Quelles sont les 7 principales « lois » à respecter dans les sports collectifs ? – EPS – CRPE 2022

Question sur le CRPE: « Quelles sont les 7 principales « lois » à respecter dans les sports collectifs ? » 

EPS : cycle 2 – Champ d’apprentissage 4 – Activités

Mon Pass pour le CRPE vous aide à préparer le concours du CRPE: concours de recrutement de professeurs des écoles

Christophe Mauny, (1998) disait que « Chaque situation, qu’elle soit de référence ou d’apprentissage, doit respecter les principales caractéristiques de la logique de l’activité sous peine de la dénaturer et de lui ôter son sens. ».

  1. Confrontation et opposition

Chaque situation d’apprentissage en sports collectifs se doit d’être construite en tenant compte de la logique d’opposition attaque / défense et doit alors comporter au minimum un adversaire et un partenaire.

  1. Espace orienté

Il est nécessaire de matérialiser le terrain et de l’orienter avec des cibles. Le jeu doit se dérouler sur un espace orienté, en prenant en compte une ou deux cibles (ou plus).

  1. Réversibilité

Quel que soit l’exercice, l’effectif, la situation « sports collectifs » sera en partie atteinte si dans le rapport d’opposition chacun tente à la fois de conquérir une cible tout en défendant la sienne.

  1. Alternatives

L’activité du joueur reste une activité de choix face à des alternatives. Cette richesse de choix, permettant à l’élève d’être à la fois un élève de décision et dans le même temps de créer de l’incertitude sur son adversaire, ne peut être réalisable que si pour toute action, le joueur a la possibilité de choisir entre deux alternatives.

Exemple : Lorsque le porteur de balle décide de ne plus conserver la balle, il faut que la situation lui permette de pouvoir tirer ou de passer. La situation proposée ne doit pas lui permettre seulement d’effectuer un tir, mais lui permette aussi d’avoir toujours un autre choix, une alternative (comme une passe à un partenaire).

  1. Lancement de l’exercice

La seconde loi correspond à la nécessité de faire vivre le mouvement du jeu : de le créer dès le départ de l‘exercice.

Exemple pour travailler le repli défensif : créer le mouvement de jeu dès le départ de l‘exercice et surtout ne pas mettre les futurs défenseurs dans des « startings blocks » (défenseurs prêts à partir vers la cible à défendre) mais être auparavant en situation d’attaque afin qu’ils se retrouvent éparpillés sur tout le terrain et le corps et le regard tournés vers la cible à attaquer.

  1. L’adéquation de l’espace par rapport au nombre de joueurs

Les habiletés mises en jeu dépendent de l’espace et donc du temps dont dispose le joueur. Ce niveau de charge informationnelle doit être optimal et adapté aux possibilités de l’élève.

  1. Le niveau de charge informationnelle

La pression spatio-temporelle : La « contrainte temporelle » qui est le rapport entre le temps requis pour exécuter cette tâche et le temps disponible pour l’accomplir. Cette dernière composante n’apparait presque jamais dans les propositions. Afin de respecter la notion de décalage optimal, les contraintes doivent être légèrement supérieures aux ressources sollicitées.

 



Quelles sont les 7 principales lois à respecter dans les jeux d’opposition _ coopération – Mon pass pour le crpe pdf

Quelles sont les 7 principales lois à respecter dans les jeux d’opposition _ coopération – Mon pass pour le crpe rtf