Tour d'horizon rapide du site en vidéo

Activités humaines et impact sur les écosystèmes – 3ème – Cours – PDF à imprimer

Cours niveau 3ème sur les activités humaines et impact sur les écosystèmes – SVT

Notions : Les actions humaines à différentes échelles (régionale, nationale, internationale), l’importance des décisions

L’être humain vit en étroite relation avec les écosystèmes qui l’entourent. En tirant profit de ces derniers, les écosystèmes apportent des services cruciaux à l’être humain. Il est donc indispensable de veiller à préserver les écosystèmes. Pourtant, l’être humain manque souvent de vigilance sur ce point. La mauvaise gestion ou encore l’utilisation abusive des ressources conduisent aux dérèglements de l’équilibre de ces écosystèmes.

En Amazonie, l’exploitation minière provoque la déforestation massive

Pourquoi l’être humain doit-il prendre en compte la préservation des écosystèmes lors de ses activités ?

  1. L’exemple de l’écosystème des rivières

Activité nº1 – Activités humaines et écosystèmes des rivières

L’eau est une ressource vitale dont il faut absolument préserver la qualité. Cette ressource est indispensable dans le milieu industriel, pour les populations, les agrosystèmes, la préservation de la biodiversité, etc.

Parmi les zones humides, se trouvent les rivières. Celles-ci sont souvent exploitées comme source d’eau pour les agrosystèmes dans l’objectif d’augmenter la productivité. En exploitant les rivières, l’être humain réalise des travaux aux détriments de l’écosystème.

Cela a par exemple été le cas pour la rivière Hommée. Les travaux réalisés ont supprimé les méandres (sinuosité du cours d’eau), introduit des barrages ou encore élargi le lit de la rivière. 

Schéma de l’Hommée avant les travaux (gauche) et après les travaux (droite)

Ces travaux ont été faits afin d’augmenter la productivité des agrosystèmes situés de part et d’autre de l’Hommée. Les travaux ont dégradé l’écosystème. La biodiversité a été touchée et les berges de la rivière ont été touchées par l’érosion.

A RETENIR : Les zones humides sont essentielles dans l’équilibre des écosystèmes. Parmi elles, les rivières sont souvent exploitées pour augmenter la productivité des agrosystèmes. Cette exploitation nécessite des travaux qui altèrent la qualité de l’eau, touchent la biodiversité, favorisent la dégradation en accentuant l’érosion.

Vocabulaire à connaître : écosystème, exploitation, agrosystème, qualité de l’eau, biodiversité, érosion.

  1. L’exemple de l’écosystème des forêts

Activité nº2 – L’impact de la déforestation à l’échelle internationale

Les forêts sont des écosystèmes primordiaux. Avec la déforestation, celles-ci sont détruites.

VOCABULAIRE

Déforestation : perte de la surface forestière au profit d’autres utilisations des terres.

La déforestation a plusieurs origines. Dans certains cas, la croissance démographique et l’urbanisation nécessitent de l’espace, gagné sur les forêts. Ainsi, la déforestation s’opère pour développer les villes au détriment des écosystèmes naturels. Dans d’autres cas, la déforestation s’effectue dans un objectif d’exploitation des terres : créations d’agrosystèmes artificiels ou encore exploitation des ressources (exploitation minière en Amazonie par exemple). Enfin, la déforestation peut être provoquée par des catastrophes naturelles comme des incendies.

Trois causes de la déforestation : la création d’agrosystèmes, la construction d’une route, les incendies.

Aujourd’hui, bien qu’elle soit en légère diminution par rapport aux décennies précédentes, la déforestation continue à l’échelle mondiale. On évolue la déforestation à environ 10 millions d’hectares par an.

Le phénomène est très différent en fonction des continents. Aujourd’hui, la déforestation se concentre surtout en Afrique et en Amérique de Sud.

Les deux principales conséquences de la déforestation sont les suivantes :

– Amplification du réchauffement climatique. En effet, les forêts stockent du carbone et absorbent le dioxyde de carbone de l’atmosphère. En détruisant les forêts, on empêche ce phénomène et on libère une grande quantité de gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

– Dégradation de la biodiversité. Les forêts accueillent des réseaux trophiques complexes. La destruction de cet habitat naturel bouleverse les chaînes alimentaires et provoque la disparition de nombreuses espèces animales et végétales.

A RETENIR : Aujourd’hui, la déforestation est un phénomène encore important dans certaines régions du monde. L’exploitation des terres par l’être humain, les catastrophes naturelles ou encore l’urbanisation sont les principales causes de la déforestation.

Cependant, les conséquences de ce phénomène sont colossales vis-à-vis de la perte de la perte de biodiversité et de l’amplification du réchauffement climatique.

Vocabulaire à connaître : déforestation, écosystème, exploitation, catastrophes naturelles, urbanisation, être humain, réchauffement climatique, biodiversité.

 



Chap.12 Activités humaines et impact sur les écosystèmes pdf

Chap.12 Activités humaines et impact sur les écosystèmes rtf


Exercices en ligne : SVT : 3ème