Elèves en difficultés – Carte mentale CRPE 2023

Carte mentale CRPE – Elèves en difficultés

Objectif de l’école : développer les potentialités de tous les élèves ainsi que la maitrise du socle.

La difficulté est une étape normale de l’apprentissage.

DIFFÉRENCIATION

Exigence institutionnelle (BO 2008)

Reconnaître la diversité des élèves pour réussir au mieux

Ne pas supprimer les différences mais garder des objectifs d’apprentissage identiques pour tous, en tenant compte des différences de chacun.

Progression = motivation

Il faut :

  • Connaître ses élèves
  • Donner du sens aux apprentissages
  • Adapter sa démarche aux capacités des élèves
  • Développer l’autonomie dans la classe pour dégager du temps
  • Diversifier les situations d’apprentissage et la démarche pédagogique
  • Proposer des tâches allégées, des outils de facilitation (calculatrice par exemple)
  • Bien observer les procédures et les erreurs de l’élève
  • S’appuyer sur une évaluation fine des capacités des élèves

Les plus pour l’élève :

  • Meilleure réussite de la tâche
  • Motivation et meilleur apprentissage

Les plus pour l’enseignant :

  • Efficacité de l’enseignant (amélioration de l’apprentissage et du suivi avec des évaluations formatives)
  • Efficacité de la conduite du groupe

PPRE

Loi avril 2005

Plan d’actions temporaires pour répondre aux besoins d’un élève qui risque de ne pas maitriser le socle. Il fixe des objectifs précis et peu nombreux, il prévient l’aggravation des difficultés.

< Évaluation CE1-CM2 à repères

  • Proposé à l’école élémentaire et au collège
  • Proposé par l’équipe pédagogique
  • Concentré sur le français et les maths
  • Apporte une cohérence à l’ensemble des aides
  • Obligation pour les élèves redoublants
  • Contrat entre l’école et la famille
  • Diversifie les aides proposées et prévoit les modalités d’évaluation des progrès de l’élève.

PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES

< Loi de 2013, en REP et REP+

Objectif : conduire à la maitrise du socle, prévenir la difficulté scolaire et répondre aux difficultés.

Maths/français + méthodologie de travail

Correspond à un projet de l’équipe (< projet d’école)

Le maitre supplémentaire a une mission d’appui de ses collègues dans la classe. Membre de l’équipe ou affecté provisoirement.

Les deux enseignants peuvent co-intervenir dans la classe ou prise en charge de groupes d’élèves en fonction des besoins.

Points positifs :

  • Enseignant à plus de temps individuel pour les autres élèves
  • Les maitres supplémentaires deviennent les enseignants principaux des élèves en difficulté et leur permettent d’avancer à leur rythme.
  • L’enseignant peut changer de regard, penser à d’autres manières de travailler.

Dérives à éviter :

  • Ce n’est pas le maitre qui aide, c’est le dispositif !
  • Prendre en charge seulement les élèves en difficulté
  • Ne pas être dépositaire de la difficulté
  • Pas seulement de la remédiation à prévention de la difficulté
  • Pas de concertation à néfaste entre enseignants

Dispositif abandonné et remplacé par le dédoublement des CP et CE1 en REP et REP+.

RASED

< psychologue scolaire + enseignants spécialisés = membres de l’équipe enseignante de l’école.

Ils interviennent en classe ou en petits groupes.

Ils contribuent aux APC et à la mise en œuvre du PPRE.

Aides spécifiques à dominante pédagogique : difficulté pour comprendre/apprendre à maitres E (CAPA-SH option E)

Aides spécifiques à dominante rééducative : difficulté à s’adapter aux exigences scolaires à maitres G

Suivi psychologique : difficultés importantes

APC / STAGES DE REMISE À NIVEAU

  • Aide personnalisée 2h hebdomadaire
  • Stages des élèves de CM1 et CM2 pendant les vacances à enseignants volontaires

5 jours, 3h d’enseignement quotidien (groupes de 5 à 6 élèves)

Français/maths

A la fin à évaluation des progrès

ÉQUIPE ÉDUCATIVE

Réunie pour examen de la situation de l’élève.

Directeur de l’école, l’enseignant, l’AESH, la psychologue scolaire, les enseignants spécialisés, les parents…

Objectif : analyser la situation personnelle/concrète. Prise de décision, PPRE par exemple.

REDOUBLEMENT

Maintien dans le cycle. Mesure très exceptionnelle pour :

  • Pallier une période importante de rupture des apprentissages scolaires (maladie par exemple)
  • Dans les classes de 3ème ou de 2nde

Phase de dialogue avec les parents, puis validation de la décision, avis de l’IEN.

Redoublement de fin de cycle privilégié

Pourquoi ?

  • Résultats scolaires faibles
  • Elèves immatures
  • À la demande des parents

En finir avec le redoublement car :

  • Sans effet sur les performances à long terme
  • Stigmatisation / baisse de l’estime de soi
  • Lié à la catégorie sociale des familles
  • Vecteur de décrochage
  • Coût élevé pour l’État

Éviter le redoublement :

  • Différenciation : développer l’entraide entre pairs, groupes de besoins, ateliers
  • Aide personnalisée, stages, PPRE, RASED

OBSTACLES À LA RÉUSSITE

Loi de refondation de 2013 : pour une école juste, exigeante, inclusive et pour la réussite de tous.

Dans les apprentissages :

  • Mauvaise maitrise de la compréhension
  • Mauvaise maitrise de l’écrit
  • Mauvaise maitrise du discours

l’élève s’auto-dévalorise, se sent persécuté par le travail

Dans la sphère familiale :

  • Style éducatif permissif
  • Style éducatif autoritariste
  • Style éducatif autoritaire / structurant
  • Implication parentale inexistante

Favoriser l’estime de soi pour :

  • Prendre conscience de sa valeur, de ses capacités
  • Donner envie de réussir
  • Aider l’élève à se reconstruire

faire appel à la réflexion et à la logique.

 



Elèves en difficultés – Carte mentale CRPE pdf