Quelles sont les différentes unités linguistiques ? – CRPE 2022

Question sur le CRPE: « Quelles sont les différentes unités linguistiques ? » 

Français Théorie – Étude de la langue – Vocabulaire / lexique

Mon Pass pour le CRPE vous aide à préparer le concours du CRPE: concours de recrutement de professeurs des écoles

A l’école, la conscience phonologie commence à être développée dès la maternelle. Elle se définit comme la capacité à identifier les composants phonologiques de la langue et à pratiquer des opérations sur ces composants (les localiser, les enlever, les substituer, les inverser, les combiner…). En maternelle par exemple, les élèves commencent à aborder les notions de mots et syllabes.

Par la suite le principe alphabétique est aussi travaillé : les élèves découvrent que l’écrit code des éléments non signifiants, qui sont les unités de la langue orale, découpées en syllabes puis en phonèmes et il découvre aussi que tous les phonèmes sont codés par des graphèmes (lettres ou groupes de lettres) selon des valeurs conventionnelles.

Il est donc important pour un futur enseignant de savoir qu’en linguistique, il existe différentes unités orales ou écrites, pourvues de sens ou non.

Unité linguistique Caractéristique         Exemples
Phonème Le phonème est la plus petite unité de l’oral qui possède une valeur distinctive dans la langue.

Lorsque l’on change un phonème par un autre dans un mot, cela conduit à un nouveau mot.

Attention, un phonème peut avoir plusieurs graphies possibles.

Le son [f].

Si je change le son [f] dans le mot « font », je peux le remplacer par le son [s] pour former le mot « sont » par exemple.

Le son [f] peut s’écrire avec les lettres f, ff ou ph.

Morphème Le morphème est la plus petite unité de sens existante.

Il existe des morphèmes lexicaux (affixes et radicaux qui modifient la nature grammaticale d’un mot) et des morphème grammaticaux (donne des indications sur le nombre, le genre, la personne, ou le temps de conjugaison).

Morphème lexical : courage -> encourager

Morphème grammatical : le -s à la fin de « chats » qui marque le pluriel.

Graphème Le graphème est la plus petite unité du système graphique destiné à transcrire les phonèmes. C’est la plus petite unité de l’écrit.

Il peut être constitué par une seule lettre, ou bien un groupe de plusieurs lettres (2 lettres : digramme comme on par exemple, 3 lettres : trigramme comme eau par exemple)

Il est au niveau de la manifestation écrite de la langue ce que le phonème est au niveau de la manifestation orale.

A ne pas confondre avec la lettre.

Le « V » du mot « vélo ».

Le « AN » du mot « ange ».

Le « AIN » du mot « pain ».

Syllabe La syllabe orale est la plus petite unité sonore. Contrairement au phonème, elle n’est pas forcément pourvue de sens.

Elle est facile à isoler sur le plan acoustique.

Dans le mot « méchant » on compte deux syllabes : « mé » et « chant ». En maternelle, les élèves apprennent à scander les mots en syllabe en tapant dans les mains.
Lettre La lettre est une unité de l’alphabet, qui en compte 26 : seule ou assemblée à d’autres, elle constitue un graphème. A, B, C, D, etc.
Mot Le mot est une unité significative de l’écrit.

Il peut être constitué de plusieurs morphèmes.

Deux mots sont toujours séparés par un blanc significatif appelé « espace ».

Le chien dort.

Dans cette phrase on décompte trois mots : « le », « chien » et « dort.

Le mot « dort » est composé de deux morphèmes :

-dor du verbe dormir

-t pour la marque de la 3ème personne du singulier du verbe dormir au présent de l’indicatif.