Être juste – Ce2 – EMC

Le jugement : penser par soi-même et avec les autres.

Être juste – Ce2

Fiche de préparation, séquence, séances, leçon, exercices, évaluation

Éducation Morale  et Civique

Compétence visée:

– Exposer une courte argumentation pour exprimer et justifier un point de vue et un choix personnel.

– Différencier son intérêt particulier de l’intérêt général.

Objectifs spécifiques :

  • Connaître et comprendre la justice, pour l’appliquer. (Découverte)
  • Appliquer la justice. (Mise en activité)

Situation problème

Fiche situation problème

 

L’enseignant montre aux élèves une enveloppe qu’il a dans les mains et explique :

« J’ai dans les mains une enveloppe de plaintes. J’ai du mal à me positionner j’ai besoin de votre aide. »

Il propose à un élève de piocher dans l’enveloppe une situation puis  de la lire.

Les élèves doivent dire s’ils trouvent cela juste ou injuste puis un deuxième élève pioche… jusqu’au dernier papier. (fiche situation problème)

Après lecture et réactions, l’enseignant profite des avis divergents pour mettre en évidence que la justice de l’un n’est pas celle de l’autre.

 

Il soulève ainsi le problème et explique : « la Justice a été mise en place pour pallier ce soucis d’injustice. Elle s’appuie sur le respect des lois, mais elle est fondée avant tout sur le principe d’égalité de tous. En effet, en tant que citoyens nous avons tous le même statut face aux lois c’est pourquoi elles sont les mêmes pour tous. Ainsi, la Justice punit quiconque ne respecte pas la loi. Si elle n’était pas en place, chacun ferait sa propre loi et ce serait l’anarchie. »

 

Découverte

Fiche-document

Objectifs spécifiques : Connaître et comprendre la justice, pour l’appliquer.

 

L’enseignant distribue une fiche qui permet la découverte de ce principe, son fonctionnement et sa mise en place. (fiche-document)

Les textes sont lus de manière collective, les élèves répondent ensuite au questionnaire en binômes.

La correction est collective.

 

  • Mise en activité

Objectif spécifique : Appliquer la justice.

 

Dans un 1er temps, l’enseignant montre aux élèves une série de diapos sans les commenter. (Fichier-diapos)

 

Dans un 2ème temps, il lit le texte suivant (l’air grave) dont les informations sont reprises du site : www.1jour1actu.com

 

Il y a treize ans, un navire pétrolier nommé « Erika » sombrait au large des côtes bretonnes.

Des milliers de tonnes de pétrole se sont déversées dans la mer créant une des pires marées noires jamais connues en France. Les conséquences ont été catastrophiques pour l’environnement.

 

En 1999, Total (groupe pétrolier français) décide de louer ce navire construit au Japon pour transporter du pétrole. L’Erika devait transporter plus de 30 000 tonnes de pétrole de Dunkerque en France jusqu’à Livourne en Italie, mais il n’est jamais arrivé dans cette ville.

 

Ce navire est parti de Dunkerque le 8 décembre 1999. La météo a été très mauvaise :

il y a eu beaucoup de vent, des creux de 4 mètres et peu de visibilité.

Quatre jours après le départ, une tempête se déchaîne alors que le navire est au large de la Bretagne. Après avoir changé de cap, le navire se fissure et fait naufrage.

Les 26 membres de l’équipage sont tous secourus.

Mais le bateau se coupe en deux et s’enfonce dans l’océan.

 

 

« Il est dans cette affaire très difficile de ne pas prendre parti uniquement pour les victimes. C’est pourquoi la justice a toute son importance. La France est un état qui permet de défendre tout individu quel qu’il soit lors d’un procès.

La difficulté à être juste est évidente car il faut être juste pour tous : pour les plaignants (les victimes) et pour les accusés (la défense).

Un procès a bien évidemment eu lieu dans cette affaire, il a eu lieu tardivement en comparaison de la date du drame, car l’enquête a été longue pour déterminer les causes et les circonstances exactes du naufrage.

Nous allons ensemble prendre conscience de l’enjeu en réalisant en classe un procès à cette affaire. N’oublions pas d’être juste pour tous.

Pour cela nous allons constituer des équipes et attribuer des rôles. »

 

Un juge: 1 élève qui écoutera chaque parole puis rendra son jugement en fin d’audience.

