Sanctions et discipline – Carte mentale CRPE 2023

Carte mentale CRPE – Sanctions et discipline

CADRE RÉGLEMENTAIRE

  • 1887 : interdiction des châtiments corporels
  • 1889 : droit de correction < maitres, éducateurs
  • 1989 : convention des droits de l’enfant (dignité des enfants)

Règlement type :

  • violence interdite
  • vivre ensemble : encourager les comportements adaptés, valoriser les élèves et développer un sentiment d’appartenance, réprimandes.

SANCTION ÉDUCATIVE ET PUNITIVE

Sanction éducative

Peine établie par une autorité pour réprimer un acte. Elle peut être positive ou négative.

Finalité politique : respect de la loi (vivre ensemble)

Finalité éthique : responsabilisation, réparation

Finalité philosophique : poser des limites

Punition 

Ce qu’on fait subir à l’auteur d’une faute. Relation de pouvoir : dominant/dominé. Forme de vengeance non réglementaire. Pouvoir de dissuasion. Ne permet pas l’apprentissage de la règle.

SANCTION ÉDUCATIVE

  • Il est important de s’adresser à un individu. La punition collective est interdite.
  • Porte sur des actes et non la personne
  • Procédure réparatoire : réparation matérielle, excuses, exercice de réflexion (réparation personnelle). Réparer sa faute, c’est réparer l’autre et soi-même.
  • La sanction doit être privative (droits, avantages dans la communauté)
  • La sanction est éducative : elle doit marquer, fonder, établir des limites. L’élève participe à la rédaction des règles.

Sentiment de justice (respect, mérite, égalité) + amélioration du climat scolaire

Principe de proportionnalité des sanctions, principe de légalité des sanctions, principe d’individualisation, principe du contradictoire (toutes les parties en cause peuvent être entendues)

LES SANCTIONS EN PRIMAIRE

  • Réprimandes : rappel de la règle, avertissement, information aux parents
  • Réparation : excuses, poignée de main
  • Exclusion : isolement du groupe, privation de la participation à des moments de parole, isolement dans une autre classe, exclusion temporaire, changement d’école.
  • Privation de droits : circuler dans la classe, exercer un responsabilité, droit de prendre la parole, aller en récréation (partielle), droit à une activité, courte retenue après la classe.

Élèves perturbateurs sur le long terme à intervention d’un éducateur

Élèves momentanément perturbateurs à solution en classe + personne ressource :

  • L’enfant : intégrer les règles du vivre ensemble + relation de confiance avec l’enseignant
  • L’enseignant : analyser la cause de la difficulté + renouer des liens
  • Les parents : analyser la situation, rechercher des solutions, renouer les liens

+ RASED

 



Sanctions et discipline – Carte mentale CRPE pdf