Le prince souris – Cm1 – Cm2 – Conte détourné – Questionnaires

Lecture suivie – Conte détourné avec les questionnaires – Cm1 – Cm2 : Le prince souris

Chapitre 1 : Le Prince est dans les bois

On connait tous l’histoire de Cendrillon, cette adorable fille orpheline qui
vivait chez sa méchante belle-mère avec ses deux vilaines demi-sœurs.
Vous vous souvenez de ses amis souris, de la fée, et de la magie qui a permis à Cendrillon de devenir une princesse.
Vous vous souvenez du prince qui était tombé amoureux d’elle le soir du bal ? Son histoire est très spé-ciale, parce qu’en réalité toute l’histoire de Cendrillon a commencé par l’histoire du prince.
Aujourd’hui il s’en souvient vaguement et seul son amour pour Cendrillon compte pour lui.

Le vrai conte débute ainsi…
Quand le prince était tout jeune, il était toujours accompagné de sa servante, pour éviter de se perdre dans les bois. Un jour pourtant, il se dit :
– Maintenant que je suis grand et que je ne suis plus un bébé, je vais aller tout seul dans la forêt.
Il enfila une tenue et se sauva du palais. Bien évidement il se perdit et la nuit se mit à tomber. Le Prince se retrouva seul dans le noir, il eut très peur.
Il s’assit sur une pierre sans se rendre compte qu’il écrasait la robe d’une dame. C’était une fée qui vi-vait seule dans les bois, elle s’était exilée parce qu’elle était sourde et qu’elle était devenue très mala-droite.
– Mais qui va là ? Qui écrase ma jolie robe bleue ? » demanda-t-elle en criant.
– Pardon Madame… Je ne vois rien, je me suis perdu… Je ne voulais pas vous déranger…
– Me ranger ? J’espère bien que tu ne voulais pas me ranger ! » cria-t-elle de plus belle.
– Non madame, je vous assure ce n’est pas ce que j’ai dit, je voudrais juste rentrer chez moi, mes parents doivent être inquiets. » répondit le jeune garçon.
– Cela suffit jeune homme, pour qui me prends tu ? Je n’ai pas mal aux pieds !
– Mais qui êtes-vous ?
– Je suis une fée. Si tu veux que je t’exauce tu ne dois pas me manquer de respect ! Tu me sembles per-du, je peux te proposer un souhait avant minuit si tu veux.
– Un souhait ? Mais ça n’existe pas les fées ! dit le prince. Ça n’existe pas !
La fée se mit en colère
– Pourquoi ris-tu ? Vois-tu je suis âgée et sourde, je vis ici pour ne plus faire de bêtises avec mes pou-voirs. Mais je peux t’aider !
– J’aimerais tellement rentrer à la maison et revoir ma famille, mes amis… Non je n’ai pas ri… » soupira le prince.
– Tu veux devenir une souris ? Quel drôle de demande mais si tel est ton souhait… bibidi ba bidibou…. Souris, ta demande se fera ainsi !! »
– Noooooooooon » Le Prince eut à peine le temps de crier qu’il se transforma en une minuscule souris.
Il eut si peur de sa transformation qu’il se mit à filer loin, loin, loin, jusqu’à ce qu’il arrive dans une mai-son ou deux filles se tiraient les cheveux pendant qu’une trois

Chapitre 2 : La rencontre entre le Prince-souris et Cendrillon

Il se réfugia vite dans le trou qu’il avait repéré dans le mur de la maison.
– Oh, Gusgus, regarde une nouvelle souris, qu’elle est jolie ! s’écria Jaq.
– Oh zadore un nouveau copain ! Zalut toi, moi zé suis Gusgus et toi qui tu es ? Dis Zak on le prézente à Cendrillon ?
– Oui, oui Gusgus, ne lui fais pas peur. Comment t’appelles-tu ?
– Florian, je ne suis pas une souris, je suis un prince !
– Bonjour les amis, dit Cendrillon qui venait d’entrer dans la pièce où les souris s’étaient réunies. Com-ment allez-vous aujourd’hui ? Oh mais bonjour toi, qui es- tu ?
– C’est Florian, il est prince, répondit Gusgus.
– Oh mais quel joli métier ! Dommage que tu sois une souris, je rêve d’un prince qui vient me délivrer de ma condition actuelle….
Ce fut la première rencontre du prince souris et de Cendrillon. Il tomba amoureux d’elle…
La famille royale commençait à lui manquer, le prince racontait chaque jour un nouvel épisode de sa vie au château. Même si personne n’y croyait, tous l’écoutaient pour éviter de le laisser sombrer dans la tristesse.
Le prince repensa à cette fée, il devait la retrouver pour qu’il revienne à son aspect initial et retourne chez ses parents. Après maintes recherches, la fée le reçut, toujours dans les bois. Elle lui rendit son apparence et lui fit oublier cette mésaventure. Par un autre tour de magie, elle le renvoya chez ses pa-rents. Ceux-ci étaient si contents qu’ils lui offrirent des implants auditifs et depuis elle entend très bien ! Et toute cette histoire fut oubliée ….

Des années plus tard, arriva le jour du bal, Cendrillon ne pouvait y aller et pleura. La fée ayant entendu son chagrin, lui apparut et décida de l’aider.
– Bibidi babidibouuuuu !! Belle comme tu es, en princesse tu seras habillée !
Et la voilà transformée en jolie princesse.

