L’Eldorado – 5ème – Récit – Lecture

Récit (lecture) pour la 5ème : L’Eldorado

Extrait Candide, Chapitre XVIII, Ce qu’ils virent dans le pays d’Eldorado (1759)

Lisez le texte et répondez aux questions :

Candide, jeune homme naïf, est chassé du château du baron de Thunder-ten -tronckh pour avoir embrassé Cunégonde, la fille du baron. Désespéré, il voyage en Europe et il est confronté à la guerre, au fanatisme religieux. Puis, il arrive avec son valet Cacambo dans un pays merveilleux qui est l’Eldorado.   

 […] Candide et Cacambo sautèrent au cou de Sa Majesté, qui les reçut avec toute la grâce imaginable et qui les pria poliment à souper.

En attendant, on leur fit voir la ville, les édifices publics élevés jusqu’aux nues, les marchés ornés de mille colonnes, les fontaines d’eau pure, les fontaines d’eau rose, celles de liqueurs de canne de sucre, qui coulaient continuellement dans de grandes places, pavées d’une espèce de pierreries qui répandaient une odeur semblable à celle du gérofle1 et de la cannelle². Candide demanda à voir la cour de justice, le parlement ; on lui dit qu’il n’y en avait point, et qu’on ne plaidait jamais. Il s’informa s’il y avait des prisons, et on lui dit que non. Ce qui le surprit davantage, et qui lui fit le plus de plaisir, ce fut le palais des sciences, dans lequel il vit une galerie de deux mille pas, toute pleine d’instruments de mathématique et de physique.

Après avoir parcouru, toute l’après-dînée, à peu près la millième partie de la ville, on les ramena chez le roi. Candide se mit à table entre Sa Majesté, son valet Cacambo et plusieurs dames. Jamais on ne fit meilleure chère, et jamais on n’eut plus d’esprit à souper qu’en eut Sa Majesté. Cacambo expliquait les bons mots du roi à Candide, et quoique traduits, ils paraissaient toujours des bons mots. De tout ce qui étonnait Candide, ce n’était pas ce qui l’étonna le moins.

Ils passèrent un mois dans cet hospice. Candide ne cessait de dire à Cacambo : « Il est vrai, mon ami, encore une fois, que le château où je suis né ne vaut pas le pays où nous sommes ; mais enfin Mlle Cunégonde n’y est pas, et vous avez sans doute quelque maîtresse en Europe. Si nous restons ici, nous n’y serons que comme les autres ; au lieu que si nous retournons dans notre monde seulement avec douze moutons chargés de cailloux d’Eldorado, nous serons plus riches que tous les rois ensemble, nous n’aurons plus d’inquisiteurs3 à craindre, et nous pourrons aisément reprendre Mlle Cunégonde. »

Ce discours plut à Cacambo : on aime tant à courir, à se faire valoir chez les siens, à faire parade de ce qu’on a vu dans ses voyages, que les deux heureux résolurent de ne plus l’être et de demander leur congé à Sa Majesté.

1)  Questions de compréhension :

a) Comment peut-on qualifier le roi de ce pays ? Pourquoi ?

b) Pourquoi les édifices publics semblent-ils irréels ? Répondez en citant le texte ?

c) Que manque-t-il dans ce pays ?

d) Par quoi Candide est-il surpris ? Répondez en citant le texte ?

2) Maîtrise de la langue :

 Souligne le radical des mots suivants extrait du texte :

Pierreries

Parcourir

Ramener

Millième

Poliment

b) Complète le tableau suivant

Verbe Passé simple Présent Futur
Voir Je Tu Nous
Parcourir Il Je Vous
Répandre Ils Vous Il
Se mettre Tu Nous Je

3) Ecriture, D’après toi, la décision de Candide de partir de ce pays est-elle une sage décision ? Justifie ta réponse en donnant 2 raisons.

 



Lecture L’Eldorado – 5ème – Récit – Candide pdf

Lecture L’Eldorado – 5ème – Récit – Candide rtf

Lecture Correction L’Eldorado – 5ème – Récit – Candide pdf

Tables des matières Autres thèmes - Récits - Lecture - Français : 5ème