Comment prévenir le harcèlement ? – CRPE 2023

Fiche de révision gratuite pour le concours CRPE

Question sur le CRPE: « Comment prévenir le harcèlement ? » 

CSE : connaissance du système éducatif – Climat scolaire

Mon Pass pour le CRPE vous aide à préparer le concours du CRPE: concours de recrutement de professeurs des écoles.

La prévention

Les directeurs d’école sont responsables de la gestion des situations de harcèlement dans l’école.

Il existe un protocole pour prendre en charge une situation de harcèlement :

1) Accueil de la victime :

Le directeur d’école reçoit la victime, la met en confiance et rappelle les rôles de l’école dans cette situation (protection, aide…).

Il recueille son témoignage :

– Faits, auteurs, lieux, début des faits et fréquence ?

– Témoins ?

– Quelle interprétation l’élève fait-il de ces actes ?

– A-t-il pu réagir pour se protéger : en parler à quelqu’un, s’opposer, fuir. Si non, pourquoi ?

– Quelles sont les conséquences de ce harcèlement sur lui?

2) Accueil des témoins :

Le directeur expose la situation aux témoins et recueille leurs témoignages : description des faits, leur réaction ou leur non réaction, les raisons, leur part de responsabilité éventuelle, leurs propositions de résolution du problème.

3) Accueil de l’élève auteur :

Le directeur d’école informe l’harceleur qu’un élève s’est plaint. Il ne donne ni l’identité de la victime ni de description des faits. Il recueille le témoignage de l’auteur.

A ce stade, il est indispensable de rappeler les règles de l’école et les conséquences du harcèlement.

Le directeur d’école informe l’élève des suites possibles et lui demande de proposer une action de réparation.

Si l’élève nie les faits, les enseignants devront rechercher des informations complémentaires afin de clarifier la situation.

Si plusieurs élèves sont auteurs, ils doivent être reçus séparément.

4) Rencontre avec les parents :

Les parents de la victime sont entendus, soutenus et assurés de la protection de leur enfant. Ils sont associés au traitement de la situation et informés de leurs droits.

Les parents de l’élève auteur sont reçus et informés de la situation. Les conséquences des actes commis sont rappelées ainsi que les mesures possibles concernant leur enfant.

La participation des parents des deux partis est importante pour la réparation de la situation.

5) Décisions de protection et mesures :

Le directeur rencontre les élèves concernés avec leurs parents pour expliciter les mesures prises :

– en cas de danger ou risque de danger : transmission d’une information préoccupante au conseil général ou signalement au procureur de la République.

– orientation pour une prise en charge de soins et /ou de soutien psychologique.

– conseils juridiques en lien avec les associations d’aide aux victimes (INAVEM) et autres services juridiques.

6) Suivi post événement :

– Proposition d’un lieu d’écoute au sein de l’école ou à l’extérieur.

– Actions de sensibilisation des élèves.

– Point d’information au conseil d’école.

INFOS :

– La journée « Non au harcèlement » a lieu le 5 novembre.

– Un réseau de référents harcèlement existe. Les référents peuvent nous aider à gérer des situations de harcèlement.

– Le prix « Non au harcèlement! » : pour participer les élèves doivent créer une affiche ou une vidéo contre le harcèlement.

 



Comment prévenir le harcèlement Mon Pass pour le CRPE pdf

Comment prévenir le harcèlement Mon Pass pour le CRPE rtf