Instruction en famille : Comment passer les examens ?

Les familles ayant fait le choix d’instruire leurs enfants à la maison, se posent un jour ou l’autre la question. Comment passer les examens si mon enfant n’est pas scolarisé ? En effet, au fil des années, les examens se profilent à l’horizon. Faut-il alors rescolariser son enfant ? Ou bien est-ce possible de l’inscrire individuellement aux examens ? Faisons le point dans cet article !

 

Votre enfant suit les cours par correspondance du CNED

Comme vous le savez certainement, l’instruction est obligatoire en France, contrairement à l’école. Certaines familles font alors le choix d’un cours par correspondance pour avoir une trame à suivre. En France, seul l’organisme du CNED est assimilé à une scolarisation officielle. Mais attention, seulement l’inscription réglementée. Celle-ci est d’ailleurs soumise à conditions et doit recevoir l’aval de l’inspection d’académie. Si l’inscription est acceptée, votre enfant doit envoyer un certain nombre de devoirs à dates fixes. Mais dans ce cas, il est considéré comme scolarisé et peut donc passer tous les examens qu’il souhaite. En revanche, c’est à vous de faire les démarches d’inscription. Si votre enfant est inscrit au CNED avec l’inscription libre, il n’est pas considéré comme scolarisé, mais instruit en famille. Ce sont donc les mêmes  conditions que pour les autres familles.

 

Rescolariser son enfant à l’entrée du collège ou du lycée

https://pixabay.com/fr/l-int%C3%A9rieur-adulte-personnes-3255020/Certaines familles en IEF (Instruction En Famille) font le choix de rescolariser leur enfant à l’approche des examens. Si votre enfant était inscrit au CNED réglementé, son admission dans un établissement scolaire se fera dans les mêmes conditions que les autres élèves. Par contre, si votre enfant était instruit en famille ou au CNED libre, il lui faudra passer un examen d’entrée. Il s’agit d’un test de connaissances proposé par votre académie. Votre enfant pourra ensuite intégrer un établissement scolaire et passer les examens comme les autres élèves. Mais il serait dommage de le rescolariser uniquement pour cette raison. Évidemment, si c’est un souhait de votre enfant, vous pouvez l’accompagner dans cette démarche. Vous n’aurez pas à l’inscrire aux examens, puisque l’établissement scolaire s’en chargera.

 

Passer les examens en candidat libre

Si votre enfant souhaite s’instruire à la maison jusqu’à la fin du lycée, alors il devra passer les examens en candidat libre. Le premier examen est le Brevet National des Collèges, à la fin de la 3 ème . Vous devrez alors inscrire votre enfant en candidat libre, en contactant l’inspection académique. Sachez qu’il n’y a pas de contrôle continu pour les enfants instruits en famille. D’ailleurs, les épreuves du Brevet sont légèrement différentes pour les candidats libres, pensez à vous renseigner auparavant. Sachez aussi que le Brevet National des Collèges n’est pas obligatoire, même pour les enfants scolarisés, et n’est pas nécessaire pour entrer au lycée. Le second examen que votre enfant passera en candidat libre est le Baccalauréat. Là aussi, les épreuves diffèrent légèrement par rapport à celles des enfants scolarisés. Pensez à vous renseigner à l’inspection académique. Les inscriptions en candidat libre (ou individuel) se déroulent souvent en fin d’année civile, dès le mois de décembre. Ne vous y prenez pas trop tard !

 

Et pour les études supérieures, alors ?

https://pixabay.com/fr/l-universit%C3%A9-conf%C3%A9rence-campus-105709/Tous les candidats individuels ou scolarisés ont accès à PARCOURSUP. Ce site est la porte d’entrée pour les études après le Bac. Les jeunes y font leurs vœux pour leurs études supérieures. Si certains établissements restent fermés aux candidats instruits en famille (les grandes écoles notamment), ce n’est pas le cas pour les autres cursus. Enfin, si votre enfant désire étudier à l’étranger, sachez que l’instruction en famille y est parfois mieux considérée qu’en France. Enfin, sachez que de nombreuses personnalités ont été instruites en famille… ce qui ne les a pas empêchés de réussir, au contraire : Agatha Christie, Pierre Curie, Jean d’Ormesson ou encore Rosa Parks. Votre enfant peut donc passer les examens en candidat libre, ou se rescolariser, afin de poursuivre ses études dans son domaine de prédilection.

 

Valérie Sakly, auteure de site matribuenvadrouille.com, pour Pass Education