La Terre dans le système solaire – 5ème – Cours

Cours niveau 5ème sur la Terre dans le système solaire – SVT

Notions: La Terre dans le système solaire, la forme & les mouvements de la Terre.

Thème 1 : La planète Terre, l’environnement et l’action humaine

La Terre, également appelée “planète bleue”, fait partie du système solaire. Aujourd’hui, les connaissances scientifiques permettent de définir précisément ce qu’est le système solaire ainsi que les éléments le composant. De plus, parmi les différentes planètes, la Terre possède certaines caractéristiques qui lui sont propres.

Comment caractériser la Terre au sein du système solaire ?

  1. La composition du système solaire

            Activité n°1 – Le système solaire

La formation du système solaire date d’environ 4,5 milliards d’années. Il s’agit donc également de la date de la formation de la Terre. Cependant, l’apparition des premières formes de Vie sur Terre est estimée à 3,8 milliards d’années.

Schéma du système solaire

Le système solaire se définit comme le Soleil (une étoile produisant de la lumière) et l’ensemble des astres qui y gravitent. Parmi ces éléments, nous retrouvons :

– Des planètes : elles sont au nombre de huit tournant autour du Soleil.

– Des satellites naturels : ils tournent autour d’une planète, c’est par exemple le cas de la Lune pour la Terre.

– Des astéroïdes : ce sont des corps rocheux ou métalliques, de petite taille, qui tournent également autour du Soleil. Une ceinture d’astéroïdes se situe entre Mars et Jupiter.

On parle d’orbite pour décrire la trajectoire d’une planète autour du Soleil ou bien la trajectoire d’un satellite autour d’une planète.

A RETENIR : Dans le système solaire, huit planètes gravitent autour du Soleil, une étoile. Dans l’ordre, nous retrouvons : Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune. Certaines planètes ont des satellites naturels qui leur tournent également autour.

L’orbite décrit la trajectoire suivie par un corps céleste. Entre Mars et Jupiter se trouve une ceinture d’astéroïdes.

Vocabulaire à connaître : graviter, orbite, planète, étoile, astéroïde, satellite

  1. La composition du système solaire

            Activité n°2 – Les planètes gazeuses et les planètes telluriques

Au sein des huit planètes du système solaire, il existe deux catégories : les planètes gazeuses et les planètes telluriques.

Les planètes telluriques ont une surface rocheuse solide. La composition d’une planète tellurique révèle l’existence de trois couches de l’extérieur vers l’intérieur : la croûte, le manteau et le noyau.

Au contraire, les planètes gazeuses ont uniquement un cœur solide. Tout le reste du corps céleste est composé de gaz.

Les quatre premières planètes du système solaire sont des planètes telluriques, leur diamètre est relativement faible par rapport aux planètes gazeuses. Ces dernières sont les quatre planètes les plus éloignées du Soleil.

A RETENIR : Les quatre planètes les plus proches du Soleil (Mercure, Vénus, Terre, Mars) sont des planètes telluriques. Elles ont un faible diamètre et leur surface est rocheuse.

Les quatre planètes les plus éloignées du Soleil (Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune) sont des planètes gazeuses. De diamètre plus important, leur surface est faite de gaz.

Vocabulaire à connaître : planètes telluriques, planètes gazeuses

  • La forme et les mouvements de la Terre

            Activité n°3 – La forme et les mouvements de la Terre

Depuis l’Antiquité, la forme et les mouvements de la Terre ont été des sujets de débats entre les scientifiques.

Aujourd’hui, grâce aux travaux de recherche et aux outils dont nous disposons, nous savons que la Terre n’est pas une sphère parfaite. En effet, le rayon de la Terre à l’équateur est légèrement supérieur à celui au niveau des pôles. Ainsi, nous avons pu en déduire que la Terre était légèrement aplatie aux pôles.

De plus, nous savons que la Terre effectue une double rotation : une rotation autour d’elle-même et une rotation autour du Soleil.

La rotation de la Terre autour d’elle-même s’effectue en une journée. Une partie du globe, face au Soleil, reçoit des rayons solaires : c’est le jour. La face cachée du Soleil est dans l’obscurité : c’est la nuit. Ainsi, cette rotation de la Terre sur elle-même est à l’origine de l’alternance quotidienne jour / nuit.

De plus, cette rotation de la Terre sur elle-même s’effectue autour d’un axe de rotation. Ce dernier est incliné de 23,5° par rapport à la perpendiculaire au plan orbital. Nous parlons alors d’obliquité pour désigner l’inclinaison de cet axe de rotation.

Schéma illustrant la rotation de la Terre sur elle-même

La Terre tourne également autour du Soleil en suivant son orbite. Cette rotation dure 365,25 jours. L’orbite de la Terre n’est pas un cercle mais une ellipse. Nous distinguons plusieurs points caractéristiques au niveau de cette ellipse :

  • La périhélie : c’est le point de l’ellipse où la Terre est la plus proche du Soleil
  • L’aphélie : c’est le point de l’ellipse où la Terre est la plus éloignée du Soleil
  • Les équinoxes : les rayons solaires sont situés à la verticale exactement au-dessus de l’équateur. La durée du jour est alors égale à la durée de la nuit. C’est le cas lors de l’équinoxe de printemps et lors de l’équinoxe d’automne.

Enfin, en raison de l’inclinaison de la Terre et de sa trajectoire autour du Soleil, un hémisphère va recevoir davantage d’énergie solaire que l’autre. Cela est à l’origine du phénomène des saisons. L’été dans un hémisphère se traduit par l’hiver dans l’autre hémisphère.

 



Chap.1 – La Terre dans le système solaire pdf

Chap.1 – La Terre dans le système solaire rtf


Exercices en ligne : SVT : 5ème

Tables des matières La Terre dans le système solaire - La planète Terre, l'environnement et l'action humaine - SVT : 5ème