Smartsitting : le nouveau baby-sitting inspiré par la pédagogie Montessori

Si vous cherchez un mode de garde pour votre enfant après l’école, voici un concept inédit : le smartsitting. C’est en effet un moyen différent de faire garder votre enfant en périscolaire. Le smartsitter propose des activités et partage des moments avec lui. Cette start-up s’inspire de la pédagogie Montessori. Mais quel est ce nouveau baby-sitting qui privilégie l’ouverture d’esprit et l’éducation culturelle ?

Le Smatsitting, qu’est ce que c’est ?

Les valeurs du smartsitting

Ce sont 3 amis étudiants, qui ont décidé de créer une aide pour les familles avec un service de garde innovant. Ils ont voulu favoriser les étudiants et les jeunes artistes dans ce projet afin qu’ils trouvent des bienfaits au sein même de leurs études. C’est en 2016 qu’ils lancent le smartsitting. Ils le développent autour de 4 valeurs : la transmission (entre les smartsitters et les enfants), le service (entre les enfants, les parents, les smartsitters et les collaborateurs), l’apprentissage (grâce à l’expertise des smartsitters) et la créativité (en développant les idées de chacun). Le concept est donc de bénéficier du temps de garde pour accompagner l’enfant autour d’une activité et de stimuler son éveil. 

Les smartsitters, au cœur du projet

Ainsi, les smartsitters favorisent la curiosité de l’enfant. Ils développent un moment de partage et d’activités et finissent toujours par un moment de garde également. Ces temps-là sensibilisent les enfants à l’art et la culture. Cela leur permet de prendre goût à l’expression orale et d’éveiller leur curiosité dans des domaines qui les fascinent. De la sorte qu’après l’école, les smartsitters arrivent au domicile des parents, échangent des temps créatifs avec les enfants de plus de 3 ans. Musique, théâtre, dessin, chant, anglais, les gardes se transforment en vrais temps d’éveils et de partage. Étant principalement des étudiants de grandes écoles ou de formations artistiques très diverses, ils partagent la même envie de transmettre leurs passions aux enfants.

L’inspiration de la pédagogie Montessori

Le smartsitting reprends l’idée de la pédagogie Montessori pour accompagner au mieux les familles. Cela mène au développement de l’autonomie de l’enfant et une adaptation singulière des sitters. Le smartsitting et la pédagogie Montessori sont similaires avec l’enseignement éducatif de l’enfant. En écoutant et valorisant ce dernier, l’objectif est finalement atteint pour ce nouveau baby-sitting. Ils encouragent la pédagogie positive. Leur intérêt est que les enfants découvrent ce qu’ils veulent faire et construire. Cela passe donc par l’autonomie, en étant attentif à montrer l’exemple correctement. Cette méthode est un état d’esprit, une écoute active, une bienveillance et l’apprentissage d’être positif. Ils refusent une pédagogie stricte. Cette méthode en tout cas pourra intéresser aussi les parents, qui souhaite reproduire certains éléments à la maison.

 

Comment devient-on smartsitter ?

Le recrutement du smartsitter

Le smartsitter est une personne qui garde votre enfant de manière bienveillante et surtout créative. Il lie ses passions à son travail en les transmettant à l’enfant. Chaque minute de garde est ainsi un moment de partage avec lui. Il n’y a donc pas de profil type de smartsitter. Cela permet de laisser place à chaque passion et chaque expérience. Toutefois, les smartsitters ont un point commun avec la volonté de favoriser l’épanouissement et l’éveil de l’enfant. Chaque personnalité est unique et permet ainsi de convenir à chaque enfant. Le recrutement d’un futur smartsitter se déroule par une première phase en ligne. Après avoir répondu à un questionnaire, il y a la phase entretien. Il se tient en deux parties : la première avec un échange et une activité à imaginer et créer, la seconde avec des explications sur ses motivations personnelles et individuelles. 

Le profil unique de chaque smartsitter

Ils sont retenus en fonction de leur domaine de compétences et de leurs sens des responsabilités. Les Smartsitters viennent principalement de l’école de Condé, aux Beaux-Arts, ou dans les conservatoires. C’est ensuite les parents et l’enfant qui rencontrent le Smartsitter choisi pendant une demi-heure ou une heure, et si tout se passe bien, le contrat peut commencer. Chaque week-end, le service, Smartsitting, présente à la famille un planning d’activités pour la semaine à venir. Néanmoins, le smartsitter s’acclimate toujours à l’état d’esprit de l’enfant : « C’est pourquoi nous vérifions avant tout la créativité des Smartsitters, leur capacité à imaginer des activités nouvelles », indique Edwin Galan, l’un des trois fondateurs.

La formation du smartsitter

Le smartsitter a plusieurs formations, dont l’apprentissage à la méthode Montessori. C’est lors d’une formation de trois heures avec une présence obligatoire, qu’il découvre les grands principes de la pédagogie Montessori. Les smartsitters s’initient très clairement à l’intégration de la méthode durant les gardes et donc à la maison. Ils partagent durant ses formations des instants privilégiés, en développant le meilleur d’eux même qu’ils transmettront par la suite aux enfants. Ils parlent et échangent également sur des thèmes essentiels comme la pédagogie positive ou l’écoute active. Le Smartsitting, c’est la pédagogie Montessori au quotidien et ouvert à tous.

