Autour de l’étoile Ran – Cm1 – Cm2 – Récit – Lecture

Récit (lecture) sur Autour de l’étoile Ran au Cm1 et Cm2

Résumé du récit : Aux confins de l’espace, à dix années-lumière de la Terre, se trouve un astre très semblable à notre soleil, l’étoile Ran. La planète qui tourne autour abrite un peuple de gentils extra-terrestres, les AEgiriens. Chaque année, un grand marathon spatial permet aux jeunes d’entrer dans l’âge adulte. Cette année, c’est au tour de Palupalule de participer au challenge mais elle n’est pas très confiante, car elle est née différente. De plus, une terrible menace pèse sur les participants : réussiront-ils  leur mission ?…

Chapitre 1 – De gentils extra-terrestres

Sur la planète AEgir, à dix années-lumière de la Terre, vit le peuple des AEgiriens. Ce sont de gentils et paisibles extra-terrestres qui ne demandent rien à personne. Physiquement semblables aux êtres humains, ils sont tout de même beaucoup plus intelligents et disposent d’une technologie bien plus évoluée.

Ils connaissent notre existence, mais ils n’ont cependant absolument pas envie de nous rencontrer ! Nous ne les intéressons pas le moins du monde (enfin, nous devrions dire : « pas le moins de l’univers »). On pourrait même affirmer qu’ils ne s’intéressent qu’à leurs petits nombrils, si seulement ils en avaient un !

La planète AEgir tourne autour de Ran, une étoile orange aussi grosse que le soleil.

Chaque année se déroule une compétition très importante autour de Ran. Tous les jeunes AEgiriens et AEgiriennes qui veulent devenir adultes doivent accomplir dix tours en navette interstellaire. Ça n’a l’air de rien, dit comme cela, mais c’est assez périlleux : si on s’approche trop de l’étoile, sa force de gravitation* nous attire et on finit carbonisés**.

L’une de ces jeunes extra-terrestres s’appelle Palupalule. Pour l’occasion, ses parents lui offrent un joli vaisseau intergalactique flambant neuf !

  • Oh merci mes très chers parents, mais je ne pense pas participer à la compétition cette année…
  • Pourquoi donc ? s’enquit son très cher papa.
  • Parce qu’il me manque une antenne, tu sais bien très cher toi.

Ce que vous ignorez, c’est que les AEgiriens ont deux petites antennes qui leur permettent de communiquer par la pensée : cela s’appelle la télépathie. Mais notre très chère Palupalule n’en possède qu’une seule : elle est née avec cette particularité. A cause de cette différence, cette jeune extra-terrestre s’est toujours sentie moins douée que les autres.

  • Mais ma tendre fille, ces antennes ne sont en aucun cas un avantage pour le marathon spatial. Tu as toutes les chances d’y arriver !

Palupalule soupire par la pensée, puis répond :

  • D’accord tendre papa, je ferai donc la course cette année…

Chapitre 2 – Le marathon de Ran

Enfin le jour J : celui de la grande course autour de Ran ! Ils sont au moins une centaine de participants. Arriveront-ils tous à accomplir les dix tours autour de l’étoile ? La course n’est pas chronométrée, il suffit d’aller jusqu’au bout, chacun à son rythme. Le seul problème, c’est la quantité de carburant. Le périple dure très longtemps : trois jours pour atteindre la grosse boule incandescente, puis encore trois jours pour faire un seul tour. Faites donc le calcul !

  • Nous te souhaitons bonne chance charmante Palupalule. Que l’harmonie de l’univers soit avec toi.
  • Infiniment merci, charmants vous !

Et la jeune AEgirienne à l’antenne unique transmet plein de douces pensées à ses parents.

Toutes les navettes sont prêtes à partir. Le « top-départ » est transmis par ondes cérébrales et par un son étrange qu’on ne saurait vous décrire. Toutes les navettes décollent. En chemin vers Ran, Palupalule aperçoit les navettes de ses bonnes amies, Furiambule, Katatule et Romanule. Du regard, elle cherche aussi ses deux cousins, des frères jumeaux censés participer également à la course cette année. Comme elle ne les voit pas, elle passe un appel télépathique :

Chapitre 3 – Attention danger !

La course dure maintenant depuis douze jours. Certains vaisseaux ont déjà accompli trois tours d’étoile. Le plus difficile dans cette épreuve, c’est de garder la bonne distance. D’une part, il ne faut pas trop s’approcher de Ran pour ne pas finir en grillade, et d’autre part, il ne faut pas trop s’éloigner sinon on risque d’allonger son parcours de plusieurs milliers de kilomètres et ne plus avoir assez de carburant pour rentrer sur AEgir.

En accomplissant ce challenge, les jeunes extra-terrestres prouvent qu’ils sont désormais capables de se débrouiller seuls dans l’espace intersidéral.

Palupalule a un peu de retard sur les autres et se demande si elle va pouvoir terminer la course. Comme elle a peur de s’approcher de l’astre brûlant, elle prend ses distances ce qui malheureusement rallonge son parcours.

Chapitre 4 – La tempête Ranienne

Notre jeune héroïne ne sait pas comment faire. Elle se demande si les autres participants ont ressenti les mêmes picotements.

  • Peut-être savent-ils déjà ce qui va se produire ? Je m’inquiète sûrement pour rien…

Soudain elle détecte la navette de Zadizig, un ancien camarade d’école. Elle bifurque pour se rapprocher et entrer en communication.

