Tour d'horizon rapide du site en vidéo

La nutrition à l’échelle cellulaire – 4ème – Evaluation avec les corrigés – PDF à imprimer

Evaluation avec la correction niveau 4ème sur la nutrition à l’échelle cellulaire – SVT

Notions : Les échanges entre le sang et les cellules, la respiration cellulaire, la photosynthèse, le devenir des produits de la photosynthèse, le rôle des microorganismes dans la nutrition

Compétences évaluées
Justifier une réponse à l’aide d’arguments scientifiques.
Exploiter un document scientifique.
Mobiliser ses connaissances.

Exercice nº 1 : L’impact de la lumière sur la plante

Des scientifiques décident d’étudier l’impact de la lumière / de l’obscurité sur la plante. Ils prennent une feuille et placent un cache noir opaque sur une partie de la feuille. [Le cache noir empêche la lumière de traverser]. Ils laissent ainsi la feuille pendant 24 heures. Le lendemain, il réalise un test au lugol. Il s’agit d’un produit de laboratoire qui permet de tester la présence de glucides. Lorsque le test est positif (glucides présents), le lugol devient marron.

Exercice nº 2 :

  • A l’aide des résultats obtenus, rédige une observation.
  • Explique les résultats décrits à la question précédente.

Les stomates sont des ouvertures capables de s’ouvrir / se fermer en fonction de l’environnement. Les scientifiques mesurent l’évolution du degré d’ouverture des stomates en fonction de la lumière / de l’obscurité du milieu. Ils obtiennent le graphique ci-dessous.

  • Rappelle la localisation et le rôle des stomates dans le végétal.
  • A l’aide du graphique, décris l’impact de la luminosité sur l’ouverture des stomates.
  • Formule une hypothèse expliquant les résultats obtenus sur le graphique.

Les scientifiques décident d’évaluer les échanges entre l’atmosphère et la feuille à l’obscurité et à la lumière. Pour cela, ils placent une première plante dans une enceinte fermée à l’obscurité. Ils mettent une deuxième plante dans une enceinte fermée à la lumière.

  • Nomme les deux gaz dont les scientifiques peuvent suivre l’évolution dans ces expériences.
  • Construis un tableau avec les résultats attendus pour les deux enceintes.
  • Cite la réaction chimique réalisée par la feuille à la lumière et celle réalisée par la feuille à l’obscurité.

Exercice nº 2 : Un mollusque un peu spécial

Costasiella kuroshimae est une limace de mer un peu spéciale. En se nourrissant d’algues, ce mollusque devient vert : en effet, il arrive à intégrer les chloroplastes des algues. Il ne se nourrit plus tant qu’il y a de la lumière plusieurs heures par jour. Il recommence à se nourrir dans l’obscurité.

  • Rappelle la fonction des chloroplastes.
  • Explique pourquoi ce mollusque est différent des espèces animales “classiques”.
  • Indique si ce mollusque est un être vivant autotrophe ou hétérotrophe en justifiant.

On mesure l’intensité des échanges de dioxygène du mollusque Costasiella kuroshimae en fonction des conditions d’éclairement. Les scientifiques réalisent trois expériences : une expérience à l’obscurité, une expérience avec un éclairement fort et une expérience avec un éclairement léger.

Une valeur positive indique une production de dioxygène et une valeur négative indique une consommation de dioxygène.

  • A l’aide du graphique, associe chaque expérience (obscurité, éclairement fort et éclairement léger) à l’expérience correspondante (1, 2, 3) en justifiant ta réponse.
  • Déduis les résultats que les scientifiques obtiendraient en réalisant la même expérience avec les échanges de dioxyde de carbone.
  • Indique si le cas de ce mollusque relève d’une symbiose en justifiant ta réponse.

 



Évaluation chap.14 La nutrition à l’échelle cellulaire pdf

Évaluation chap.14 La nutrition à l’échelle cellulaire rtf

Évaluation chap.14 La nutrition à l’échelle cellulaire CORRECTION pdf

Évaluation chap.14 La nutrition à l’échelle cellulaire CORRECTION rtf

Fiche bilan Chp.14 La nutrition à l’échelle cellulaire pdf


Exercices en ligne : SVT : 4ème