Bibliographie généraliste – Instruction en Famille

Il n’y a pas encore si longtemps, l’instruction en famille (ou IEF) était totalement absente des rayons des librairies. Aujourd’hui, quelques ouvrages ont fait leur apparition, dont certains abordent le sujet de manière générale. En voici une petite présentation. Découvrez également ici : des livres autour des apprentissages autonomes.

 

Instruire en famille, de Charlotte Dien, aux éditions Rue de l’Échiquier (2013), 160 pages, 15 €

L’auteure a d’abord été convaincue que l’école était la voie toute tracée pour son fils, avant de le déscolariser après son CP, pour avoir constaté qu’il était très loin de s’épanouir dans le milieu scolaire. L’histoire de Lucien est racontée en plusieurs encadrés émaillant le livre, avec d’autres témoignages. Elle dresse ici un tableau de la situation en France : les droits des parents, leurs obligations, les inquiétudes ordinaires (du type mon enfant serait-il socialisé ? ou vais-je devoir tout changer dans ma vie pour devenir son enseignante ?). La législation a légèrement changé depuis la parution des ouvrages cités ici (notamment avec la possibilité pour les inspecteurs de se baser sur les évaluations de fin de cycle mais sans obligation de résultat de la part des enfants instruits en famille), mais outre ce détail, les autres informations restent d’actualité, et notamment les conseils concernant les apprentissages au quotidien.
Au sommaire :
1. C’est tout à fait légal !
2. Pourquoi instruire en famille ?
3. Et la socialisation ?
4. Avant de se lancer : balayer les idées reçues
5. L’apprentissage, comment ça marche ?
6. S’instruire dans la vraie vie, en famille, au quotidien
7. Que deviennent les enfants non-scolarisés ?
Le livre contient également un cahier pratique réunissant les textes de loi, les coordonnées des associations nationales, la description des principaux cours par correspondance, des pistes pédagogiques, les références d’études et une bibliographie.

 

Apprendre sans aller à l’école, de Bernadette Nozarian, aux éditions Nathan (2017), 288 pages, 12,90 €

L’auteure a accompagné deux enfants, aujourd’hui adultes, instruites en dehors de l’école. Elle s’est également investie dans le milieu associatif et fait de la recherche, avec la transition pédagogique comme sujet de prédilection. Elle présente ici un guide de l’instruction en famille à destination des parents qui se posent des questions. Elle aussi aborde le cadre législatif et le quotidien des familles, sans faire l’impasse sur des sujets moins souvent traités tels que le climat de suspicion qui entoure le milieu de l’instruction en famille ou les contrôles qui ne se passent pas toujours tels qu’ils le devraient. On y trouvera aussi des portraits variés de familles diverses (l’IEF chez les familles monoparentales, chez les parents eux-mêmes professeurs, etc.).

Au sommaire :
1. L’instruction hors école
2. Nommer la pratique
3. Les raisons d’un choix
4. Les familles
5. Apprendre
6. Associations et collectifs
7. Les contrôles
8. Non-sco et politique : chronique d’une suspicion avérée
9. Refermer la boucle
L’ouvrage se termine par une bibliographie.

 

Faire l’école à la maison, d’Isa Lise, aux éditions Eyrolles (2017), 192 pages, 10 €

L’auteure est mère de deux filles qui ont été instruites en famille, active dans l’association LAIA (Libre d’Apprendre et d’Instruire Autrement) et très présente sur internet, où elle communique beaucoup autour de l’instruction en famille via son blog sur lequel elle partage outils et témoignages. On retrouve également ici la législation autour de la non-scolarisation et un portrait des différentes possibilités offertes aux familles. L’accent est mis sur la manière de s’y prendre pour organiser l’instruction elle-même, avec des pistes pédagogiques pour accompagner l’enfant sans cours par correspondance et sans nécessairement reproduire l’ambiance scolaire à la maison, approche qui sera appréciée par différents profils d’enfants. Des tests, à remplir directement dans l’ouvrage, sont fournis pour faire le point.

Au sommaire :
1. Quelle est la législation ?
2. Pourquoi choisir l’instruction à domicile ?
3. Que deviennent les enfants non scolarisés ?
4. Un choix fait de sacrifices ?
5. L’instruction à domicile, une réalité unique ?

6. Comment gérer le temps de l’instruction en famille ?
7. Quelles pédagogies sont inspirantes ?
8. Comment apprendre de manière vivante ?
9. Comment l’enfant devient-il acteur de ses apprentissages ?
L’ouvrage s’achève lui aussi par une bibliographie.

 

L’école à la maison, Des pistes pour apprendre autrement, d’Isa Lise, aux éditions de l’Instant présent (2016), 160 pages, 17 €

On retrouve ici la même auteure que présentée plus haut. Cet ouvrage est complémentaire du précédent. Davantage adressé aux familles qui sont déjà motivées par l’IEF, il est plus riche en pistes concrètes pour avancer, matière par matière. L’accent est également davantage mis sur l’avenir avec la poursuite des études, le passage de diplômes et l’orientation, même si les informations de base (législation, éventuels pré-requis, organisation) sont également traités.
Au sommaire :

