Génocide des juifs et des tziganes – Cm2 – Exercices

Exercices à imprimer pour le cm2 – Seconde guerre mondiale

Documentaire, questions, correction

Le génocide des juifs (shoah) et des tziganes

La situation est dramatique pour les juifs en Europe. Pris pour cible par les Allemands, ils seront dans un premier temps dépossédés de tous leurs biens et écartés de la vie civile.

 Les premières mesures anti -juives en France et en Europe

Les nazis ont pris des mesures visant à écarter les juifs en leur interdisant d’exercer certains métiers, la fréquentation de certains lieux publics. Ils n’avaient plus le droit de voter et devaient porter une étoile jaune en permanence cousue à leurs vêtements.

« Les juifs doivent rendre leurs vélos, n’ont pas le droit de prendre le tram, n’ont pas le droit de circuler en autobus, ni même dans une voiture particulière, les juifs ne peuvent faire leurs courses que de 3h à 5h, les juifs n’ont pas le droit de fréquenter le théâtre, cinéma, la piscine… » D’après le journal d’Anne Franck -1942. 

Le génocide (shoah)

A partir de 1938, les Allemands arrêtent et déportent les juifs, tziganes* et opposants au régime. Ils sont emmenés dans des wagons de marchandises à destination de camps de travail et d’exterminantion.

Hommes, femmes et même enfants sont contraints de travailler durement dans des conditions horribles. Ils n’avaient pas de quoi se nourrir et étaient mal traités. Ils étaient souvent malades et, pas soignés, beaucoup mourraient.

A partir de 1942, les nazis décident alors de les exterminer dans des chambres à gaz.

Ce génocide a causé la mort de près de 6 millions de juifs et 1 million de tziganes.

La libération

Pour libérer l’Europe de l’occupation allemande, les alliés – américains, anglais et canadiens choisissent de débarquer en Normandie. Le 6 juin 1944, c’est le jour J (J-day), plus de 5000 navires de transport et de guerre débarquent sur 5 plages et c’est ainsi que la libération de la France commence.

L’après-guerre

Après la guerre, les alliés ont constitué un tribunal  international pour juger les nazis responsable de ce génocide, considéré comme un crime contre l’humanité.

En France, Laval (vice président qui a secondé Pétain) est condamné à mort et fusillé, quant à Pétain, il fut gracié par De Gaulle en raison de son âge et emprisonné à l’île d’Yeu.

* tziganes : Les Tsiganes (ou Roms) étaient à l’origine des nomades de la région du Pendjab, au nord de l’Inde, qui arrivèrent en Europe entre le VIIIème et le Xème siècle. Ils furent également appelés « Gitans ».

Des témoignages et archives

Le docteur Rober Lévy, survivant de Birkenau, décrit Auschwitz II et évoque la vie quotidienne qu’il y a connue

« Le camp ressemblait à tous les autres. La double clôture de fils de fer barbelés chargés à haute tension et les miradors, environ tous les 175 mètres, rendait vain tout essai d’évasion. Tous ceux qui s’y risquèrent furent repris puis pendus. »[…] « Le camp se composait de sept groupes de bâtiments dont le camp des femmes, des hommes, des tziganes, le dernier rassemblant les bains, les chambres à gaz et les fours crématoires. »

 « Les baraques pour 500 à 600 hommes étaient presque exclusivement des écuries pour chevaux, cloisonnées de façon à obtenir trois rangées superposées de lits, contenant quelquefois des paillasses remplies de copeaux de bois, presque toujours des couvertures. Tout le monde se levait à 4 heures et demie du matin, les kommandos quittaient le camp à 6 heures pour rejoindre leur lieu de travail. Ils recevaient auparavant un 1/2 litre de succédané de café ou d’une infusion indéfinissable. À midi, ils interrompaient leur travail pendant une heure, et recevaient de la soupe (3/4 de litre à 1 litre). Après, ils continuaient à travailler jusqu’à 17 heures environ. Le retour au camp était suivi d’un interminable appel, particulièrement pénible par temps de pluie, de neige ou de gel. Au repas du soir, on distribuait 1/2 litre de café ou tisane, 300 grammes de pain pour la journée, avec une cuillerée de marmelade de betteraves rouges, trois autre fois une tranche de saucisson et une fois par semaine 40 grammes de fromage. La nourriture quotidienne avait une valeur de 900 à 1 000 calories. Le travail physique exténuant, les accidents de travail fréquents, les brutalités des surveillants, la nourriture insuffisante, le misérable état des vêtements et des chaussures, les poux entraînaient une mortalité et une morbidité effroyables. Et tout cela était calculé et voulu. Ce n’était pas mauvaise organisation, négligence, non : tout le système que nous cherchions à comprendre était de tuer lentement ceux que l’on n’avait pas exterminés dès leur arrivée. »

 J’ai compris :

1/ Quels peuples sont pris pour cible par les nazis ?

2/ Cite deux libertés dont sont privés les juifs en 1939.

3/ Qui sont les tziganes ?

4/ Cherche dans le dictionnaire ce qu’est un génocide.

5/ A l’aide du cours et des documents d’archive, explique comment est la vie dans les camps de concentration.

6/ Qui a libéré la France et en quelle année ?

7/ Comment s’en sont-ils pris ?

 



Génocide des juifs et des tziganes – Cm2 – Exercices   rtf

Génocide des juifs et des tziganes – Cm2 – Exercices   pdf

Correction

Correction – Génocide des juifs et des tziganes – Cm2 – Exercices   pdf

Tables des matières Guerres mondiales - Histoire - Nouveau programme : CM2 - Cycle 3