissance tout en passant un moment conviviale. Les abonnements en médiathèque et bibliothèques, vous seront d’un grand renfort. Les livres coûtent cher et ce genre d’abonnement permet d’avoir toutes les connaissances que l’on veut à porter de main. Votre mini-vous ne jure plus que par les trains, pas de problème, prenez un panel de livres sur nos chers moyens de transport sur rails. Votre grand fait un exposé sur les trente glorieuses, pas de soucis. Il y a un tas de livres en bibliothèques pour l’aider dans ses recherches. Peu de dépense et une facilité à rendre des livres qui n’intéressent plus, pour passer un autre centre d’intérêt et à d’autres apprentissages. Il est aussi possible de trouver chez certains fabricants de cartouches d’encre, des abonnements à l’année (oui, oui pour les cartouches), si vous utiliser beaucoup l’imprimante cela peut vraiment valoir le coup.

 

A-t-on droit à des aides en instruction à domicile ?

Pour tout Français, si les enfants sont scolarisés et que la famille ne dépasse pas un certain seuil, un droit à l’Allocation de Rentrée Scolaire est octroyé. Si vos enfants sont scolarisés à la maison, les conditions d’aides ne sont pas les mêmes. Il existe en instruction à domicile un seul moyen d’avoir des aides financières. Les cours par correspondance. En vous inscrivant à un CPC vous obtiendrez un certificat de scolarité, ce certificat de scolarité permet avec d’obtenir l’ARS = l’attestation de rentrée scolaire. L’inscription au CNED ouvre aussi les droits à la bourse du collège.

Pour résumer, pratiquer l’instruction en famille n’a pas de coût équivalent pour tous. C’est pour cette raison que je vous ai mis des fourchettes de prix. Tout dépend, du type d’instruction et de la méthode de travail que vous choisissez, mais aussi de votre nombre d’enfants, du fait d’acheter neuf ou pas, de prendre des abonnements ou pas de faire des sorties OU PAS. Enfin bref vous l’aurez compris, le budget à prévoir dépend de vous-même et de votre façon de vivre. Vous pouvez vous servir des éléments donnés dans ce billet pour faire vos choix et tabler l’investissement. Mais sachez une chose, vous pouvez tout à fait instruire vos enfants à domicile en ayant un petit budget. Il suffit de faire les bons choix, après tout il y a à notre porté tout un monde naturel à l’extérieur, qui quoi qu’il arrive sera toujours gratuit.

Et vous ? À combien évaluez-vous votre budget annuel ? Avec quelle méthode pratiquez-vous l’instruction en famille ? Partager avec nous votre expérience sur la page facebook IEF Pass éducation.

 

 

Astrid Juret, du blog Mamancherchelefirdaws.org, pour Pass éducation