  • Sympathique Zadizig, me reçois-tu ?
  • Oui sympathique Palupalule.
  • Je pressens un vilain danger, le devines-tu également ?
  • Non sympathique amie, je ne devine aucune vilaine menace.
  • Alors passe le sympathique message à tous les sympathiques autres que tu croiseras : une tempête Ranienne se prépare !
  • Comment le sais-tu sympathique toi ?
  • Mes perles magnétiques internes frétillent, et c’est un signe, fais-moi confiance.

 

Questionnaire

  • Chapitre 1 : De gentils extra-terrestres

1) Comment s’appelle la planète où se déroule l’histoire ? Entoure la bonne réponse :

2) Donne une description morale et physique des habitants de cette planète :

3) Comment s’appelle l’étoile autour de laquelle tourne leur planète ? Colorie la bonne réponse :

4) Pour quelle raison les jeunes AEgiriens doivent-ils faire dix fois le tour de l’étoile ?

5) Complète le tableau par « vrai » ou « faux » :

6) Quel cadeau Palupalule reçoit-elle de la part de ses parents ?

7) Que peuvent faire les AEgiriens grâce à leurs antennes ?

8) A qui manque-t-il une antenne ? Coche la bonne réponse :

9) Que ressent Palupalule du fait de sa différence ?

10) Observe les mots soulignés : « Mais ma tendre fille… » / « D’accord tendre papa… ». Quelle classe grammaticale les AEgiriens aiment-ils répéter ?

 

  • Chapitre 2 : Le marathon de Ran

1) Combien y a-t-il de participants à la grande course de Ran ?

2) S’il faut trois jours pour atteindre l’étoile et trois jours pour faire un seul tour, combien de temps dure le marathon spatial ? Entoure la bonne réponse :

3) Nomme les bonnes amies de Palupalule et ses deux cousins en complétant le tableau suivant :

4) Pourquoi Palupalule a-t-elle du mal à entrer en contact avec ses cousins ?

5) Comment Palupalule reçoit-elle la blague de son cousin ?

6) Quel adjectif qualificatif Palupalule et Jigarig répètent-ils lors de leur conversation ?

7) Complète le tableau par « vrai » ou « faux » :

8. Pourquoi les parents sont-ils angoissés au départ de la course ?

 

  • Chapitre 3 : Attention danger !

1) Quelle est la durée de la course au début du chapitre 3 ?

2) Quelle est la difficulté de cette épreuve ?

3) Explique quel est le problème si …

4) Complète par « vrai » ou « faux » :

5) Qui s’approche de la jeune AEgirienne pour l’encourager à aller plus vite ? Colorie la bonne réponse :

6) Quelle drôle de sensation Palupalule ressent-elle après s’être approchée de l’étoile ?

7) Quelles sont les deux particularités physiques des AEgiriens révélées dans ce chapitre ? Entoure les bonnes réponses

8) D’après Palupalule, qu’indiquent les picotements qu’elle ressent ?

9) A ton avis, que ressent Palupalule à la fin du chapitre ?

 

  • Chapitre 4 : la tempête Ranienne 

1) Qui est Zadizig pour Palupalule ?

2) Quel adjectif répètent-ils pendant leur conversation ? Coche la bonne réponse :

3) A quel niveau de l’étoile l’explosion se produit-elle ?

4) A quoi ressemble l’explosion ?

5) Relie chaque partie du corps aux ondes qu’elle perçoit :

6) Palupalule aimerait faire comprendre aux jeunes terriens ce qu’est une « onde ». Complète son explication avec l’un des mots suivants : propagent / potage / tapage / partagent.

7) Comment les participants terminent-ils la course ? Qui est en tête du cortège ?

8) Palupalule reçoit des remerciements et des compliments de la part des autres parents. Relève les deux adjectifs qu’ils utilisent pour lui parler : ……………… et …………….

9) Comment la mère de Palupalule explique-t-elle la capacité extraordinaire de sa fille ?

10) Quel est le message de cette histoire sur le fait d’être tous différents ?

 



Lecture

Autour de l’étoile Ran – Cm1 – Cm2 – Récit – Lecture pdf

Autour de l’étoile Ran – Cm1 – Cm2 – Récit – Lecture rtf

Questionnaire

Autour de l’étoile Ran – Cm1 – Cm2 – Chapitre 1 Questionnaire pdf

Autour de l’étoile Ran – Cm1 – Cm2 – Chapitre 1 Questionnaire rtf

Autour de l’étoile Ran – Cm1 – Cm2 – Chapitre 1 Questionnaire Correction pdf

 

Autour de l’étoile Ran – Cm1 – Cm2 – Chapitre 2 Questionnaire pdf

Autour de l’étoile Ran – Cm1 – Cm2 – Chapitre 2 Questionnaire rtf

Autour de l’étoile Ran – Cm1 – Cm2 – Chapitre 2 Questionnaire Correction pdf

 

Autour de l’étoile Ran – Cm1 – Cm2 – Chapitre 3 Questionnaire pdf

Autour de l’étoile Ran – Cm1 – Cm2 – Chapitre 3 Questionnaire rtf

Autour de l’étoile Ran – Cm1 – Cm2 – Chapitre 3 Questionnaire Correction pdf

 

Autour de l’étoile Ran – Cm1 – Cm2 – Chapitre 4 Questionnaire pdf

Autour de l’étoile Ran – Cm1 – Cm2 – Chapitre 4 Questionnaire rtf

Autour de l’étoile Ran – Cm1 – Cm2 – Chapitre 4 Questionnaire Correction pdf

Tables des matières Autres thèmes - Récits - Lecture - Français : CM2 - Cycle 3