Image numérique – Terminale S – Cours – Généralité et pixellisation

Cours pour la tleS – Image numérique – Généralité et pixellisation – Terminale S

  • Un signal est une perturbation d’une grandeur physique limitée dans l’espace et dans le temps. En termes plus courants, il se passe quelque chose de détectable par un capteur, et en général par nos sens, qui perturbe l’uniformité des grandeurs.
  • Dans la chaîne de transmission de l’information, une conversion analogique/numérique est nécessaire. La qualité de l’image dépend de sa résolution ou pixellisation.

Chaîne de transmission d’informations

  • Pour l’image: acquisition de la lumière par un ensemble de capteurs codant la luminosité reçue et transformant le signal lumineux en signal numérique. Ce codage nécessite un convertisseur analogique/numérique (CAN) qui numérise l’image source.
  • Pour le son: enregistrement du signal acoustique par un capteur transformant le son en signal électrique. La tension électrique générée doit être numérisée ou digitalisée, et un convertisseur analogique / numérique est nécessaire.
  • Image numérique : image nécessitant une acquisition, un traitement de l’information qu’elle contient, un enregistrement et un stockage.
  • La qualité de l’information : elle dépend ainsi :
  • Des propriétés de l’image numérique créée (pixellisation, codage RVB ou noir et blanc…).
  • Et / ou de l’échantillonnage et de la quantification de la conversion analogique/numérique du signal (images ou sons).

Types d’images numériques

Image vectorielle

  • Les objets des images vectorielles sont représentés par des figures géométriques que l’on traite sous forme de coordonnées. Un cercle pourra être codé sous la forme : (cercle, centre du cercle, rayon du cercle).
  • Elles ont l’avantage de prendre que peu d’espace de mémoire.

Image matricielle

  • Une image matricielle est constituée d’un ensemble de données à 2 dimensions (tableau de points ou de pixels).
  • Plus le nombre de points ou d’informations est important, et plus l’image est de bonne qualité.

Stockage des données pour les images matricielles

  • Stockage direct, point par point (ou pixel par pixel) au format BMP. Les fichiers sont lourds, et le temps de traitement est directement lié à la taille des fichiers.
  • Stockage par compression, comme pour les fichiers JPEG, GIF ou PNG. Le logiciel ouvrant ce type de fichier reconnaît son format et le décompresse la plupart du temps au fur et à mesure de son ouverture.

Résolution d’une image

  • Pixel : élément de base de l’image numérique noté px. Un pixel représente un petit carré de couleur uniforme permettant de coder une partie élémentaire de l’image.
  • Résolution : nombre de pixels par centimètre.
  • La qualité d’une image dépend de son nombre de pixels.
  • Utilisation de l’unité anglo-saxonne du pouce ou inch pour remplacer le centimètre : résolution en pixels par pouce ou points par pouce (dots per inch – dpi).
  • Plus le nombre de pixels par image diminue, et plus l’image est dégradée.

 



Image numérique – Terminale S – Cours – Généralité et pixellisation   rtf

Image numérique – Terminale S – Cours – Généralité et pixellisation   pdf

Tables des matières Numérisation des signaux - Physique - Physique - Chimie : Terminale S – TS