Les espaces productifs – Cours – 3ème – Géographie – Brevet des collèges

Les espaces productifs – Cours – 3ème – Géographie – Brevet des collèges

  • Quels sont les principaux espaces productifs français ?
  • Comment les espaces productifs fonctionnent-ils et évoluent-ils face à la mondialisation?
  • Les espaces productifs respectent-ils le développement durable ?
  • Où se situent les espaces industriels ? Comment évoluent-ils ?
  • Quelles sont les permanences et les dynamiques des espaces industriels ?
  • Où se localisent les principaux espaces agricoles en France ?
  • Quelles sont les transformations récentes des espaces agricoles ?
  • Comment s’intègrent-t-ils à la mondialisation ?
  • Quelles sont les mutations sur les espaces touristiques ?
  • Quelles sont les mutations des espaces touristiques en France ?

 

  1. Introduction

Un espace productif est un espace dans lequel se développent des activités économiques qui peuvent être industrielles, agricoles ou de services. On distingue en économie trois secteurs économiques principaux :

  • Secteur primaire : agriculture, pêche, bois. Produits primaires non transformés.
  • Secteur secondaire : ensemble des industries. Produits primaires transformés en produits secondaires.
  • Secteur tertiaire (services aux particuliers ou aux industries) : commerces, administrations, banques, restauration, gardiennage, enseignement…

Les espaces productifs en France ont connu d’importantes mutations ces dernières années.

Suite à la crise des industries traditionnelles et l’émergence de nouveaux pôles de compétitivité, les espaces industriels ont vu leur répartition changer profondément. La production agricole, si elle emploie de moins en moins d’actifs, est très productive et connectée à une industrie agro-alimentaire intégrée à la mondialisation. Les activités de services se concentrent enfin dans les métropoles, à l’exception des activités touristiques qui se développent à travers le territoire.

  1. Les espaces industriels français

Le secteur secondaire, qui regroupe les activités industrielles et le BTP, emploie 14,7 % de la population active. Même si la part de l’industrie a diminué dans le Produit Intérieur Brut (20 %), la France reste une puissance industrielle puisqu’elle occupe le 5e rang mondial et le 2e rang européen.

  1. Des mutations importantes

Les premières industries qui sont apparues à proximité des mines du Nord et de l’Est au 19e siècle sont aujourd’hui en friche car abandonnées, ou en reconversion, c’est-à-dire qu’elles tentent d’adapter leurs activités aux nouvelles conditions économiques. En effet, les industries lourdes comme la sidérurgie ont dû se transformer pour s’adapter à la robotisation et à la mondialisation. Des usines ont fermé et ont été délocalisées, c’est-à-dire déplacées à l’étranger, et certains espaces industriels se sont transformés grâce à l’implantation de technopôles.

Les vastes zones industrielles qui se sont développées dans les années 1970 en périphérie des agglomérations, ou parfois sur les littoraux, comme les zones industrialo-portuaires qui regroupent des activités portuaires et industrielles (Le Havre, Dunkerque, Saint-Nazaire ou Fos-sur-Mer), deviennent de plus en plus des zones d’activités avec entrepôts et commerces.

Mais surtout, l’industrie française se tourne de plus en plus vers les secteurs de haute technologie avec les technopôles qui réunissent industries, universités et centres de recherche, en périphérie des grandes villes, dans des régions au cadre de vie agréable comme dans le Sud ou l’Ouest du territoire.

  1. Une nouvelle géographie industrielle

Si de nouveaux espaces industriels basés sur la haute technologie comme les technopôles se développent et contribuent à l’industrialisation du Sud et de l’Ouest, les espaces industriels traditionnels que sont la région parisienne et la région lyonnaise dominent toujours et les régions industrielles anciennes du Nord et du Nord-Est gardent un poids important.