  • La logistique
    Sous parties : École ou instruction en dehors de l’école ? Quelle est la législation en France ? Votre décision est prise, par quoi commencer ? Quels revenus sont nécessaires ? Quel budget prévoir en fonction de l’instruction choisie ? Quel temps consacrer à l’apprentissage des enfants ? Faut-il prévoir un emploi du temps ? Faut-il suivre un programme ? Quelles sont les différentes méthodes ou approches possibles ?…
  • Pistes d’apprentissages
    Sous-parties : Français, mathématiques, histoire, géographie/éducation civique, langues, sciences, informatique, créer
  • Aller plus loin

Sous-parties : Instruction en famille et socialisation, Associations nationales, groupes locaux, groupes Facebook, Scolarisation, Instruire les plus grands et diplômes, Orientation, Études et jeunes IEF devenus adultes

 

Grandir librement, Témoignage pour une enfance naturelle et créative, d’Ève Herrmann, aux éditions Solar (2017), 304 pages, 18,90 €

Contrairement aux trois titres précédents, il ne s’agit pas ici d’un guide sur l’instruction en famille mais du témoignage de l’une ces familles, celle de l’auteure, connue pour son blog et ses ouvrages autour de la pédagogie Montessori. Sans aucune prétention de montrer un modèle pour l’instruction en famille, elle livre ici son cheminement en tant que mère et ce qui l’a conduite à faire des choix de vie incluant l’instruction en famille. Elle y décrit ses sources d’inspiration, dont Maria Montessori et d’autres pédagogies alternatives, mais également l’écologie, la slow life, le besoin de reconnexion à la nature, etc., présentant de fait la non-scolarisation comme un élément d’un ensemble bien plus large. Ses fils conducteurs sont la nature, la liberté et la joie.
Au sommaire :
1. Devenir parents, un changement de regard
2. Des racines pour grandir
3. Préserver le temps de l’enfance
4. Des apprentissages heureux
5. Servir l’avenir
6. Choisir une éducation libre
La bibliographie, en fin d’ouvrage, aborde des sujets au-delà de l’instruction en famille : parentalité, documentaires enfants, etc.

 

Les 10 plus gros mensonges sur l’école à la maison, de Sylvie Martin-Rodriguez, aux éditions Dangles (2008), 240 pages, 20 €

Premier ouvrage paru en France directement sur l’instruction en famille, alors davantage connue sous le nom d’« école à la maison » alors même que cela ne ressemble pas forcément à l’école et ne se limite pas à la maison, cet ouvrage a trouvé sa place dans une collection ayant pour objectif de chasser les idées reçues. L’auteure a elle-même également instruit ses enfants en famille et milité pour faire connaître et respecter ce droit. Elle propose ici des pistes pour répondre aux clichés qui persistent dans la société autour de ce sujet, puisqu’il est encore courant de lire que l’école est obligatoire alors que seule l’instruction l’est (et encore, de six à seize ans). Depuis sa parution, l’instruction en famille est sans doute davantage connue en tant que choix légal, mais toute famille concernée a reçu un jour où l’autre les commentaires effarés de personnes qui craignent que les enfants ne soient ni instruits ni sociables. L’argumentaire réuni ici reste donc utile !
Au sommaire, les 10 mensonges en question :
1. L’école est obligatoire
2. Sans école, un enfant n’est pas « socialisé » ou « sociabilisé »
3. L’instruction en famille empêche l’autonomie de l’enfant
4. Les enfants qui ne vont pas à l’école ne peuvent pas apprendre
5. Enfant non scolarisé = enfant libre = enfant tyran
6. Les enfants aiment l’école
7. Les enfants non scolarisés sont exclus de l’idéal : « L’école, une chance pour tous »
8. Sans école, sans diplôme, point de salut
9. Tout le monde ne peut pas le faire
10. Familles non sco = sectes
Le livre se termine par quelques liens de sites internet et quelques pistes de lecture.

 

L’instruction en famille, numéro hors série du magazine Grandir Autrement (2008), 120 pages, 5 € en version numérique

Sa parution étant déjà ancienne, ce magazine n’est plus tout à fait à jour en ce qui concerne les lois régissant l’instruction en famille mais constitue néanmoins une approche avec des angles multiples, émaillée de témoignages et d’illustrations, pour ceux qui feuillettent plus volontiers un magazine. C’est un numéro hors série, entièrement consacré au sujet de l’instruction en famille du magazine Grandir Autrement, qui a été le premier magazine parental à prôner l’éducation dite aujourd’hui bienveillante ou positive.
Au sommaire :
1. Les raisons qui peuvent amener à l’instruction en famille
2. Ce qu’il faut savoir
3. En pratique

 

Les plumes, magazine édité par l’association LAIA, 4 numéros par an, 24 pages, 20 € l’abonnement annuel

Si plusieurs associations autour de l’instruction en famille éditent un bulletin réservé à leurs adhérents, l’association LAIA (Libre d’Apprendre et d’Instruire Autrement) a opté pour un magazine papier disponible pour tous, que l’on soit membre ou non. Avec quatre numéros par an, disponibles sur abonnement ou au numéro, Les Plumes proposent chaque fois un dossier différent. Les derniers étaient :

• S’ouvrir aux langues étrangères,
• Découvrir la Terre,
• S’orienter et découvrir le monde du travail,
• Graines de citoyens.
Parmi les rubriques régulières, on trouve l’actualité de l’instruction en famille, des livres-ressources, des pistes pédagogiques, des témoignages, des œuvres d’enfants non scolarisés, etc.

 

Voir aussi : Bibliographie sur les apprentissages autonomes

 

Stéphanie Boudaille-Lorin, auteure du blog S’Amuser Ensemble, pour Pass éducation