Tour d'horizon rapide du site en vidéo

Activités humaines et impact sur les écosystèmes – 3ème – Evaluation avec les corrigés – PDF à imprimer

Evaluation avec la correction niveau 3ème sur les activités humaines et impact sur les écosystèmes – SVT

Notions : Les actions humaines à différentes échelles (régionale, nationale, internationale), l’importance des décisions

Compétences évaluées
Extraire des informations de documents scientifiques.
Communiquer sur sa démarche en argumentant.
Mobiliser ses connaissances.
Lire et exploiter des données présentées sous différentes formes.

Exercice nº 1 : Le cas du lac Léman

Aujourd’hui, grâce à toutes les actions menées autour du Léman depuis plus de 50 ans, la concentration en phosphore total a atteint 19 µg/L en 2015. Cependant, c’est loin d’avoir toujours été le cas.

Document 1 : Evolution de la concentration moyenne en phosphore dans le lac Léman

1) Repère l’écosystème dont il est question dans cet exemple.

2) A l’aide du document 1, décris l’évolution de la concentration en phosphore dans les eaux lémaniques. 

Document 2 : Les mesures prises depuis plusieurs décennies

Face à la situation, des actions ont été menées par l’ensemble des acteurs de l’eau du bassin lémanique :

– une amélioration de l’assainissement des eaux usées avec la construction de nombreuses stations d’épuration à partir de 1970. Cela a permis d’obtenir une meilleure qualité des eaux, permettant au lac Léman d’être toujours une source importante d’eau potable pour près de 900 000 personnes.

– l’interdiction des phosphates dans les lessives domestiques et pour les industries.

– la sensibilisation de la population, des élus, du monde agricole et des acteurs de l’eau sur tout le territoire.

3) A l’aide du document 2, relève une raison pour laquelle il est indispensable de lutter contre la pollution du lac Léman.

4) A l’aide du document 2, démontre que les activités humaines étaient responsables de cette pollution au phosphore.

5) Justifie l’intérêt de sensibiliser le monde agricole à cette pollution.

Document 3 : L’omble chevalier

L’omble chevalier est une espèce de la famille des salmonidés. Il affectionne les eaux froides entre 20 et 70 mètres de profondeur. C’est une espèce autochtone du lac Léman. Le graphique ci-dessous indique l’évolution de la population d’ombles chevaliers et de truites dans le lac Léman.

6) A l’aide du document 3, indique l’effet de la pollution au phosphore sur l’omble chevalier.

7) A l’aide des documents 1 à 3, explique les raisons de la remontée des pêches de l’omble chevalier à partir de 1986.

Exercice nº 2 : Les écrevisses et la pollution

L’écrevisse à pattes blanches aime les eaux fraîches, bien oxygénées et agitées. Elle passe presque toute sa vie sur le site où elle est née et reste sur place en cas de pollution. En France, elle est menacée de disparition en raison de la pollution d’un grand nombre de cours d’eau. En 1983, elle a été classée espèce vulnérable dans la liste rouge des animaux menacés de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Elle a ensuite été reclassée comme espèce en danger.

L’écrevisse de Louisiane supporte des eaux pauvres en dioxygène. Elle résiste à la pollution. Introduite en France, elle s’y multiplie de manière importante. Si la quantité de dioxygène dissous dans l’eau baisse, elle grimpe sur la berge et respire le dioxygène atmosphérique. Elle peut même parcourir de longues distances pour trouver un cours d’eau moins pollué. En Europe, elle a été introduite délibérément par l’être humain dans plusieurs pays à des fins commerciales. En 2020, elle est présente dans dix États membres de l’UE et connaît une propagation active. Elle est aujourd’hui considérée comme une espèce invasive et est inscrite depuis 2016 dans la liste des espèces exotiques envahissantes préoccupantes pour l’Union européenne.

1) Réalise un tableau en indiquant pour chaque espèce ses besoins en dioxygène et son comportement en cas de pollution.

2) Précise l’évolution des deux espèces.

3) Cite les mesures prises pour sauver l’écrevisse à pattes blanches.

4) Démontre que la modification de la taille de la population d’une espèce donnée dans un écosystème peut perturber l’équilibre de ce dernier.

 



Evaluation chap.12 Activités humaines et impact sur les écosystèmes pdf

Evaluation chap.12 Activités humaines et impact sur les écosystèmes rtf

Evaluation chap.12 Activités humaines et impact sur les écosystèmes Correction pdf

Evaluation chap.12 Activités humaines et impact sur les écosystèmes Correction rtf

Schéma bilan chapitre 12 Activités humaines et impact sur les écosystèmes pdf


Exercices en ligne : SVT : 3ème