Imparfait de l’indicatif – Passé simple – 4ème – Cours

conjugaison –  L’imparfait de l’indicatif et le passé simple

Le passé simple et l’imparfait sont des temps simples de l’indicatif.

 

Les terminaisons de l’imparfait sont identiques pour tous les verbes :

 

-ais   –   -ais   –   -ait   –   -ions   –   -iez   –   -aient

 

L’emploi de l’imparfait : il exprime

 

  • Une description dans le passé : Il était
  • Une action habituelle ou répétée : Tous les jours, il partait en vélo au collège.
  • Une action qui dure : Il pratiquait le judo depuis plusieurs mois.

 

La conjugaison du passé simple change selon les groupes :

 

  • La terminaison pour les verbes du 1er groupe sont : -ai, -as, -a, -âmes, -âtes, -èrent

 

  • La terminaison pour les verbes du 2e groupe sont : -is, -is, -it, -îmes, -îtes, -irent

 

  • Il existe trois sortes de terminaison pour les verbes du 3e groupe :

 

→ En « i » : -is, -is, -it, -îmes, -îtes, -irent (par exemple pour dire)

 

→ En « u » : -us, -us, -ut, -ûmes, -ûtes, -urent (par exemple pour croire)

 

→ En « in » : -ins, -ins, -inst, -înmes, -întes, -inrent (par exemple pour tenir)

 

L’emploi du passé simple :

Il s’emploie pour exprimer un fait soudain, précis, isolé, délimité dans le passé. Il présente des actions comme achevées.                         Tout à coup, il tomba.

 

Le passé simple s’oppose à l’imparfait :

 

Il présente une action de premier plan par rapport à l’imparfait qui décrit une action en arrière-plan.                                   Il faisait la sieste quand le facteur sonna à la porte.

 



Imparfait de l’indicatif – Passé simple – 4ème – Cours   rtf

Imparfait de l’indicatif – Passé simple – 4ème – Cours   pdf

Tables des matières Passé simple - Conjugaison - Français : 4ème