Comment est organisée la progressivité en langage oral en cycle 2 ? – CRPE 2022

Question sur le CRPE: « Comment est organisée la progressivité en langage oral en cycle 2 ? » 

CRPE Français Didactique – Cycle 2 – Oral

Mon Pass pour le CRPE vous aide à préparer le concours du CRPE: concours de recrutement de professeurs des écoles

Les repères de progressivité sont très importants et permettent de visualiser la progression d’un apprentissage sur un cycle.

Il existe des repères de progressivité pour les cycles 2 et 3 en mathématiques, en français et EMC.

Les repères de progressivité de français en langage oral sont déclinés dans les 4 items majeurs pour le cycle 2 et indiquent la progression è tenir sur les 3 niveaux du cycle.

Ecouter pour comprendre des messages oraux ou des textes lus par un adulte
CP CE1 CE2
– Apprendre à mobiliser son attention en fonction du but annoncé au préalable

– Progressivement, prendre conscience des distracteurs possibles (images, bruits, objets à toucher) pour les intégrer et développer son attention

– Commencer à comprendre les principes d’efficacité d’une écoute

-Apprendre les mécanismes d’une mémorisation

– Répondre à des prolongements de situations d’écoute : réexpliquer, reformuler, expliciter, récapituler, dessiner, réaliser, répéter, etc., pour affiner et construire sa compréhension, avec le guidage du professeur

– Porter son écoute sur des objets du propos de plus en plus variés, et de durée et complexité de plus en plus importantes (consignes, énoncés, devinettes, charades, exposés, etc.)

– Les conditions d’écoutes varient : seul avec casque, groupe restreint, classe, avec ou sans présence du PE

– Poursuivre la compréhension des mécanismes qui rendent son écoute active (repérage et sélection des informations, construction de liens avec ce qui est déjà connu, mobilisation du vocabulaire employé et mémorisation).

– Repérer et expliquer les éventuelles pertes de compréhension (mots inconnus, syntaxe problématique, univers éloigné, écoute perturbée)

– Les activités de prolongement se diversifient et se complexifient (reformulation, tri, catégorisation, explicitation, récapitulation, dessin, résumés…).

– Être progressivement plus autonome lors d’une écoute : effectuer des actions construites grâce aux connaissances apportées par cette écoute active et efficace

– Consolider sa capacité d’écoute dans des activités diverses qui font varier les paramètres (durée, complexité, diversité des objets du propos…) et les conditions matérielles (taille du groupe, environnement)

– Prendre conscience des facteurs d’une écoute efficace : repères pris pour comprendre, mémorisation des mots découverts lors de l’audition, visualisation de la cohérence du discours, mobilisation des connaissances personnelles sur le sujet évoqué…

– Automatiser et acquérir des procédures d’écoute

Dire pour être entendu et compris
CP CE1 CE2
– Guidage important du professeur dans un premier temps

– Expérimenter les variations de la voix en fonction de l’effet désiré, apprendre à articuler les mots, à lever le regard en direction de son auditoire

-Comprendre qu’une prise de parole s’anticipe et se prépare

– Passer du petit groupe au grand groupe au cours de l’année

– Favoriser l’écoute et le visionnement d’une prise de parole après enregistrement

– Mettre en voix au cours de l’année des comptines, poèmes, textes : les techniques de mémorisation font l’objet d’un enseignement explicite. La mémorisation peut ensuite être consolidée en dehors de la classe.

– Le guidage du professeur est toujours présent mais diminue au fil de l’année en fonction des besoins de chaque élève.

– La durée des prises de paroles augmente

– Mobilisation des différents types de discours : raconter, expliquer, décrire

– Les temps d’analyse après enregistrement se poursuivent et servent de points d’appui à la constitution d’outils de référence (critères, méthodologie, etc.).

-La préparation des prises de parole devient peu à peu plus exigeante : lexique et précision /clarté du propos augmentent. Les élèves apprennent à se constituer des points d’appui à l’écrit.

– Dans le cadre de projets de classe, les élèves prennent la parole devant un auditoire de plus en plus diversifié.

– La mémorisation des textes et les mises en voix sont réalisées en classe

-Mobiliser les techniques de l’exposé dans divers enseignements. Ils préparent en classe la forme et le contenu de l’exposé.

– Les types de discours sont de plus en plus diversifiés et durent plus longtemps

-Utiliser les techniques enseignées pour être écouté : cibler l’adhésion de l’auditoire, installer la connivence avec ceux qui écoutent

-Mémoriser des textes de plus en plus longs et diversifiés : identifier ses procédures de mémorisation

 

Participer à des échanges dans des situations diverses
                            CP CE1 CE2
– Situations variées d’échanges

– L’écoute fait l’objet d’un enseignement

– Répéter et reformuler ce qui vient d’être dit puis petit à petit : questionner, corriger, reformuler, transformer les propos d’un autre élève

-Apprendre à exprimer un point de vue (à propos de l’interprétation d’un texte ou dans la régulation de la vie de classe)

– Employer les temps du passé, organisateur de discours, et lexiques adaptés au contexte du domaine d’apprentissage

 

 

 

 

– Apprendre à prendre en compte la parole de l’autre à construire des démarches, et à proposer des solutions collectives à des résolutions de problèmes en travaillant en groupe

– La préparation de la prise de parole est guidé par le professeur

– Les moments de débat sont plus nombreux et s’organisent dans les différents enseignements

– Employer des temps et modes variés, à bon escient

– Dans les travaux de groupes, les élèves multiplient les occasions d’échanger de justifier leurs propos et argumenter

– Développer le vocabulaire, et accroitre l’aisance orale

– Echanger et débattre sur des sujets qui n’attendent pas de bonnes réponses

Adopter une critique par rapport au langage produit
CP CE1 CE2
– Accepter le regard critique du professeur ou d’un autre élève et chercher à améliorer une formulation

– Elaborer, partager et expliciter les critiques d’une prise de parole réussie

– Participer à l’évaluation des prises de paroles orales

– Complexifier collectivement les critères d’évaluations du CP

– Utiliser les enregistrements pour favoriser l’analyse du langage produit et de la reformulation

– Prendre en compte les critères d’une prestation orale réussie pour évaluer ses propos et s’autocorriger

 



Comment est organisée la progressivité en langage oral en cycle 2 Mon pass pour le CRPE pdf

Comment est organisée la progressivité en langage oral en cycle 2 Mon pass pour le CRPE rtf