Conditions féminines au XIXe siècle – 4ème – Exercices avec les corrigés

Exercices avec les corrigés en Histoire pour la 4ème :  Conditions féminines au XIXe siècle

Société, culture et politique dans la France du XIXe siècle

  1. Les femmes exclues du corps civique
  1. Le Code civil de 1804

Exercice 1 : Comprendre un document

Consigne : Lisez attentivement ces différents articles du Code civil de 1804 puis répondez aux questions. N’oubliez pas de justifier systématiquement en citant les numéros d’articles.

Art. 213 : Le mari doit protection à sa femme, la femme obéissance à son mari.

Art. 214 : La femme est obligée d’habiter avec le mari, et de le suivre partout où il juge à propos de résider.
Art. 215 : La femme ne peut ester [témoigner] en jugement sans l’autorisation de son mari, quand même elle serait marchande publique, ou non commune, ou séparée de biens.

Art. 217 : La femme, même non commune ou séparée de biens, ne peut donner, aliéner, hypothéquer, acquérir, […] sans le concours du mari dans l’acte ou son consentement par écrit.

Art. 229 : Le mari pourra demander le divorce pour cause d’adultère de sa femme.

Art. 230 : La femme pourra demander le divorce pour cause d’adultère de son mari, lorsqu’il aura tenu sa concubine dans la maison commune.

Art. 371 et 372 : L’enfant, à tout âge, doit honneur et respect à ses père et mère. Le père seul exerce cette autorité durant le mariage.

Art. 1421 : Le mari administre seul les biens de la communauté. Il peut les vendre, aliéner et hypothéquer sans le concours de la femme.

  1. Quel article résume l’inégalité en droits de l’époux et de l’épouse au sein du mariage ? Expliquez cet article avec vos propres mots.
  2. Complétez le tableau suivant
  3. Quelle différence y a-t-il entre l’époux et l’épouse dans le cas d’un divorce ? Justifiez.
  4. Quel article concerne l’incapacité juridique de la femme mariée ? Quelle autre catégorie de la population est incapable juridiquement ?
  5. Pour finir, établissez la liste des droits réservés à l’époux mais qui sont refusés à l’épouse au sein du mariage :
  1. Des « non citoyennes » au rôle stéréotypé

Exercice 2 : Comprendre un document

Des hommes politiques de tous bords s’opposent à la reconnaissance des femmes comme citoyennes pleines et entières.

« En vain prétend-on que l’égalité civile accordée à la femme a pour corollaire nécessaire son émancipation politique. C’est méconnaître absolument le rôle de la femme dans l’humanité. Destinée à la maternité, faite pour la vie de famille, la dignité de sa situation sera d’autant plus grande qu’elle n’ira point la compromettre dans les luttes du forum et dans les hasards de la vie publique. Elle oublierait fatalement ses devoirs de mère et ses devoirs d’épouse, si elle abandonnait le foyer pour courir à la tribune. Elle n’y apporterait pas d’ailleurs la modération de langage et la netteté des conceptions, qui sont indispensables dans les usages parlementaires. D’autre part, elle introduirait dans la famille un élément de dissolution, qui lui ferait perdre la légitime influence qu’exerce sur le père de famille la femme respectable, qui est l’honneur de la maison. […]

On a donc parfaitement raison d’exclure de la vie politique les femmes et les personnes qui, par leur peu de maturité d’esprit, ne peuvent prendre une part intelligente à la conduite des affaires publiques. Il est encore fort juste d’en chasser tous ceux qui s’en sont rendus indignes, en manquant gravement à leurs devoirs sociaux et qui ont été frappés d’une condamnation d’une certaine gravité ».

Extrait de la thèse d’Émile Morlot (1884) : « De la capacité électorale ». Morlot (1859 – 1907) sera par la suite maître des requêtes au Conseil d’État et député radical de l’Aisne de 1896 à 1907.

  • Présentez le document : nature, auteur, date.
  • Selon l’auteur, quel est le « rôle de la femme dans l’humanité » ?
  • Selon l’auteur, quel doit être le comportement d’une femme « digne » ?

Exercice 3 : Comprendre un document

Certains hommes politiques, comme Victor Hugo, défendent les droits des femmes.

Consigne : Lisez le texte et répondez aux questions par des phrases rédigées et justifiées.

« Il est douloureux de le dire : dans la civilisation actuelle, il y a une esclave. La loi a des euphémismes : ce que j’appelle une esclave, elle l’appelle une mineure ; cette mineure selon la loi, cette esclave selon la réalité, c’est la femme. L’homme a chargé inégalement les deux plateaux du Code, dont l’équilibre importe à la conscience humaine ; l’homme a fait verser tous les droits de son côté et tous les devoirs du côté de la femme. De là un trouble profond. De là, la servitude de la femme. Dans notre législation telle qu’elle est, la femme ne possède pas, elle n’est pas en justice, elle ne vote pas, elle ne compte pas, elle n’est pas. Il y a des citoyens, il n’y a pas de citoyennes. C’est là un état violent : il faut qu’il cesse. »

Lettre de Victor Hugo au rédacteur en chef du journal L’Avenir des femmes, le 8 juin 1872.

  • Présentez le document : nature, auteur, date.
  • Selon Victor Hugo, on peut comparer la femme à une « esclave ». Pourquoi ?
  • Selon Victor Hugo, qu’est-ce qui est interdit aux femmes à son époque ?
  • En quoi n’y a-t-il pas de citoyennes ?
  • Cette lettre a été écrite en 1872. Y a-t-il eu des avancées concernant les femmes à cette date ?
  1. Le travail des femmes
  1. Les métiers « de femme » au XIXe siècle

Exercice 4 : Comprendre un document

Consigne : Observez attentivement les œuvres ci-dessous et répondez aux questions.

Source : victorianweb

« Woman’s mission »

par George Edgar Hicks (1862-1863).

Toiles exposées à la Tate Gallery à Londres.

Présentation :

Description : Repérez les trois fonctions supposées de la femme représentées sur ces tableaux.

Analyse : Quelle image de la femme est transmise sur ces tableaux ?

  1. Des femmes qui sortent des sentiers battus

Exercice 5 : Faire des recherches documentaires

Consigne : Faites quelques recherches sur ces femmes du XIXe siècle, qui sont parvenues à sortir du carcan social qui les prédestinait aux « métiers de femmes ».

  • Un combat vers l’émancipation
  1. L’instruction des filles

Exercice 6 : Se repérer dans le temps

L’éducation des filles a évolué de façon lente tout au long du XIXe siècle.

Consigne : Placez les différents événements sur la frise ci-dessous.

  • Madeleine Brès première docteure en médecine
  • Loi Sée : ouverture de l’enseignement secondaire aux filles
  • Julie-Victoire Daubié première bachelière

 



Exercices 4ème Conditions féminines au XIXe siècle pdf

Exercices 4ème Conditions féminines au XIXe siècle rtf

Exercices corrigés 4ème Conditions féminines au XIXe siècle pdf


Exercices en ligne : Histoire : 4ème

Tables des matières C