Quel est le comportement typique de l’élève barboteur ? – EPS – CRPE 2022

Question sur le CRPE: « Quel est le comportement typique de l’élève barboteur ? » 

EPS : cycle 2 – Champ d’apprentissage 2 – Typologie des élèves – Caractéristiques

Mon Pass pour le CRPE vous aide à préparer le concours du CRPE: concours de recrutement de professeurs des écoles

« L’élève barboteur » a désormais moins peur de l’eau, mais l’investigation du milieu reste très limitée.

Désormais, deux problèmes ressortent de cet élève.

  • Le milieu aquatique est une surface sur laquelle on peut se déplacer, à l’inverse les déplacements dans l’espace sous-marin sont problématiques.

Ou

  • Le milieu sub-aquatique est surinvesti et les déplacements en surface sont problématiques.

Pour cet élève, l’équilibre et la respiration passive sont acceptés mais pas l’équilibration et la respiration active. En fait, acquise en statique, elles ne sont pas réinvesties dans les déplacements. La moindre perturbation commande un retour au réflexe de terrien. L’élève est en surabondance gestuelle.

En natation, pour analyser le comportement d’un élève, il faut s’appuyer sur 4 critères : l’équilibre, la respiration, la propulsion, et l’information (REPI). L’analyse de ces 4 critères doit permettre de comprendre lequel est responsable de la difficulté chez l’élève.

  • Équilibre : déplacement + ou – horizontaux perturbés par l’inspiration. Les problèmes de non dissociation tête tronc entrainent des oscillations ou lacets du bassin (roulis des épaules). Refus des déséquilibres importants (bascule, rotation)
  • Respiration : quand il nage, il est en blocage respiratoire. La durée des apnées est insuffisante pour permettre de s’immerger longtemps ou plus en profondeur. Les deux phases sont effectuées hors de l’eau.
  • Propulsion : le rôle des bras se diversifie : propulseur dans un espace proche (chien), il devient sustentateur voire même piston lors des phases d’inspiration. L’amplitude est faible. Il y a un problème de tonicité au niveau des jambes : le mouvement n’est pas assez efficace pour participer à l’équilibration.
  • Information : l’organisation visuelle prédomine toujours par rapport à la prise de repères sous-marin. L’information est prise dans l’axe du déplacement pendant la respiration.

Le pôle qui va avoir une influence sur les autres est celui de la respiration. C’est une phrase de dissociation et de juxtaposition des actions de respiration et de propulsion : « quand il nage, il ne respire pas, quand il respire, il ne se propulse pas ».

Le principal objectif pour cet élève barboteur sera de passer du corps flottant au corps projectile.

A voir également : « Comment passer de l’élève barboteur à l’apprenti nageur ? »

 



Quel est le comportement typique de l’élève barboteur – Mon pass pour le crpe pdf

Quel est le comportement typique de l’élève barboteur – Mon pass pour le crpe rtf