Propositions subordonnées conjonctives – 5ème – Cours

Une proposition subordonnée conjonctive est introduite par une conjonction de subordination (que, quand, si, comme, …) ou par une locution conjonctive (parce que, tandis que, après que…).

 

Exemple : Tu ne peux pas manger tout de suite [parce que tu ne t’es pas lavé les mains].

 

Une proposition subordonnée conjonctive est appelée subordonnée complétive lorsqu’elle occupe une fonction essentielle dans la phrase ; le plus souvent, il s’agit de la fonction COD.

 

Exemple : Je sais            [que tu fais le maximum].

                     Prop. princ.              Prop. sub. complétitive COD

 

Une proposition subordonnée conjonctive est appelée subordonnée circonstancielle lorsqu’elle remplit la fonction de complément circonstanciel (de temps, de lieu…).

 

Exemple : [Quand tu seras grande], tu pourras rentrer toute seule de l’école.

                        prop. sub. circonstancielle                                       prop. principale

 



Propositions subordonnées conjonctives – 5ème – Cours   rtf

Propositions subordonnées conjonctives – 5ème – Cours   pdf

Tables des matières Propositions subordonnées - Analyse de la phrase - Grammaire - Français : 5ème