Le singe et le bouc – CM1 – CM2 – Récit poétique

Récit poétique au CM1 & CM2: Le singe et le bouc

Un Singe cherchait un associé. Le choix s’avérait difficile, car il ne souhaitait pas prendre n’importe quel équipier.

« Je pourrais faire tandem avec un de mes semblables, se dit-il, mais je dois me méfier, parce qu’il n’y a pas plus malin qu’un singe. »

Il renonça donc et décida de s’associer à un Renard qui occupait un terrier non loin de chez lui. Avant de lui faire la moindre proposition, il se mit à l’observer et comprit vite qu’il ne correspondait pas à ce qu’il cherchait.

« Le Renard est très sympathique, mais il est beaucoup trop rusé », conclut-il.

Le Singe envisagea aussi de faire équipe avec un Lion.

« Nous formerons un duo invincible, songea-t-il. Mais je n’aurais jamais le dessus sur le roi des animaux et en toutes circonstances, il se taillera la part du lion. »

Son choix se porta alors sur un vieux Bouc qui régnait sur un troupeau de Chèvres.

« Associons-nous, proposa le Singe. Je connais de nombreux champs où nous pourrons cueillir du maïs que nous écoulerons sans difficulté à la ville. »

Le Bouc accepta. Les deux compères partirent sans attendre.

Au bout d’un moment, le Singe s’arrêta au bord du chemin.

– « Je suis épuisé, dit-il.

– Nous n’avons pourtant pas marché longtemps, constata le Bouc.

– Prends-moi sur ton dos, dit le Singe.

– Si tu veux …

Le bouc porta le Singe jusqu’au champ.

– C’est moi qui cueillerai le maïs, décréta le Singe. Et toi, tu le transporteras.

Après avoir rapporté le maïs, les deux associés commencèrent le partage. Ils firent deux parts égales.

– Je prends la moitié me revenant, dit le Singe.

– Et moi, l’autre moitié, répondit le Bouc.

– Pas si vite ! l’interrompit le Singe. Il faut la partager en deux.

– Pourquoi ? s’étonna le Bouc.

– Parce que j’ai encore droit à une part pour avoir proposé cette affaire. Et une autre en dédommagement de mon travail, puisque j’ai ramassé le maïs.

– Il ne va rien me rester, protesta le Bouc.

– Désolé.

– Tu exagères, dit le Bouc avec colère.

– Pas du tout ! répliqua le Singe. Je te rappelle que c’est moi qui ai trouvé le champ et qu’en conséquence je mérite encore quelque chose. Mais comme tu as transporté le maïs et que tu es mon ami, je considère que tu ne me dois rien.

Le Bouc comprit que le Singe l’avait berné. Il s’éloigna sans mot dire et jura de ne plus s’associer avec personne.

Fables de Chine. Jean Muzi, 19 fables de singes

 

Questionnaire

Réponds aux questions

1) De quel recueil est extrait ce texte ? Qui en est l’auteur ?

2) Que recherche le singe ? Pourquoi est-ce difficile pour lui de choisir ?

3) Quels sont les animaux cités dans le texte ?
□ le renard □ le singe □ le mouton
□ la vache □ l’éléphant □ le lion
□ la souris □ le bouc □ la chèvre

4) Pourquoi le singe choisit-il le vieux bouc ?

5) Comment le bouc conçoit-il le partage du maïs ?

6) Comment le singe berne-t-il le bouc ?

7) Quelle leçon le bouc a-t-il appris de cette aventure ?

8) A quel type de texte, cette histoire correspond-elle ?
□ un conte □ un portrait
□ un texte documentaire sur les animaux □ une fable
□ un poème □ un récit fantastique

 



Le singe et le bouc – CM1 – CM2 – Récit poétique pdf

Le singe et le bouc – CM1 – CM2 – Récit poétique rtf

Le singe et le bouc – CM1 – CM2 – Récit poétique – Correction pdf

Tables des matières Poésies - Lecture compréhension - Lecture - Français : CM2 - Cycle 3