Femmes et hommes dans la société des années 1950 aux années 1980 – 3ème – Cours

Cours en Histoire pour la 3ème : Femmes et hommes dans la société des années 1950 aux années 1980.

Thème III : Françaises et français dans une république repensée

Problématique : Comment le modèle républicain s’adapte-t-il aux transformations de la société française ?

Plan du cours Mots clés
I-Femmes, jeunes et immigrés dans la société

  1. La féminisation de la population active
  2. Les immigrés
  3. La population augmente et rajeunit

 

II-Vivre et penser autrement

  1. La désindustrialisation des années 1970
  2. L’essor de la société de consommation et évolution de la société
  3. La culture de masse

 

III-Répondre aux évolutions sociales par la loi

  1. Dans la société en général
  2. Répondre aux aspirations de la jeunesse
  3. Les femmes acquièrent de nouveaux droits

 

Emancipation

Immigré

Trente Glorieuses

Regroupement familial

Intégration

Xénophobie

Le baby-boom

Désindustrialisation

 

Société de consommation

 

 

Collège unique

Stéréotype de genre

I-Femmes, jeunes et immigrés dans la société

1. La féminisation de la population active

La population active se féminise, mais les femmes restent moins payées que les hommes. C’est une évolution majeure de la société française d’après-guerre. L’insertion des femmes dans le monde du travail est facilitée par la tertiarisation de l’économie, c’est-à-dire le développement des emplois de service. Les femmes s’émancipent.

Emancipation : libération d’un état de dépendance, d’une domination.

Elles conquièrent progressivement des droits politiques. Leur place dans la société change. Fi-gures intellectuelles, figures politiques : le parcours de ces femmes témoigne de l’émancipation progressive dans la seconde moitié du XXème siècle.

Document : parcours de femmes
Simone de Beauvoir Françoise Giroud Simone Veil Gisèle Halimi

Philosophe
Auteure du Deuxième sexe (1949)
Rédige le Manifeste des 343 en 1971 Femme politique, journaliste, académi-cienne
Secrétaire d’Etat chargée de la condi-tion féminine (1974-1976)
Secrétaire d’Etat à la Culture (1976-1977) Femme politique
Ministre de la Santé (1974-1979)
Fait voter la loi sur l’IVG (avortement) en 1975 Femme politique et avocate
Députée (1981-1984)
Signe le Manifeste des 343 en 1971
Fonde le mouvement « Choisir la cause des femmes »

2. Les immigrés

Face aux besoins en main d’œuvre pendant les Trente Glorieuses (1974-1975), l’Etat organise l’immigration de travail. Jusqu’en 1975, la France s’ouvre aux travailleurs immigrés pour faire face aux besoins de la reconstruction et de la croissance de cette période.

Immigré : une personne née à l’étranger, mais résidant en France de façon permanente.
Les Trente Glorieuses : période de forte croissance économique en Occident et en France, de 1945 au premier choc pétrolier de 1973.
Document : évolution de la population immigrée en France

Source : Belin

En 1975, la France compte ainsi sur son sol 3,4 millions d’étrangers parmi lesquels 759 000 Por-tugais et 711 000 Algériens. Mais avec la montée du chômage, suite au choc pétrolier, le gouver-nement suspend l’immigration pour des motifs économiques. L’immigration se poursuit néanmoins à travers le regroupement familial. Et dans les années 1980, le nombre d’étrangers en France dépasse les 4 millions.

Regroupement familial : procédure permettant à la famille d’un étranger installé en France de la rejoindre légalement.

Durant les années 1980, les débats virulents tournent autour de la l’intégration des immigrés. Les immigrés sont victimes du racisme. Les jeunes issus de l’immigration dénoncent cette montée du racisme et du front national.

Intégration : Insertion des immigrés dans la communauté nationale, qui passe par l’adoption de codes culturels partagés.

Document : deux réactions opposées

Sur les affiches ci-dessus, nous avons deux réactions opposées face à l’immigration : d’un côté la xénophobie affichée ouvertement et de l’autre côté l’antiracisme. Dans les années 1970, le Front national s’empare du thème de l’immigration, en le liant au chômage. Il remporte une première victoire aux municipales à Dreux en septembre 1983.
C’est dans ce contexte qu’une marche pour l’égalité et contre le racisme et la xénophobie ras-semble 100 000 personnes à travers la France, du 15 octobre au 3 décembre 1983. Il s’agit de la première manifestation nationale d’immigrés et de jeunes Français issus de l’immigration en France.

Xénophobie : hostilité systématique vis-à-vis des personnes étrangères.

Dans le même temps, la politique de l’immigration en France se durcit. Avec la montée du chô-mage et des idées du Front national, les gouvernements limitent de plus en plus l’immigration en France.

