Tour d'horizon rapide du site en vidéo

Soustraction CE1 : séances et ressources à imprimer

Organiser des séances en soustraction CE1 grâce à nos ressources

Dès la deuxième année d’école primaire, les élèves vont aborder des techniques plus complexes en mathématiques et en particulier la soustraction. Celle-ci va aider les élèves à résoudre les problèmes auxquels ils sont confrontés. La méthode de soustraction CE1 va être expliquée en classe une fois les techniques additives bien maîtrisées. Mais comment aborder cet apprentissage en toute sérénité dans votre classe de CE1 ? Quelle méthode utiliser et quels sont les prérequis ? Découvrez nos conseils et ressources pour réaliser au mieux vos séances en soustraction CE1.

Soustraction CE1 : que disent les programmes ?

Plus qu’une technique à proprement parler, il est intéressant de voir la soustraction au CE1 comme un outil pour résoudre des problèmes. Pour que cet apprentissage prenne tout son sens, il faut que vos élèves comprennent l’utilité que va avoir la soustraction dans la résolution de leurs exercices de mathématiques au CE1.

En ce qui concerne le calcul, les instructions officielles nous expliquent que c’est l’addition seule qui doit être acquise en fin de cycle 2. Mais les autres techniques opératoires sont bien évidemment abordées dans le cadre de résolutions de problèmes. Les enfants ont pour mission aussi de savoir utiliser les propriétés des nombres et des opérations. L’importance est donnée à l’addition qui sert de base aux autres calculs.

Le calcul posé de la soustraction devra être acquis au cours du cycle 3. C’est en effet au cours de ces années que les techniques vont être perfectionnées. Une grande importance est donnée à la recherche de la compréhension plus qu’à la technique en elle-même.

Somme, différence, écart ou produit sont des éléments de langage importants à utiliser et devront être intégrés dans vos programmations et compris par vos élèves.

Les prérequis avant d’aborder la soustraction au CE1 ?

Quelques étapes préalables sont indispensables à la réussite de l’apprentissage de la soustraction chez vos élèves. Ils doivent en premier lieu maîtriser :

  • l’ensemble des résultats additifs vus en CP et CE1 ;
  • les compléments à 10 ;
  • le dénombrement « à l’envers » ou à rebours.

Inutile de s’attaquer à la technique de la soustraction CE1 dès lors que ces étapes ne sont pas acquises.

C’est en ayant mémorisé les tables d’addition que les élèves vont pouvoir les utiliser pour calculer une différence ou un complément. Ils devront trouver rapidement le complément d’un nombre à la dizaine supérieure pour pouvoir avancer dans leur soustraction. Enfin, ils ont besoin de savoir s’organiser pour utiliser la meilleure technique possible afin de résoudre une opération. Lorsqu’ils font face à un problème, ils sont amenés à sélectionner la meilleure stratégie à adopter.

Dans le cas d’un problème soustractif, ils peuvent procéder :

  • par retraits successifs : c’est le cas le plus fréquent, lorsque la différence entre deux nombres et importante par exemple ;
  • par complément : lorsque deux nombres sont proches, inutile de poser l’opération. La stratégie la plus efficace consiste à aller jusqu’à la dizaine supérieure et les élèves peuvent souvent le réaliser de tête.

L’importance de l’entraînement au calcul est donc essentielle pour que les enfants deviennent performants dans ce type de technique.

Une technique de soustraction efficace

La soustraction CE1 débute très simplement sans retenue. Une fois cette technique acquise, il est possible de passer à la technique avec retenue. De plus en plus couramment utilisée, c’est la méthode anglo-saxonne qui a la côte ! Cette technique dite « par cassage » est beaucoup plus facile à utiliser que la méthode de soustraction traditionnelle, délaissée depuis quelques années. En effet, cette ancienne méthode rendait l’apprentissage de la soustraction au CE1 laborieux, car son lien avec la numération était flou. La place des retenues n’était pas explicite et le fonctionnement global assez complexe à expliquer aux élèves.

La méthode par cassage suppose d’échanger la dizaine en 10 unités. Les élèves vont placer leurs nombres en faisant attention à mettre les unités sous les unités et les dizaines sous les dizaines. Les carreaux de cahier sont pour cela très pratiques, car les enfants peuvent placer chaque chiffre dans un carreau et tout reste à sa place. Le placement du plus grand nombre se fait en haut et c’est l’une des étapes les plus importantes, sans quoi la soustraction ne pourra pas se faire. En cas de soustraction avec retenue, les élèves vont donc « casser » les dizaines en 10 unités. Cette méthode peut devenir fastidieuse dès lors que le chiffre est grand. Ce n’est généralement pas le cas en cycle 2 ni en cycle 3.

L’importance du matériel pour bien débuter

La technique de cassage de dizaines permet une explication simplifiée aux élèves grâce au matériel. L’importance de la manipulation pour la soustraction CE1 est vitale. C’est en représentant les quantités que les enfants vont s’approprier les techniques de cassage enseignées. Certains en auront besoin à chaque séance et d’autres vont les délaisser rapidement, une fois le concept bien intégré. En mettant à disposition des élèves des barres de 10 représentant les dizaines, des petits cubes représentant les unités et des carrés représentant les centaines, vous leur permettez de construire leur représentation mentale des nombres et du processus que représente la soustraction. Petit à petit, ils pourront passer au dessin : en représentant le matériel, ils se feront une meilleure idée de l’opération et pourront vérifier leur calcul.

Pour changer de routine, il existe aussi des logiciels qui affichent une représentation matérielle que les enfants peuvent déplacer à leur guise.

Les ressources et séances pour la soustraction CE1 

Lorsque vous aurez réalisé vos premières séances sur la soustraction en classe, il sera important de transmettre une trace écrite claire et aérée qui facilitera la mémorisation de vos élèves. Pass Education vous propose des ressources adaptées grâce à une leçon prête à l’emploi sur la soustraction au CE1.

Une fois la technique de la soustraction CE1 acquise, les élèves vont avoir besoin de s’entraîner à de nombreuses reprises. C’est cette automatisation de la procédure soustractive qui va rendre les enfants plus autonomes, mais aussi plus sûrs d’eux lorsqu’ils vont rencontrer des soustractions. Nos fiches d’entraînement, conçues par des enseignants, comprennent un ensemble de soustractions en colonnes. Avec ou sans retenue, choisissez celles qui conviendront à votre classe en fonction de leur niveau d’avancement.

📚Téléchargez la trace écrite de soustraction CE1 avec retenue : la méthode par cassage et aussi nos fiches d’exercices sur la soustraction CE1 en colonne.

Dernière étape avant l’apprentissage de la multiplication, la soustraction représente une part importante du programme de numération de l’année de CE1. Pass-education vous accompagne en classe grâce à nos ressources de qualité pensées et réalisées par des enseignants de cycle 2.



Soustraction CE1 : séances et ressources à imprimer pdf

Soustraction CE1 : séances et ressources à imprimer docx