Les accusés :

  • 5 élèves (qui représentent les propriétaires du navire),
  • 5 élèves (qui représentent le groupe Total),
  • 1 avocat qui défend les propriétaires italiens du navire,
  • 1 avocat qui défend le groupe Total.

Les plaignants :

  • 10 élèves (qui représentent les villes et les régions touchées par les dégâts)
  • 1 avocat qui représente les plaignants,
  • Le reste des élèves représente un jury populaire qui sera attentif au déroulement du procès et aux propos tenus, il se concertera à la fin puis donnera son avis avant la décision finale du juge.

 

Chaque équipe a en sa possession l’article dans son intégralité ainsi que quelques informations ajoutées. (Fiche outil 1)

Lien : https://www.1jour1actu.com/planete/maree-noire-connais-tu-lhistoire-de-lerika/

L’avocat des plaignants reçoit également le fichier-diapos pour appuyer ses arguments.

Les élèves disposent de 20 minutes pour se concerter, le procès durera environ 20 minutes.

 

Lorsque chaque équipe est prête la classe peut prendre des allures de tribunal :

  • Des tables sont alignées devant le tableau : au centre le juge est assis, sur les côtés le jury populaire est assis.
  • Deux tables des accusés sont placées en face du juge (2 mètres plus loin) à sa droite.
  • Deux tables des plaignants sont placées en face du juge (2 mètres plus loin) à sa gauche.
  • Le reste des tables est placé sur les côtés le long des murs de la classe pour ne pas gêner.
  • Les chaises utiles sont placées à la place de chaque élève et le reste à l’arrière.
  • Les élèves peuvent prendre place.

 

Le procès se déroule, chacun peut s’appuyer sur les documents qu’il souhaite pour se défendre. En fin de procès lorsque le juge a prononcé son jugement, on écoute les réactions de chacun.

Suite à ces réactions, l’enseignant annonce le jugement final du procès, rendu en septembre 2012 soit 13 ans après le naufrage :

 

En septembre 2012, la justice a confirmé la condamnation de Total.

Cela signifie que le groupe pétrolier est jugé coupable du naufrage. Les dirigeants du groupe sont accusés d’avoir voulu économiser de l’argent en louant à bas prix un navire en mauvais état. Les propriétaires du navire ont également été condamnés. Tout comme Total, ils devront payer une amende pour indemniser les villes, les régions et les départements touchés par la marée noire.

Total a écopé de l’amende maximale : 375 000 euros

alors que le préjudice est en réalité estimé à 371 000 000 euros.

 Trace écrite

Fiche trace écrite

Évaluation

 



Être juste – Ce2 – EMC – Fiche de préparation   pdf

Être juste – Ce2 – EMC -Fiche situation problème   pdf

Être juste – Ce2 – EMC – Fiche-document   pdf

Être juste – Ce2 – EMC – Diaporama    pdf

La justice – Être juste – Ce2 – EMC – Fiche outil   pdf

La justice – Être juste – Ce2 – EMC – Leçon   pdf

La justice – Être juste – Ce2 – EMC – Evaluation   pdf

Fiche du maître - Le jugement - Ce2   rtf

Fiche du maître - Le jugement - Ce2   pdf

Fiche-outil 1 - Le jugement critique - Ce2    pdf

Fiche-élève 1 - Le jugement critique - Ce2    pdf

Article 1 - Fiche outil - Jugement critique - Ce2   pdf

Article 2 - Fiche outil - Jugement critique - Ce2   pdf

Article 3 - Fiche outil - Jugement critique - Ce2   pdf

Article 4 - Fiche outil - Jugement critique - Ce2   pdf

Fiche-outil 3 - Le jugement critique - Ce2   pdf

Fiche-élève 2 - Le jugement critique - Ce2   pdf

Fiche-outil 4 - Le jugement critique - Ce2   pdf

Fiche-trace écrite - Le jugement critique - Ce2    rtf

Fiche-trace écrite - Le jugement - Ce2   pdf

Avoir des préjugés - Ce2 - Fiche de préparation   rtf

Avoir des préjugés - Ce2 - Fiche de préparation   pdf

Diaporama - Ce2 - Avoir des préjugés   pdf

Les préjugés - Ce2 - Fiche document   pdf

Leçon - Ce2 - Avoir des préjugés   pdf

Evaluation - Ce2 - Avoir des préjugés   pdf


Tables des matières Le jugement - EMC Education morale et civique : CE2 - Cycle 2