Tour d'horizon rapide du site en vidéo

Activités pour développer l’autonomie d’un enfant

4 idées d’activités pour le développement de l’autonomie

Il veut faire tout seul mais vous fait perdre du temps. Il veut vous aider mais vous ne savez pas ce que vous pouvez attendre de lui en fonction de son âge. Au contraire, il se repose sur vous et semble apprécier de se laisser porter et vous souhaitez l’encourager à plus d’autonomie… Un point s’impose sur les enjeux de l’acquisition de l’autonomie pour votre enfant. Nous verrons ensuite ce que vous pouvez mettre en place et vous présenterons quelques activités pour développer son autonomie.

Pourquoi est-il important qu’il accède à l’autonomie ?

Un gain de confiance en soi

Se débrouiller seul pour s’habiller, se chausser, aller aux toilettes, se laver les dents mais également participer pleinement à la vie et l’organisation de la maison contribue à faire grandir la confiance que votre enfant a en lui-même. En effet, s’il agit seul c’est parce que vous le lui permettez et croyez en ses capacités. Cette confiance et ce regard bienveillant que vous, ses parents, avez sur lui est des plus positifs.

Sur la voie de l’indépendance

Un enfant qui s’occupe de lui, se prend en charge et apporte sa contribution aux tâches domestiques est un enfant qui apprend à être indépendant. Il intègre, en le vivant, la valeur de l’effort et du travail. Il apprend à s’organiser pour être efficace, à s’appliquer, et s’investit dans sa propre vie. S’il est habitué à se préparer seul, il sait par exemple qu’à l’approche d’un départ annoncé, pour l’école, une promenade ou des courses, il doit ranger ses jouets, se chausser et mettre son manteau. Petit à petit, il le prend en considération. C’est d’autant plus important pour lui et son avenir que cette organisation et ce goût de l’autonomie acquises dans le cercle familial sont transposables dans la sphère scolaire puis professionnelle.

Comment l’aider à accéder à l’autonomie ?

Vos attente

En fonction de son âge, de sa maturité et de ses capacités, vous ne pouvez bien évidemment pas attendre de lui le même degré d’autonomie. Pour définir quelle autonomie à quel âge, tenez compte de ce que vous lui avez déjà demandé et de ce qu’il est habitué à fournir comme effort. En effet, comme tous les autres pans de son éducation, l’accès à l’autonomie est un apprentissage de longue haleine à mettre en place dès le plus jeune âge. Inutile de lui demander d’être prêt à partir dans 5 minutes si vous ne lui avez jamais appris à se chausser ou fermer son manteau.

Voyons donc quelques activités à mettre en place pour le mettre sur la voie de l’autonomie.

Quelques activités

  • Pour lui apprendre à jouer seul, envoyez-le faire un dessin, passez-lui une commande particulière, proposez lui un puzzle en lui expliquant par exemple que vous avez besoin de quelques minutes de calme pour passer un coup de téléphone ou terminer une tâche particulière. Vous pouvez également lui proposer quelques jeux en ligne, selon son âge. Rendez-vous sur notre banque de jeux:
    💻 des jeux éducatifs en ligne par niveau
  • Si une fois grand il peut tout à fait mettre la table sans autre consigne, de manière tout à fait autonome, les premiers temps, faites avec lui et demandez-lui d’installer les éléments les uns après les autres. Faites-en un moment d’échange sur les quantités nécessaires d’assiettes, de verres et autres en fonction du nombre de convives à table. Pour l’intéresser, profiter des jours où vous avez des invités et faites-lui organiser la table de l’apéritif par exemple.
  • De la même façon, pour lui apprendre à débarrasser, vous pouvez commencer par lui demander de réunir les couverts, d’empiler les assiettes, de jeter ce qui va à la poubelle ou de mettre ce qui va au compost dans un saladier. Petit à petit, vos consignes vont s’élargir et il finira pas savoir ce qu’il a à faire sans la moindre demande.
  • Vous pouvez tout à fait le faire participer à l’élaboration de certains repas, ou goûter, depuis le choix du menu jusqu’à sa mise en œuvre en passant par la lecture de la recette, imagée le cas échéant. Il y a de fortes chances qu’il adore ça.
  • Offrez-lui de l’autonomie dans le soin de lui-même. Laissez-le participer à la préparation de son bain, préparer son pyjama, mettre ses affaires au sale mais également se laver tout seul. Vous pouvez faire le point avec lui ensuite sur les parties du corps qu’il a nettoyées ou qu’il aurait oubliées, et procédez de la même façon pour les dents.
  • Pour la préparation de ses vêtements, habituez-le à s’interroger sur la météo et les activités prévues pour prendre l’habitude de préparer des tenues appropriées. Pour lui permettre de prendre le temps nécessaire, faites-lui préparer la veille au soir.
  • Confiez-lui l’achat de la baguette de pain à la boulangerie, la commande des boissons au café, le soin de payer au marché quand l’occasion se présente et qu’il est partant. Ces expériences lui permettent là aussi de prendre confiance en lui, en sa capacité à se faire entendre et se débrouiller, petit à petit.
  • Sur la route, à la recherche d’une direction, faites-le participer à la lecture des indications routières.
  • Au restaurant, si ces capacités en lecture le lui permettent, confiez-lui un menu et laissez-lui le plaisir de le découvrir.
  • Sans cesser de lui lire son histoire du soir, moment tellement agréable de complicité, octroyez-lui un moment de lecture autonome, que vous pouvez tout à fait faire coïncider avec le vôtre. Il a encore besoin d’entraînement pour lire ? Téléchargez nos ressources pour l’y aider :

📓 mes premiers pas en lectures

  • À l’occasion d’un moment de jeux en famille, vous pouvez par exemple lui demander d’installer la partie de jeu de société en attendant que vous arriviez et faire le point ensuite sur ses réussites.

Quelques aménagements

En vous inspirant de la pédagogie Montessori, vous pouvez prévoir quelques aménagements de son environnement pour lui faciliter le quotidien :

  • Un coin du temps pour faciliter son repérage et son organisation : faîtes-y figurer une horloge avec quelques repères facilitateurs, un calendrier perpétuel, une frise de la semaine avec ses activités et la date du jour.
  • Un aménagement dans l’entrée pour lui permettre de s’habiller et se chausser seul : si besoin une affiche rappel, une chaise à sa taille et ses affaires facilement accessibles.
  • Une tablette dans la salle de bain pour lui permettre d’accéder seul à sa brosse à dents par exemple ou un marche-pied pour accéder au lavabo.

L’autonomie de votre enfant est un apprentissage au long cours. Cela vous demande de la patience et de la bienveillance mais c’est un formidable cadeau que vous lui faites pour sa scolarité et sa vie d’adulte. Prenez-le temps de l’accompagner sur cette voie.



Activités pour développer l’autonomie d’un enfant pdf

Activités pour développer l’autonomie d’un enfant docx