On assiste surtout à la métropolisation des activités industrielles, car c’est dans les métropoles que se concentrent les activités de commandement avec les sièges sociaux et les centres de recherche. Par ailleurs, les technopôles se développent en périphérie des agglomérations pour bénéficier d’une main d’œuvre qualifiée et de réseaux de communication rapides.

  1. Les espaces agricoles français

Le secteur primaire qui regroupe les activités liées à l’agriculture, à la pêche et à la forêt, n’emploie plus que 3 % de la population active française, mais occupe 59 % de la superficie du territoire métropolitain et fait de la France la 1ere puissance agricole européenne et le 2eme exportateur mondial.

  1. Des espaces agricoles fortement spécialisés

La modernisation des activités agricoles (mécanisation, engrais) et la spécialisation des productions a permis de produire des quantités abondantes et de gagner en productivité.

Certaines régions agricoles comme le Bassin parisien (grande culture céréalière), la Bretagne (élevage hors-sol de volailles ou de porcs ) ou les régions méditerranéennes (cultures maraîchères de fruits et légumes) sont bien intégrées aux marchés en liaison avec le complexe agroalimentaire qui est un système intégré comprenant activités agricoles, industrielles et tertiaires qui lui sont liées en amont et en aval. Mais les régions de polyculture associant élevage et céréales reculent.

Les petites exploitations agricoles ont disparu du fait du remembrement qui a consisté à regrouper les champs pour agrandir les parcelles et ainsi permettre l’utilisation des machines agricoles.

  1. De profondes mutations en cours

Ce modèle agricole intensif porte atteinte à l’environnement (pollution des nappes phréatiques, épuisement des ressources en eau). Les enjeux du développement durable, qui vise le développement économique dans un souci d’équité sociale et d’utilisation raisonnée des ressources de la planète, sont devenus prioritaires.

Pour relever ce défi, une agriculture durable se développe en limitant les produits chimiques et en privilégiant la qualité et la quantité. À cet effet, des labels ont été créés tels que l’AOP (appellation d’origine protégée) mis en place par l’Union européenne.

  1. Les espaces productifs de services

Le secteur tertiaire qui regroupe les activités de services (commerces, administration, banques), domine les espaces productifs avec 75 % de la population active et 78 % de la richesse nationale.

  1. Permanences et dynamiques des espaces touristiques

Le tourisme joue un rôle important dans l’économie française. La France occupe le 1er rang pour le tourisme en Europe et dans le monde en accueillant 80 millions de visiteurs par an, pour la plupart européens.

En effet, la France bénéficie de sa situation géographique de carrefour européen, de son climat agréable surtout au Sud (méditerranéen), de la diversité de ses paysages naturels et de la richesse de son patrimoine culturel.

Ce sont la région parisienne (tourisme culturel), les littoraux méditerranéen et atlantique (tourisme balnéaire) et les Alpes ou les Pyrénées (tourisme hivernal ou tourisme montagnard) qui accueillent le plus de touristes, mais l’augmentation du nombre de touristes depuis les années 1950 a des conséquences négatives sur l’environnement, notamment la destruction des milieux par la bétonisation.

Le tourisme vert (randonnées), basé sur la découverte de la nature et sur le respect de l’environnement, se développe dans les espaces ruraux et bénéficie aux massifs montagneux et aux arrière-pays des régions littorales.

  1. Les métropoles, espaces privilégiés des services

Si les espaces de services sont fortement diversifiés, ils se sont le plus souvent développés dans les espaces urbains car leurs activités dépendent de l’existence d’une population importante.

Les centres villes et leurs commerces de proximité sont de plus concurrencés par les zones commerciales situées en périphérie des villes comme Plan Campagne à Marseille. Cependant les activités de commandement économique demeurent dans les centres villes dans les quartiers d’affaires comme Euralille à Lille.

 



Les espaces productifs – Cours – 3ème – Géographie   rtf

Les espaces productifs – Cours – 3ème – Géographie   pdf

Tables des matières Aménagement et développement du territoire français - Géographie : 3ème