Tour d'horizon rapide du site en vidéo

Enfant TDAH et école : nos conseils – PDF à imprimer

Conseils pour accompagner son enfant TDAH dans les apprentissages

Oublier ses affaires, interrompre fréquemment, changer d’humeur : ces comportements propres à l‘enfant TDAH perturbent sa vie scolaire. De plus, l’hyperactivité associée à ce trouble génère de l’incompréhension et affecte les relations sociales. En tant que parent, comment pouvez-vous aider votre jeune à trouver sa place dans le système ? Découvrez des pistes dans cet article, pour une meilleure gestion de ce handicap particulier.

Comprendre les problématiques scolaires des TDAH

Qu’est-ce qu’un TDAH ?

Le trouble déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité se caractérise par un ensemble d’éléments :

  • un déficit attentionnel ;
  • une hyperactivité motrice ;
  • une impulsivité récurrente.

Les symptômes apparaissent avant l’âge de 12 ans et s’installent dans la durée (au-delà de 6 mois). Les répercussions impactent les apprentissages scolaires et les relations sociales. Cela constitue un handicap et affecte la qualité de vie de l’enfant, ainsi que celle de son entourage.

Quelles sont les causes d’un trouble déficit de l’attention ?

Elles ne sont pas clairement identifiées. Le site Ameli synthétise les observations des chercheurs sur ce sujet. Il en ressort les éléments suivants :

  • Il y aurait une composante héréditaire.
  • Les risques liés à la période néonatale influeraient sur les statistiques : prématurité, tabac, alcool, etc.
  • Certaines zones du cerveau, notamment associées au traitement de l’information, montrent un dysfonctionnement chez les jeunes touchés par le TDAH.
  • Ils présenteraient des carences en fer supérieures à la moyenne.

Comment se comporte un enfant TDAH à l’école ?

Les manifestations de cette affection se caractérisent principalement par :

  • une incapacité à maintenir son attention ;
  • des soucis pour terminer une tâche ;
  • des oublis répétés ;
  • une agitation constante ;
  • des difficultés à attendre ;
  • etc.

Votre enfant a-t-il un trouble de l’attention ?

Certains jeunes affichent des traits de caractère propres au TDAH, sans pour autant être concernés par ce trouble. En effet, certaines circonstances influent temporairement sur le degré d’excitation d’un petit. Cela peut être le cas, par exemple, dans les situations suivantes :

  • approche d’un événement important ;
  • grande fatigue ;
  • conflits familiaux ;
  • contextes de stress ;
  • etc.

Des problèmes d’audition peuvent également affecter le comportement d’un individu. Le manque de concentration chez un enfant n’induit pas forcément un TDAH. Votre médecin généraliste est le seul habilité à poser le diagnostic.

Aider un enfant TDAH dans sa scolarité

Mettre en place de bonnes habitudes

La régularité et le cadrage des activités contribuent à apaiser les enfants TDAH. Pour soutenir votre fils ou votre fille, usez de stratégies pour lui permettre de vivre plus sereinement en groupe. Voici quelques conseils :

  • prévoir plus de temps pour chaque exercice ;
  • découper la journée en petites tâches ;
  • instaurer des routines ;
  • lister les occupations récurrentes ;
  • les matérialiser sous forme de planning ;
  • utiliser des pictogrammes pour les plus jeunes ;
  • veiller à sa bonne hygiène de vie (alimentation, sommeil) ;
  • limiter le temps d’écrans ;
  • etc.

Offrir un cadre adapté pour les devoirs

Éloignez les sources de distractions pour limiter l’hyperactivité de votre enfant. À la maison, organisez un espace de travail réduisant les stimulus et les sollicitations. Installez son bureau dans un endroit dégagé et sobre. Proposez-lui de porter un casque d’écoute s’il le souhaite.

👉 Testez nos activités mobilisant les doigts : jeux de doigts pour maternelle petite section, moyenne section et grande section (PS-MS-GS).

Inciter l’enfant à pratiquer une activité physique

Si celle-ci ne traite pas le problème, elle aide néanmoins à mieux contrôler certains symptômes. La pratique de la marche en plein air, ou d’un sport en général, améliore le comportement. Dans un club ou en famille, donnez-lui l’occasion de se dépenser.

S’informer auprès de spécialistes

Pour accompagner votre enfant, documentez-vous auprès des organismes spécialisés. L’association des médecins psychiatres du Québec, par exemple, dispense de nombreux conseils autour des TDAH. Le site HyperSupers publie des ressources et actualités sur cette thématique. 

User de la communication positive 

Du calme et de l’organisation : voici deux incontournables pour un quotidien apaisé. Nos conseils pour soutenir votre enfant :

  • confiez-lui des responsabilités ;
  • encouragez-le régulièrement ;
  • fixez-lui des limites au niveau du respect ;
  • faites preuve de tolérance.

Échanger avec l’équipe enseignante

Il est toujours bénéfique d’échanger avec le professeur de votre enfant. Une bonne communication optimise la coordination des moyens à engager. De plus, votre jeune profitera de la cohérence entre les règles à la maison et celles de l’école.

Identifier les dispositifs d’accompagnement de l’enfant TDAH à l’école

La scolarisation des élèves handicapés constitue une priorité nationale. Chaque école, chaque collège ou lycée a ainsi vocation à accueillir chacun, sans discrimination (art. L.351-1 du code de l’éducation). Divers dispositifs ont été créés, notamment depuis la publication des textes d’application de la loi du 11 février 2005. L’Éducation nationale a donc mis en place des mécanismes pour encadrer la prise en charge de certains élèves. Les paragraphes suivants passent en revue trois de ces aides.

Le PPRE

Le projet personnalisé de réussite éducative est un document mis en place par le directeur de l’établissement scolaire. Il synthétise les aménagements à implémenter dans le cadre de la classe et des enseignements. Des consignes simplifiées ou moins nombreuses, du temps supplémentaire : voici quelques exemples d’adaptations possibles. L’initiative de la mise en œuvre d’un PPRE revient à l’équipe éducative après identification de difficultés chez un élève.

Le PAP

Le plan d’accompagnement personnalisé s’adresse aux élèves ayant des difficultés scolaires durables. C’est un dispositif de soutien proposant des aménagements et des adaptations pédagogiques. Il est mis en place à la demande de l’équipe éducative ou de la famille.

Le PPS

Le projet personnalisé de scolarisation est un document définissant le cadre et les objectifs d’intégration d’un enfant porteur de handicaps. Il nécessite une reconnaissance préalable de la part de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH).

Les démarches auprès de la MDPH

Tout individu handicapé peut être accompagné par cette instance, dont les antennes sont départementales. Les démarches à effectuer pour s’informer ou déposer un dossier sont disponibles sur le site du dispositif Mon parcours handicap.

La vie au quotidien avec un enfant TDAH n’est pas de tout repos. Prenez le temps de mettre en place des routines, faites preuve de patience. Et entourez-vous de professionnels pour vous épauler et vous guider.


Télécharger les documents

Enfant TDAH et école : nos conseils pdf

Enfant TDAH et école : nos conseils docx