Quelles sont les différentes formes de phrases ? – CRPE 2022

Question sur le CRPE: « Quelles sont les différentes formes de phrases ? » 

Français Théorie – Étude de la langue – Grammaire

Mon Pass pour le CRPE vous aide à préparer le concours du CRPE: concours de recrutement de professeurs des écoles.

La forme affirmative : C’est la phrase qui répond oui à une question, elle affirme quelque chose.

Exemple : Je vais à la piscine.

La forme négative : C’est la phrase qui répond non à une question, elle nie quelque chose. Elle contient donc une négation exprimée par l’adverbe « ne » associé à un autre adverbe (ex : pas, plus, jamais, guère, point…), à un pronom (aucun, rien, personne, nul) ou à un déterminant indéfini (aucun,nul). Tous les types de phrases peuvent être à la forme négative.

Exemple : Je ne vais pas à la piscine.

La locution restrictive ne…que permet également de construire une phrase négative.

Exemple : Je n’aime que les légumes verts.

La forme emphatique : Elle insiste sur un élément de la phrase, elle le met en valeur. Quelques exemples de manières pour mettre en relief : le présentatif (c’est…qui/que, voici…qui/que, il y a … qui/que, …), la position d’un constituant de la phrase en début de phrase (Ex : La natation, c’est ce que je préfère), le doublement d’un constituant de la phrase par un pronom (Ex : Ce qu’il a fait ce soir-là, on ne le saura jamais.), l’accumulation (Ex : Malin comme un singe, têtu comme une mule, vif comme un gardon, il n’avait pas son pareil pour les amuser.)

La forme exclamative : Elle permet d’exprimer un sentiment vif, une émotion comme la colère, la surprise, la joie, la déception… A l’écrit, elle est marquée par un point d’exclamation. Elle peut débuter par un adverbe (Comme… !, Que… !), par un adjectif exclamatif (Quel… !) ou par une interjection (Hélas, … !). Tous les types de phrases peuvent être à la forme exclamative. A l’oral, l’intonation est montante et très expressive. La forme exclamative peut être combinée à une autre forme. Par exemple, forme exclamative négative : Que tu n’es pas sage !

La forme neutre : L’accent n’est mis sur aucun élément dans cette phrase. L’ordre de ses constituants est : sujet + verbe + complément(s).

Exemple : Je fais de la natation.

La forme passive : Le sujet subit l’action, le complément la subit. La forme passive est caractérisée par l’emploi du verbe être + participe passé du verbe principal, et par la présence d’un complément d’agent introduit par la préposition « par » ou « de » (attention, il n’est pas toujours exprimé). On utilise cette forme pour mettre l’accent sur l’être ou l’objet qui subit l’action.

Exemple : La souris est mangée par le chat.

La forme active : Le sujet est l’auteur de l’action, exprimée par le verbe ; le complément la subit.

Exemple : Le chat mange la souris.

La forme impersonnelle : C’est la phrase qui comporte le sujet « il », qui ne désigne rien ni personne. Cette forme est souvent privilégiée lorsqu’on veut accentuer l’action exprimée par le verbe.

Exemple : Il fait beau aujourd’hui.

 



Quelles sont les différentes formes de phrases Mon Pass pour le CRPE pdf

Quelles sont les différentes formes de phrases Mon Pass pour le CRPE rtf