Volcanisme – 4ème – Cours – Globe terrestre – SVT

Volcanisme – 4ème – Cours – Globe terrestre – SVT  –  Sciences de la vie et de la Terre

  • Les manifestations du volcanisme en surface
  •  Des volcans et des magmas différents
  • Les volcans actifs ne sont pas répartis au hasard à la surface du globe.

 Le volcanisme est une manifestation en surface de l’activité interne du globe. Il existe deux types de volcans mais les causes des éruptions sont les mêmes. Lorsqu’il remonte à la surface, le magma donne naissance à différentes roches.

I. Les deux types de volcanisme

Les volcans sont des constructions formées par l’accumulation de produits volcaniques (cendres, laves, bombes volcaniques … ) qui ont été projetés à travers une fissure dans le sol. Ces édifices sont construits par des matériaux éjectés très rapidement à haute température issus d’un magma formé en profondeur.

Il faut distinguer deux types de volcans selon le type d’éruption :

Les volcans explosifs :

Caractérisés par de violentes explosions accompagnées de panaches composés de cendres, de gaz et de blocs rocheux.

Les volcans effusifs :

Qui émettent du gaz et de la lave chaude fluide s’écoulant le long des pentes de l’édifice.

Le mont Saint Helens aux Etats Unis est un volcan explosif alors que l’Eldfell en Islande est effusif.

Les matériaux émis lors des éruptions peuvent s’accumuler sur les flancs du volcan ou être transportés dans l’air sur de grandes distances (gaz et particules fines comme les cendres).

 II. Les causes des éruptions volcaniques

Les éruptions volcaniques sont causées par le mécanisme suivant :

  • Le magma à l’origine des matériaux émis est formé très profondément dans le sous-sol par fusion des roches.
    • Le magma est stocké dans des chambres magmatiques.
    • Lorsque la pression est trop grande, le magma remonte à la surface et est émis sous forme d’éruption volcanique.

Au fur et à mesure des éruptions, les édifices volcaniques changent donc de formes : ils peuvent prendre du volume, s’étaler en surface sur le sol ou dans l’océan (accumulation des produits). Ils peuvent également voir leur cratère s’agrandir ou une partie du volcan partir en fumée lors d’une violente explosion par exemple.

Eruption des volcans effusifs :

Lors de leurs éruptions, ces volcans libèrent une grande quantité de lave qui s’écoule le long du volcan. Les explosions sont localisées et peu violentes. Ces volcans sont les plus célèbres de part le spectacle qu’ils peuvent offrir. C’est le cas, par exemple, du Piton de la Fournaise (île de la Réunion)

Eruption des volcans effusifs :

Ces volcans présentent une forme généralement plus chaotique au somment avec des dômes de lave, sortent de protubérance plus ou moins hautes.

Lors de leurs éruptions, ils libèrent peu de coulées de lave mais peuvent générer d’énormes explosions libérant de grosses quantités de cendres volcaniques dans l’atmosphère. Dans certains cas, de véritables nuées ardentes se déplacent le long du volcan en détruisant tout sur leur passage, comme il s’est produit lors d’éruptions célèbres : celle du Vésuve et la destruction de Pompéi en l’an 79 ou, plus récemment, celle du Mont St Helens (en 1980).

Pourquoi cette différence ?

L’origine des différences importantes entre ces deux types d’éruption réside dans le type de magma qui est à l’origine du volcan, car tout ce qui est émis par le volcan à une origine profonde : le magma, formé par fusion partielle des roches à une centaine de km de profondeur environ. Ce magma, sorte de mélange de roches fondues, non fondues et de gaz, remonte progressivement vers la surface (car moins dense que les roches qui l’entoure) et il s’accumule dans un réservoir situé entre 4 et 10 km de profondeur : c’est la chambre magmatique, où il restera (et commencera progressivement son refroidissement) jusqu’à une prochaine éruption.

Le premier cas (Les volcans effusifs) :

Le magma à l’ origine des volcans effusifs à une origine profonde, il est très chaud et d’une composition plutôt fluide. Ainsi, lors de l’éruption, les gaz qu’il contient le pousse vers l’extérieur (comme les bulles d’une bouteille de champagne) et ils s’échappent facilement. Il en résulte une sortie de lave fluide, qui s’écoule facilement le long du volcan, sans explosion.

 

Le deuxième cas (Les volcans explosifs) :

En revanche, le magma des volcans explosifs à une origine un peu moins profonde, il est donc moins chaud, et surtout il possède une composition différente qui le rend plus visqueux. Ainsi, lors de la remontée du magma vers la surface, celle-ci est lente car le magma se déplace difficilement du fait de sa grande viscosité. Il se forme ainsi le dôme en surface qui fait office de bouchon. La pression des gaz dans le volcan augmente alors jusqu’au moment où elle est telle que tout explose violemment. Le magma, les roches sont alors pulvérisés et forment des cendre en grosses quantités ; le gaz s’échappent à une forte vitesse. Le sommet du volcan tout entier peut s’effondrer et former alors une nuée ardente très dévastatrice.

 III. Le devenir du magma en surface

Lorsqu’il arrive à l’air libre, le magma se refroidit et se solidifie (cristallisation) : il y a formation de différentes roches volcaniques reconnaissable à la présence de cristaux. Les cristaux sont d’autant plus gros qu’ils ont eu du temps pour se former.

  • Si le refroidissement est lent, on obtient une roche à gros cristaux.
  • Si le refroidissement est rapide, on obtient de minuscules cristaux englobés dans une pâte, le verre, dans laquelle les cristaux ne sont pas identifiables (trop petits).

Un même magma donne du basalte lorsqu’il refroidit rapidement et de l’andésite lorsqu’il refroidit lentement.

Remarque :

Les volcans ne sont pas répartis aléatoirement à la surface du globe : ils sont concentrés le long des dorsales dans les océans, et sur les continents, sur le pourtour du Pacifique et le long des cassures continentales.

 



Volcanisme – 4ème – Cours – Globe terrestre – SVT    rtf

Volcanisme – 4ème – Cours – Globe terrestre – SVT    pdf

 

Tables des matières Globe terrestre - SVT : 4ème