Les niveaux de langue – CM1 – Soutien scolaire – Aide aux devoirs

Comment expliquer les niveaux de langue à un élève de CM1 ?

Aide aux devoirs et remise à niveau pour la réussite scolaire de votre enfant:

Besoin de soutien scolaire pour les niveaux de langue au CM1 ! Nous avons mis en place un accompagnement scolaire pour que chacun puisse sans avoir recours à des cours particuliers expliquer toutes les notions du programme scolaire de primaire.

Identifier les différents niveaux de langue et savoir les utiliser.

Transformer un texte dans un autre niveau de langue.

1/ Je découvre

 Points d’attention
• À l’oral comme à l’écrit, les registres courant et soutenu utilisent des tournures grammaticales qui disparaissent en langage familier (comme par exemple la négation « ne » devant « pas »).
Il faudra insister particulièrement sur deux points :
➞ le langage familier ne peut s’utiliser qu’à l’oral avec des interlocuteurs desquels on est familier.
➞ le langage familier n’est pas du langage argotique (pas de « gros mots »).

L’enfant lit les deux lettres à voix haute puis l’adulte mène un échange à l’oral dont l’objectif est de caractériser les différents niveaux de langue.

 L’adulte demande : « Ces deux textes racontent-ils la même chose ? Sont-ils identiques ? Pourquoi ? »
Réponse attendue : ces deux textes racontent la même chose mais ne sont pas identiques; le premier est en langage familier tel qu’un enfant peut s’exprimer (langage parlé) ; le second est en langage soutenu.
Remarque : on comprendra aisément qu’un enfant ne peut pas employer un vocabulaire tel que « se sustenter » ou « maître queux ».

 L’adulte poursuit : « Dans la lettre d’Alice, par quels synonymes peux-tu remplacer les mots en rouge ? » Réponse attendue : cuistot : cuisinière – super : très bonne – fait : prépare – trucs : plats – patates : pommes de terre.
On demandera ensuite à l’enfant d’écrire le texte avec les mots qu’il a trouvé. Correction : Mamie est une très bonne cuisinière, elle prépare des plats qu’on aime, surtout des pommes de terre.
« Lequel de ces deux textes trouves-tu le plus correct ? Et le plus familier ? Pourquoi ? »
Le texte le plus familier est le texte 1, car il emploie des mots très familiers. Le texte réécrit est plus correct.

 L’adulte demande : « Dans la lettre d’Adèle, y a-t-il des mots que tu ne connais pas ? lesquels ? »
Réponse possible : Mots inconnus : « sustentons », « maître queux » et « mets ». Ce sont des mots appartenant au vocabulaire soutenu.
Pour information : « queux » vient du latin et signifie cuire. Au moyen-Age, les rôles dans les cuisines étaient clairement définis, le maître queux s’occupait des ragoûts, mets et entremets. Aujourd’hui, on n’utilise plus cette dénomination que rarement, pour désigner un simple cuisinier.
 On demandera à l’enfant de relire les deux lettres ainsi que le texte qu’il a écrit puis on lui demande : « Quel texte est rédigé en langage familier ? En langue courant ? En langue soutenu ? » Réponse : Le texte 1 est rédigé en langage familier, le texte réécrit est en langage courant, le texte 2 est en langage soutenu.
Enfin on peut finir l’échange en demandant à l’enfant quel est le type de langage qu’il préfère et pourquoi.

2/ Lire la leçon et/ou la vidéo

3/ Je m’exerce

 



Les niveaux de langue-CM1-Accompagnement scolaire pdf

Les niveaux de langue-CM1-Exercices pdf

Les niveaux de langue-CM1-Leçon pdf

Les niveaux de langue-CM1-Jeu lexique pdf

 

Tables des matières Niveau de langue - Vocabulaire - Français : CM1 - Cycle 3