Voix passive – 4ème – Cours

La voix passive

  • Définition

 

On appelle « voix » les formes que prend le verbe pour exprimer le rôle du sujet dans l’action. On distingue traditionnellement la voix passive et la voix active.

 

Dans la voix active, le sujet fait l’action

Exemple : Pierre mange du pain.

Dans la voix passive, le sujet subit l’action

Exemple : Le pain est mangé par Pierre.

 

 

  • Construction et fonction

 

La voix passive et la voix active représentent donc des types de constructions. On peut, lorsque le verbe est transitif direct, exprimer les mêmes idées en utilisant l’une ou l’autre voix.

Le maçon construit la maison.

La maison est construite par le maçon.

 

Comme on le remarque, les mêmes mots dans la phrase n’ont pas les mêmes fonctions. Le groupe nominal « le maçon », sujet dans la voix active, est devenu complément d’agent dans la voix passive. Le groupe « la maison », COD dans la voix active, est maintenant sujet. Le verbe aussi a changé de forme, il est maintenant à une forme composée.

 

La transformation passive peut servir (la plupart du temps mais, hélas, pas toujours) à définir si un verbe est transitif direct. Seuls les verbes transitifs directs acceptent la transformation passive (exceptions : obéir, désobéir, pardonner). Elle permet parfois de trouver le complément d’objet direct. Le complément d’objet direct du verbe actif devient le sujet du verbe passif.

La voix passive d’un verbe se fait avec l’auxiliaire être suivi du participe passé du verbe. L’auxiliaire est conjugué au même temps que le verbe de la voix active.


Exemple :
voix active  à  Marion mange une pêche.       (verbe conjugué au présent de l’indicatif).
voix passive  à  Une pêche est mangée par Marion.      (auxiliaire être conjugué au présent de l’indicatif).

 



Voix passive – 4ème – Cours   rtf

Voix passive – 4ème – Cours   pdf

Tables des matières Voix passive - Les verbes - Grammaire - Français : 4ème