Cours - Grammaire : 4ème

Cours à imprimer et modifier de la catégorie Grammaire : 4ème, fiches au format pdf, doc et rtf.

Cours Grammaire : 4ème

Situation d’énonciation – 4ème – Cours

La situation d’énonciation – Repérage dans le texte   L’énonciation L’énoncé est un message écrit ou oral, quel qu’il soit. Exemple : Je m’appelle Juliette. La situation d’énonciation est le fait de produire un énoncé. Dire : « Je m’appelle Juliette. » consiste à produire un énoncé, à dire quelque chose. Une situation d’énonciation est donc mise en place.   Reconnaître une situation d’énonciation Pour reconnaître une situation d’énonciation il faut se poser les questions suivantes : « qui parle…

Lire la suite

Discours rapporté – Discours indirect – 4ème – Cours

Le discours rapporté : le discours indirect Le discours direct Le discours direct rapporte les paroles telles qu’elles ont été prononcées. Dès lors, le fil du récit n’est pas interrompu. Le discours direct est ancré dans la situation d’énonciation. Le discours direct se caractérise par : Une ponctuation particulière : l’emploi de guillemets ou de tirets dans le cas d’un dialogue. La présence d’un verbe introducteur de parole. Une situation d’énonciation repérable par des indices de temps ou des pronoms…

Lire la suite

Connecteurs spatiaux temporels et logiques – 4ème – Cours

Les connecteurs spatiaux temporels et logiques Définition   Les connecteurs spatio-temporels sont des mots invariables qui servent à exprimer le temps et l’espace dans un récit. Ils jouent le rôle d’articulation et sont indispensables à la progression du récit. Ils peuvent articuler : – des propositions à l’intérieur d’une phrase complexe. Exemple : Il acheva la lecture du chapitre puis alla se coucher. – des phrases à l’intérieur d’un paragraphe, d’un texte. Exemple : Elle regarda par la fenêtre, inquiète….

Lire la suite

Reprises nominales et pronominales – 4ème – Cours

Définition   Les reprises nominales et pronominales sont des procédés qui servent à évoquer des éléments (personnes ou choses) dont on a déjà parlé dans un texte mais en les désignant différemment.   Ces procédés permettent d’éviter les répétitions, d’enrichir le sens des textes en ajoutant des explications, de livrer un point de vue sur un personnage, un lieu ….. Exemple : Une femme abominable, un vrai démon, met au jour chaque année, volontairement, des enfants difformes, hideux, effrayants, des…

Lire la suite

Propositions subordonnées circonstancielles de cause et de conséquence – 4ème – Cours

La subordonnée circonstancielle de cause   La subordonnée circonstancielle de cause indique la raison pour laquelle s’accomplit l’action : Exemple : Le poisson rouge est mort parce qu’on a oublié de le nourrir.   Subordonnants : comme, du moment que, d’autant plus que, parce que, puisque, sous prétexte que, etc. Mode : indicatif ou conditionnel Exemple : Comme il est malade, il ne s’est pas présenté à l’examen. L’élève est absent parce qu’il aurait la grippe.   NOTE. – Lorsque…

Lire la suite

Propositions subordonnées circonstancielles de but et comparaison – 4ème – Cours

Subordonnée circonstancielle de but     Elles peuvent être placées avant ou après la proposition principale et elles comportent un verbe conjugué au subjonctif.   – conjonctions de subordination exprimant le but : pour que, afin que, de sorte que, de façon (à ce) que, de manière (à ce) que → Il m’a donné son manteau pour que je puisse me réchauffer..   – conjonctions de subordination exprimant la crainte : de peur que (ne), de crainte que (ne). La…

Lire la suite

Propositions subordonnées circonstancielles de temps – 4ème – Cours

Les propositions circonstancielles de temps Elles peuvent exprimer une action antérieure, simultanée ou postérieure à l’action de la principale. Exemples : Avant qu’il ne vienne, nous jouions aux cartes. (L’action de la subordonnée se passe après celle de la principale : postériorité.) Après qu’il a mangé, il va dormir. (L’action de la subordonnée se passe avant celle de la principale : antériorité.) Pendant que les enfants dorment, nous travaillons. (Les deux actions se passent en même temps : simultanéité.) Tableau…

Lire la suite

Phrase simple et phrase complexe – 4ème – Cours

I) Les phrases simples   Une phrase simple est une phrase ne contenant qu’un seul verbe conjugué et un sujet qui lui est propre. La phrase simple ne constitue qu’une proposition. Elle commence par une majuscule et se termine par un point. Exemple : J’ouvre la fenêtre.   Le thème est ce dont on parle et qui est supposé être déjà connu du locuteur. C’est généralement le sujet de la phrase. Exemple : Les barques flottent au bord de l’eau….

Lire la suite

Forme impersonnelle – 4ème – Cours

Reconnaître la forme impersonnelle A) Définition de la forme impersonnelle   Un verbe à la forme impersonnelle est un verbe qui ne se conjugue qu’à la troisième personne du singulier avec le pronom il. Exemple : Il fait froid.   B) L’accord du verbe avec le sujet   L’accord du verbe impersonnel se fait toujours avec le pronom « il » qui ne remplace aucun nom. Il ne se conjugue donc pas avec le sujet réel de la phrase s’il…

Lire la suite

Forme pronominale – 4ème – Cours – Pronoms personnels réfléchis et verbes pronominaux

La forme pronominale Les pronoms personnels réfléchis   Le pronom personnel réfléchi est un pronom personnel qui renvoie au sujet de la phrase.   Pronoms personnels Pronoms personnels réfléchis je me tu te il / elle / on se nous nous vous vous ils / elles se Exemple: Je me dis qu’il est l’heure d’aller se coucher.   Les verbes pronominaux   Les verbes pronominaux sont des verbes qui sont précédés d’un pronom réfléchi.   Les verbes « se fâcher…

Lire la suite

Grammaire : 4ème - Cours

Page 1 / 2 :12

Tables des matières Grammaire - Français : 4ème