Document : les politiques de l’immigration en France

1956 Régularisation des immigrés Sur présentation du contrat de travail
1974-1977 Fin de l’immigration de travail Regroupement familial ou prime d’aide au retour
1982-1984 Nouvelle politique des gouverne-ments socialistes Régularisation, carte de résidents de 10 ans.
1986 Généralisation des visas Obligation pour entrer sur le territoire
1989 Création du Haut Conseil à l’intégration Consultation pour l’intégration des immi-grés.
Source : Hachette

Durant les Trente Glorieuses, les gouvernements ont mené une politique d’ouverture des fron-tières. Il suffisait pour les travailleurs immigrés de présenter leurs contrats de travail pour être ré-gularisés sur le territoire. A partir de la crise économique de 1973-74, la France a mené une poli-tique de fermeture de ses frontières. Le visa est devenu obligatoire et un Haut Conseil de l’intégration a été mis en place.

3. La population augmente et rajeunit

La population française augmente et rajeunit grâce au baby-boom. Mais à partir des années 1970, la fécondité baisse, alors que l’espérance de vie augmente. Il en résulte un vieillissement de la population française.

Le baby-boom : période de forte natalité, de 1945 aux années 1970.

Les jeunes adultes issus du baby-boom jouent un rôle essentiel dans la transformation de la so-ciété. Les baby-boomers portent des aspirations nouvelles, souvent en rupture avec celle de la génération précédente. Les jeunes émergent comme un groupe social qui se distingue par un pouvoir d’achat plus fort (argent de poche), un langage et des vêtements communs, des pra-tiques culturelles communes centrées sur la musique. En mai 1968, un mouvement social de masse (grèves et manifestation) est enclenché par la jeunesse étudiante parisienne, suivie par le monde ouvrier. Les revendications sont tournées contre le pouvoir gaulliste. Elles révèlent de nouvelles aspirations de la jeunesse.

Document : occupation de la Sorbonne en 1968

Source : Jean Mazeau, photographie.
II-Vivre et penser autrement

1. La désindustrialisation des années 1970

A partir de 1973, la désindustrialisation fait reculer l’emploi industriel, au bénéfice du secteur ter-tiaire.

Document : évolution du chômage en France
Source : Hachette

Le chômage de masse fait son apparition et touche surtout les jeunes, les femmes, les immigrés, les personnes de plus de 50 ans.
Désindustrialisation : disparition progressive des activités industrielles, remplacées par des activités tertiaires
La période de chômage s’allonge considérablement. C’est le début du nouveau type de chômage : le chômage de longue durée. Une nouvelle forme de pauvreté se développe alors en France mais aussi dans les autres pays développés. Cette « nouvelle pauvreté » liée à une société qui n’arrive plus à assurer un emploi pour tous, est fortement ressenti par l’ensemble des partenaires sociaux. La nécessité d’aider des adultes en déshérence, privés de moyens de survie, est soutenue par tous.
Pour lutter contre l’exclusion social, le RMI (Revenu Minimum d’Insertion) est mis en place, en 1988, par le gouvernement socialiste de Michel Rocard. La loi est rapidement votée en seconde lecture à l’Assemblée nationale.
Cette mesure permet aux personnes démunies et en difficultés d’avoir accès à un revenu minimal.
Document : contre l’exclusion sociale, la création du RMI

EN 2008, le RMI est devenu le RSA (Revenu de Solidarité Active).

2. L’essor de la société de consommation et évolution de la société

Les Français s’enrichissent et entrent dans la société de consommation. L’après-guerre est un période de changement dans la consommation. L’acte de consommation prend une signification différente. Il ne s’agit plus de satisfaire des besoins primaires (nourriture, vêtements ou logement) mais d’acquérir des éléments de confort qui rendent la vie plus facile. Cette nouvelle manière de consommer est facilitée par l’élévation des niveaux des revenus et de vie. L’accès au crédit est lui aussi grandement facilité. On assiste à une hausse considérable des pouvoirs d’achat des mé-nages des pays industrialisés.
Ce sont les biens d’équipement des ménages qui sont au cœur des consommations des ménages
L’automobile devient l’un des grands produits-phares de la croissance des Trente Glorieuses. S’il y avait 1,5 million de voitures en circulation en France en 1939, à l’aube des années 1970, il y en a plus de 17 millions. Les appareils électroménagers profitent également de cette nouvelle pros-périté. Les services, que ce soit de santé, d’éducation ou de loisirs, constituent une autre con-sommation nouvelle : leur part dans le budget des ménages double entre 1950 et 1970.

Avec l’allongement des congés payés (5 semaines de congés payés de la gauche socialiste), les vacances se démocratisent. La famille change : le mariage recule et le divorce progresse. L’influence des syndicats et des partis politiques diminue. L’individualisme s’impose dans les an-nées 1980.

Société de consommation : société dans laquelle des consommateurs sont poussées à con-sommer en grande quantité.

 



Cours 3ème Femmes et hommes dans la société des années 1950 aux années 1980 pdf

Cours 3ème Femmes et hommes dans la société des années 1950 aux années 1980 rtf

Retenir autrement 3ème Femmes et hommes dans la société des années 1950 aux années 1980 pdf

Retenir autrement 3ème Femmes et hommes dans la société des années 1950 aux années 1980 rtf


Exercices en ligne : Histoire : 3ème

Tables des matières F