Tour d'horizon rapide du site en vidéo

Organiser des dictées en 3ème : conseils et ressources

Nos conseils et ressources autour des dictées en classe de 3ème

La fameuse dictée est toujours présente en 3ème. Les élèves sont rompus à l’exercice qu’ils pratiquent depuis l’école primaire. Cette activité trouve sa place dans les activités diverses mises en place pour l’acquisition de l’orthographe. Tout au long de l’année, l’enseignant veille particulièrement à préparer sa classe à la dictée ultime du brevet. En effet, la dictée fait partie intégrante de l’épreuve de français du DNB. Regardons d’un peu plus près comment organiser des dictées en 3ème.

Comment organiser des dictées en classe de 3ème ?

La place de la dictée dans l’acquisition des compétences en langue

Depuis plusieurs années, l’apprentissage de la langue est renforcé par des séances spécifiques. Les Instructions officielles indiquent clairement comment articuler ces séances avec la lecture, l’écriture et l’oral. En tant que jeune enseignant, n’hésitez pas à consulter les documents d’accompagnement des programmes de la classe de troisième. Vous trouverez des pistes pour l’enseignement de l’orthographe et plus particulièrement pour mener la dictée. Vous serez attentif à la manière dont on doit envisager cet exercice. On vous demande de le proposer comme une étape intermédiaire dans le processus d’acquisition de la langue et non pas comme une fin en soi.

L’importance des activités et exercices préparatoires à la dictée

On ne pratique plus la dictée comme autrefois. Faire une dictée en classe sans aucune préparation ni aucun lien avec le cours est inenvisageable. Heureusement, cette méthode, comme le contrôle surprise d’ailleurs, a quasiment disparu. Il faut préparer les élèves. Pour les rassurer d’une part, pour les placer en situation de réussite d’autre part.

La question d’être bon ou non en orthographe (et donc en dictée) est une question sensible chez les collégiens. L’échec en orthographe peut être discriminant ou stigmatisant. Or on le sait, cette compétence en orthographe exige du temps. Les élèves n’évoluent pas forcément au même rythme. Pour ne rien arranger, ils entretiennent des complexes, des peurs liées à leur niveau d’orthographe.

Le choix du texte pour la dictée 3ème

Le texte de la dictée au DNB (Diplôme National de Brevet) est extrait d’une œuvre littéraire. La longueur est variable d’une session à l’autre, mais on compte en général une dizaine de lignes. La difficulté ne repose pas tant sur le vocabulaire que sur les accords dans le groupe nominal et le groupe verbal. L’orthographe grammaticale est plus complexe pour les élèves que l’orthographe lexicale. Le barème est d’ailleurs plus sévère pour les fautes de grammaire. Les critères de notation ne sont pas précisés avec les sujets de brevet mentionnés dans le livre de cours. Il faut le donner et l’expliquer à la classe.

⏩Consultez sur notre site la fiche sur l’accord de leur, même, tout et demi – 3ème – Évaluation avec le corrigé

Quel type de texte sélectionner pour la dictée ?

Pendant l’année, il est donc préférable de choisir des extraits issus des œuvres littéraires étudiées. Les élèves seront habitués à ce genre de texte et ne seront pas surpris le jour de l’examen. Ils peuvent se procurer les annales des sessions antérieures du DNB pour se préparer de manière autonome.

Rien ne vous empêche de créer vous-même des supports en fonction d’une compétence ciblée. Suite à l’étude d’une notion grammaticale précise (par exemple les subordonnées conjonctives), la dictée de phrases contenant ce genre de propositions s’impose naturellement.

Vous êtes entièrement libre d’organiser des dictées 3ème comme bon vous semble. Mais il ne faut pas perdre de vue le profil de vos élèves et proposer l’exercice en fonction de leur niveau. Le manuel 3ème propose diverses ressources pour la mise en place de cet exercice.

⏩Découvrez sur notre site la fiche sur l’Emploi du conditionnel – 3ème – Cours

Quel ton adopter et comment prononcer les mots ?

Avant de démarrer la dictée proprement dite, la classe se place en situation de grande écoute. Chaque élève prépare son matériel et se tient prêt. L’enseignant ne peut se concentrer sur la prononciation des mots et le ton à adopter que si le groupe est en écoute active. Accordez une attention particulière au rythme de lecture. Il doit être ni trop lent, ni trop rapide. Lorsqu’un élève écrit le texte, il arrive qu’il ne comprenne pas un mot en particulier ou soit tout simplement débordé et prenne du retard. Vous prenez le temps de répéter plusieurs fois si nécessaire pour que cet élève rattrape le groupe. Certains adolescents sont mal à l’aise avec cet exercice. Ils raturent, ils effacent, ils « blancottent », résultat ils perdent du temps et de la concentration.

La dictée de l’épreuve de français au brevet

La durée de la dictée au DNB est très courte. En tant qu’enseignant en troisième, vous serez bien entendu réquisitionné pour effectuer la dictée dans l’une des salles d’examen. Vous reconnaîtrez certains de vos élèves… Ces petits chanceux seront contents de tomber sur vous. Vous verrez des regards entendus et des sourires discrets qui montreront qu’ils sont rassurés que vous soyez l’examinateur désigné pour leur salle.

Vous ne disposez que de vingt minutes. Trois lectures du texte se succèdent. Vous faites une première lecture du texte dans sa totalité. Chaque mot est prononcé avec une articulation claire. Pendant la deuxième lecture, vous découpez les phrases. Les portions correspondent en général à la ponctuation que vous énoncez également. Enfin, vous faites une relecture de tout le passage. Il arrive qu’un mot ou une expression soit à noter au tableau. Ensuite, un temps de relecture silencieuse est accordé aux candidats.

Rappelons que l’épreuve de français au brevet est une épreuve de trois heures. La dictée se situe environ au milieu (après 1 h 15 passée sur le texte et les questions). Après cette étape, les élèves de troisième font une pause d’un quart d’heure puis reviennent pour la rédaction.

Le moment de la dictée du brevet est un peu solennel et intimidant. Les élèves de la salle d’examen ne se connaissent pas forcément parce que les collèges publics et privés sont présents dans l’établissement centre d’examen. De plus, les listes d’élèves pour les salles sont faites aléatoirement.

Pour bien organiser des dictées en 3ème, il faut prendre en compte le programme de langue que vous avez intégré à la progression annuelle de vos cours. Planifiez des dictées de toutes sortes, jeux orthographiques, dictées collaboratives, etc. Pour chaque exercice, visez l’acquisition d’une compétence en orthographe, en conjugaison ou en grammaire. La fréquence régulière des dictées permet une amélioration significative en expression écrite.



Organiser des dictées en 3ème : conseils et ressources pdf

Organiser des dictées en 3ème : conseils et ressources docx