Discours rapportés – Directs et indirects – 3ème – Cours

Le discours rapporté : direct, indirect, indirect libre – Cours pour la 3ème

  • Le discours direct

Il rapporte fidèlement les paroles. Ce sont des phrases de dialogue insérées dans un récit. Elles sont précédées d’un tiret ou encadrées par des guillemets. Elles peuvent être :

  • annoncées par un verbe de parole introducteur (dire, expliquer…), Suivi de deux points :

Le professeur demanda : « Est-ce que tout le monde a bien compris ? »

  • Coupées ou suivies par une proposition incise qui indique qui parle et, parfois, sur quel ton :

« J’ai battu Alex au tennis », s’exclama clémence triomphalement.

Le discours direct a les caractéristiques de la langue orale : phrases interrogatives, injonctives, exclamatives, interjections…

« Bonjour ! Comment allez-vous ? Quel beau temps ! »

  • Le discours indirect

Il rapporte les paroles « indirectement ». Ces paroles sont donc modifiées. Elles sont complément d’objet de verbes de parole et se présentent sous la forme de :

  • Subordonnées conjonctives complétive introduite par que :

On annonça au candidat que l’épreuve durerait deux heures.

  • Subordonnées interrogatives indirectes :

Certains demandèrent s’ils pouvaient utiliser un dictionnaire.

  • Groupes nominaux ou groupes infinitifs :

On leur recommanda de ne pas sortir avant la fin de l’épreuve.

Au discours indirect, les paroles ont les mêmes caractéristiques grammaticales que le récit qui les contient : pronom, temps verbaux, repères de temps et de lieu…

Discours direct : Elle s’écria : « non ! Je ne partirai pas d’ici, demain, si je n’ai pas fini » !

Discours indirect : Elle s’écria qu’elle ne partirait pas de là, le lendemain, si elle n’avait pas fini.

  • Le discours indirect libre

Il est intermédiaire entre le discours direct et le discours indirect.

  • Caractéristiques empruntées au discours indirect : ni guillemets ni tirets ; mêmes modifications de pronoms, de temps verbaux, de repères de temps et de lieu, propres au récit.
  • Caractéristiques empruntées au discours direct : types de phrases identiques ; marques d’expressivité de l’oral.

Discours direct : Elle s’écria : « Non ! Je ne partirai pas d’ici, demain. »

Discours indirect : Elle s’écria qu’elle ne partirait pas de là, le lendemain.

Discours indirect libre : Elle se fâcha. Non ! Elle ne partirait pas de là, le lendemain !

 



Discours rapportés – Directs et indirects – 3ème – Cours   rtf

Discours rapportés – Directs et indirects – 3ème – Cours   pdf

Tables des matières Discours direct - Discours indirect - Grammaire - Français : 3ème