Premiers États – 6ème – Cours

Cours en Histoire pour la 6ème : Les premiers États

Thème I : La longue histoire de l’humanité et des migrations

Problématique : Comment les premiers États s’organisent-ils ?

Sommaire :

Introduction

I.                 Naissance et affirmation du pouvoir royal

A.    Les Cités-États en Mésopotamie

B.    Les rois contrôlent leur territoire : l’exemple du pharaon Ramsès II

II.               Un pouvoir d’origine divine

A.    Des mythes fondateurs

B.    Préparer Pharaon pour l’au-delà

C.    Le Livre des morts égyptien

Conclusion

Introduction

Dans le Croissant fertile, à partir du IVe millénaire avant J.C, les premiers États vont peu à peu apparaitre. C’est également dans cette région que les hommes entrent dans l’histoire avec l’invention de l’écriture.
Le Croissant fertile est une région fertile du Proche-Orient qui s’étend de l’Irak actuelle à l’Égypte.
Source : Web pédagogique

1. Naissance et affirmation du pouvoir royal

A. Les cités-États en Mésopotamie
Dès le IVe millénaire avant JC, des rois contrôlent des cités-États* en Mésopotamie. Ce sont de petits États indépendants, composé d’une ville et de la campagne qui l’entoure.
Reconstitution de la cité-État de Mari, près de l’Euphrate, à la fin du IIIe millénaire avant JC :

Source : Assets
Comme le montre le site de Mari, les cités-États sont situées près d’un fleuve. On voit qu’un canal* a dévié le cours du fleuve afin que les habitants aient de l’eau potable directement dans la ville. En outre, le fleuve permet aux habitants de pratiquer la pêche et le commerce avec les autres cités-États.

Le roi vit dans un palais royal, généralement situé au centre de la cite-État.

Cour intérieure du palais royal du roi Zimri Lin, à Mari.

Source : Wikipedia

Afin d’administrer son royaume, les rois de Mésopotamie s’entourent d’une cour royale et de nombreux fonctionnaires. Certains sont particulièrement respectés. C’est le cas des intendants, qui gèrent le palais royal mais peuvent également avoir des fonctions militaires.

Statue de l’intendant Ebih II, retrouvée sur le site de Mari (2.400 avant JC).
Source : Wikipedia

B. Les rois contrôlent leur territoire : l’exemple du pharaon Ramsès II
En Égypte, le territoire est contrôlé par un pharaon. Comme en Mésopotamie, il s’entoure de fonctionnaires pour administrer son territoire.

Ramsès II est un puissant pharaon d’Égypte de 1279 à 1213 avant JC.
Source : Wikipedia

Sur ce mur gravé du temple d’Abou Simbel, il est représenté au centre avec les attributs du pouvoir des pharaon :
– La couronne de la Haute et de la Basse Égypte, appelée « pschent »
– La barbe postiche
– L’uraeus (un serpent protecteur sur son front)

Le pschent est le nom de la couronne des Pharaons. Elle se compose de :
– La couronne blanche de la Haute-Égypte
– La couronne rouge de la Basse-Égypte

C’est un symbole puissant car il prouve que le Pharaon contrôle la totalité du territoire égyptien.
Source : Wikipedia
Les rois de l’Orient ancien, en Mésopotamie comme en Égypte, sont des rois guerriers. Ils se représentent comme des chefs de guerre et font régulièrement la guerre aux royaumes voisins pour contrôler, défendre ou étendre leur territoire.

Ramsès II s’est fait représenter en roi vainqueur de la bataille de Qadesh, contre ses ennemis hittites de Muwattali (IIe millénaire avant JC).

Source : Wikipedia

2. Un pouvoir d’origine divine

A. Des mythes fondateurs
Les civilisations du Croissant fertile sont polythéistes : les hommes croient en plusieurs dieux. Ces croyances reposent sur des mythes.
Ainsi, le pouvoir des rois vient des dieux. Pour les honorer, ils construisent des temples, où les prêtres rendent leurs cultes et pratiquent des rites.
Exemple : Le pharaon Ramsès II s’est fait représenter sur la façade du temple d’Abou Simbel (1260 avant JC).
Source : Wikipedia

Prêtre égyptien en prière devant le dieu Horus. Cette prière est un des rites du culte égyptien.
Source : Vikidia

Toutes les croyances et les rites respectés par les Egyptiens forment le culte égyptien. Ce culte se fonde sur des mythes, comme celui du premier pharaon : Osiris.
Le mythe d’Osiris
Le dieu de la Terre, Geb, et la déesse du Ciel, Nout, eurent 4 enfants : deux garçons (Osiris et Seth) et deux filles (Isis et Nephtys).
Osiris fut le premier pharaon. Il était juste et bon. Il enseigna à son peuple l’agriculture, l’architecture et leur donna des lois.
Son frère, Seth, jaloux de l’amour que les Égyptiens lui portaient, inventa une ruse pour s’emparer du trône. Il tua son frère et le coupa en morceaux qu’il dispersa dans toute l’Égypte. Isis, l’épouse et la sœur d’Osiris, aidée par sa sœur Nephthys, partit à la recherche de son époux. Aidée d’Anubis (dieu de la momification) et de Thôt (dieu de l’écriture), elle parvient à reconstituer le corps d’Osiris en l’entourant de bandelettes. Anubis fit ainsi la première momie.

Osiris devint le roi du Royaume des Morts. Isis eut de lui un enfant, Horus, qui chassa Seth du pouvoir et devint, à son tour, pharaon.

 



Leçon 6ème Les premiers États pdf

Leçon 6ème Les premiers États rtf

Apprendre autrement 6ème Les premiers États pdf

Apprendre autrement 6ème Les premiers États rtf


Exercices en ligne : Histoire : 6ème

Tables des matières P