Chapitre 3 : Le Prince rencontre à nouveau Cendrillon

Elle arriva au palais, vit le Prince qui crut la reconnaitre. Mais tout était flou dans son esprit.
– Bonjour Mademoiselle, nous nous connaissons n’est-ce pas ?
– Non, il ne me semble pas, je m’appelle Cendrillon.
– Cela ne me dit rien en effet, répondit le Prince. Enchanté je m’appelle Florian.
– Florian ?! pouffa Cendrillon mais c’est le nom d’une souris toute triste qui a vécu chez moi il y a très longtemps et dont je m’occupais !
– Une souris ? demanda le prince, surpris.
– Laissez tomber, ce n’est qu’un très vieux souvenir…. Elle se retourna et vit la pendule annonçant presque minuit. Comme le temps a passé vite. Je dois m’en aller, pardon !!
Elle s’enfuit juste à temps car l’effet magique avait disparu. Et Cendrillon redevint la Cendrillon en hail-lons. Elle rentra à la maison triste mais pleine de beaux souvenirs à la suite de sa rencontre avec Flo-rian.

Le lendemain on vit des affiches dans toutes les rues. On avait imprimé les mots suivants :
« Le prince Florian recherche Cendrillon, l’amie des souris ».
Après des recherches infructueuses, le prince décida de s’occuper lui-même de l’enquête.
Il arriva chez la belle-mère de Cendrillon qui avait préparé ses filles aux questionnaires du prince.
– Bonjour madame, vous me dites que ce doit être l’une de vos filles qui est l’amie des souris et qu’elles adorent les animaux ? Où sont-elles ?
– Jabotte, Anastasy venez ici.
– Bonjour mon prince, crient-elles en fanfare.
– Bonjour, je ne reconnais aucune de vous deux. Mais je commence tout de même mon questionnaire : quel était le sujet principal de la discussion au bal ?
– Je sais, je sais, hurla Jabotte. On parlait d’adopter des souris et des animaux sauvages après notre mariage.
– N’importe quoi ! coupa Anastasy. Nous avons parlé de la
souris que vous aviez petit et qui est morte aujourd’hui car mangée par un chat.
Lucifer le chat de la famille se mit à ronronner :
– Mmmm une souris ! Une souris où y-a-t-il des souris ?
Il reçut un coup de pied de la part de Jabotte et un coup de poing d’Anastasy qui l’envoya se cogner contre le mur. Tout étourdi, il vit au-dessus de sa tête des oiseaux qui sifflotaient :
– Non ce ne sont pas des souris mais des oiseaux, je les vois tourner autour de ma tête. dit-il complète-ment assommé.

Le Prince resta bouche-bée devant tant de sottises et de méchancetés. Il comprit que ces demoiselles n’aimaient pas les animaux et encore moins les souris.
Comment allait-t-il revoir Cendrillon ?

Gusgus, toujours aussi curieux, écoutait aux portes comme à son habitude. Il connaissait cette voix, où l’avait-t-il entendu ! Et ce prénom Florian.… Prince…. Voix…. Sa tête tournait :
– Ouiiiiiiil ze me souviens ! Ze saissssss, ze saissss.
Il alla chercher Cendrillon qui était enfermée au grenier et la supplia de se présenter au Prince.
– Ze t’en supplie Cendrillon, pense à nous ! Si tu épouses le prince, on vivra au palais. On manzera plein de gâteaux !! Plein de fromazes !! hummm !
– Gusgus aide moi à tourner la clé, il faut ouvrir la porte s’il te plait !
Toute l’équipe de souris vint aider Gusgus à ouvrir la porte. Ils avaient réussi !
Pendant que le prince quittait la maison, Cendrillon cria :
– Florian c’est moi Cendrillon ! Attends ! Je suis Cendrillon, l’amie des souris.
Le prince se retourna, surpris de voir une jeune fille sale et en haillons devant lui.
– Prouve-le-moi. Je ne me ferai plus avoir.
Cendrillon n’eut pas le temps de répondre que toutes les souris qui étaient derrière elle se mirent à crier :
– Florian, notre prince souris !
Et en un instant le prince se souvint d’une époque lointaine dans un grenier …. Ses amis souris Gusgus et Jak …. la fée… Oui Cendrillon sa bien-aimée était bien devant lui.

Tout est bien qui finit bien…

Vous connaissez maintenant le véritable conte de Cendrillon.
Pourquoi me direz-vous le conte, que vous connaissiez jusqu’à présent, parle d’une chaussure dont cer-tains diraient qu’elle était « en vair » et d’autres « en verre » ?
Serait-ce un marchand de chaussures qui voulait relancer son commerce défaillant en changeant la vraie histoire pour se refaire une santé ? Nul ne le sait !
Certes cette version a eu, pour une raison inconnue à ce jour, un plus grand succès. La raison de ce succès ? On ne l’explique toujours pas…

Questionnaire – Chapitre 1 : Le Prince est dans les bois

Questionnaire – Chapitre 2 : La rencontre entre le Prince-souris et Cendrillon

Questionnaire – Chapitre 3 : Le Prince rencontre à nouveau Cendrillon

 



Le prince souris – Cm1 – Cm2 – Conte détourné – Lecture pdf

Questionnaire – Chapitre 1 – Le Prince est dans les bois pdf

Questionnaire – Chapitre 1 – Le Prince est dans les bois – Correction pdf

Questionnaire – Chapitre 2 – La rencontre entre le Prince-souris et Cendrillon pdf

Questionnaire – Chapitre 2 – La rencontre entre le Prince-souris et Cendrillon – Correction pdf

Questionnaire – Chapitre 3  – Le Prince rencontre à nouveau Cendrillon pdf

Questionnaire – Chapitre 3  – Le Prince rencontre à nouveau Cendrillon – Correction pdf

Tables des matières Contes détournés - Lecture suivie - Lecture - Français : CM2 - Cycle 3