 

Quelles sont les activités proposées ?

Un temps de garde créatif

La plupart des enfants aiment développer leur imagination grâce aux activités manuelles. C’est donc un moment idéal pour les plus petits. Ils sont en effet, attentifs et intéressés à tout. Mais c’est aussi un moment approprié aux plus grands qui veulent notamment développer un intérêt pour un art en particulier. Dans une séance de smartsitting créatif, vous trouverez : du dessin, des arts plastiques, de la peinture, des jeux de construction, mais aussi des arts vivants comme du théâtre ou encore du cinéma. C’est donc de nombreuses activités ludiques, culturelles et créatives qui sont proposées. Les smarsitters offrent des activités créatives simples et ludiques pour les 3-6 ans et explorent des techniques plus avancées pour les plus grands. Certains smartsitters sont de véritables artistes : aquarelle, origami, peinture, bande dessinée, calligraphie. La plupart sont aussi autodidactes, et d’autres en feront leur métier. Les activités créatives sont très variées : de la pâte à sel, des fleurs en origami, la construction d’un vaisseau spatial, etc.

Un temps de garde pour l’éveil et l’enseignement

Vous pouvez retrouver trois temps différents tels que : 

  • Le soutien scolaire qui est considéré comme un art ;
  • L’éveil aux langues avec l’anglais, l’espagnol, l’italien, l’allemand ou le chinois par exemple ;
  • L’éveil musical avec la découverte des rythmes, du chant ou bien encore d’un instrument.

Smartsitting propose du soutien scolaire pour les devoirs à la maison. Effectivement, la fatigue après une journée d’école présente le moment des devoirs comme redoutable et angoissant pour certains. Les smartsitters sont compétents pour donner envie d’apprendre de manière ludique. Ils s’adaptent à chaque enfant dans la bienveillance, la pédagogie et la créativité pour lui permettre à nouveau d’avoir confiance.

Grâce à des méthodes ludiques, les smartsitters rendent le soutien scolaire agréable et amusant.

L’éveil aux langues est également possible. Leur objectif est de faire découvrir une nouvelle langue aux enfants. En réalité, ce n’est pas vraiment un enseignement à une langue précise, mais plutôt un éveil pour animer le désir d’en apprendre davantage sur le monde. Les enfants apprennent du vocabulaire et améliorent leur écoute grâce à des jeux et des activités créatives. En conclusion, c’est une façon douce et amusante d’apercevoir une nouvelle langue et d’apprivoiser une nouvelle culture.

L’éveil musical permet enfin de découvrir la musique sans avoir réellement de cours de solfège et d’enseignement à un instrument précis. Le but étant de susciter l’intérêt et la curiosité des enfants. Cela passe par l’écoute des rythmes et des sons. Les plus petits auront une approche de certains instruments et les plus grands, du chant et des exercices sur un instrument qu’ils pratiquent.

Au Smartsitting, l’objectif premier est de faire naître des passions, des envies et favoriser la curiosité naturelle des enfants. Pour réaliser cela, le respect du rythme de l’enfant et la bienveillance sont leur priorité.

 

Comment profiter du smartsitting ?

Toutes les informations pour les contacter

Le smartsitting est proposé à partir de 3 ans à Paris et en proche banlieue pour le moment. Toutefois, les fondateurs souhaitent développer Smartsitting en province. Les gardes se font en majorité pendant le périscolaire, c’est-à-dire entre 16h et 19h. Le smartsitter suit donc l’enfant sur l’année et le voit progresser. Les gardes sont à partir d’une heure par semaine. Les smartsitters peuvent également intervenir ponctuellement en journée ou en soirée avec un format repas/activité calme/dodo. Cette garde régulière permet au smartsitter de récupérer l’enfant à l’école, de lui donner le goûter, le bain, de l’aider pour ses devoirs et de lui proposer des activités. Le tarif est de 25 euros de l’heure. Par ailleurs, les familles peuvent bénéficier des aides de la CAF en fonction de leurs revenus, et d’une déduction fiscale de 50 %.

L’évaluation du smartsitting

Les enfants sont véritablement les premiers intéressés dans l’évaluation de ce moyen de garde. Les smartsitters rapportent que les enfants qu’ils gardent, évoluent et se transforment ainsi avant et après leurs différentes formations. C’est en mettant en place de bonnes relations et en ayant une réaction adaptée aux petites crises que la confiance s’établit avec l’enfant. Les parents ont aussi leur mot à dire ce nouveau moyen de garde. C’est ainsi que même les plus sceptiques remarquent un changement positif sur l’attitude et le déroulement des gardes avec des smartsitters formés. Ils s’investissent d’ailleurs beaucoup pour eux-mêmes adapter cette pédagogie. Depuis 2018, le smartsitting se décline en proposant des « cafés Montessori » où c’est au tour des parents d’être formés. Les parents échangent et partagent alors sur différents thèmes de la pédagogie positive.

Plus d’infos : lesmartsitting.fr

 

 

Marine Ledoux, fondatrice de alabonheur.fr, pour Pass éducation