Vestiges antiques – Ce2 – Cm1 – Document d’accompagnement

Document d’accompagnement pour le ce2 sur les vestiges antiques – Antiquité – Famille Pass’temps

1 Arles 

Arles a une vocation de carrefour. Ce point de rencontre entre une route terrestre reliant l’Italie à l’Espagne et une voie fluviale, le Rhône, n’avait pas échappé aux Grecs qui, dès le VIe siècle av.J.-C., entreprirent de s’implanter en territoire ligure.

César envoya en septembre 46 av. J.-C. les vétérans de la VIe légion qui fondèrent une colonie de droit romain dotée d’un immense territoire. Très vite prospère, la ville s’enrichit de superbes monuments : forum, temples…

 

2 Les arènes de Nîmes 

Les « arènes de Nîmes », construites entre 70 et 80 ap. J.-C.,  sont en réalité un amphithéâtre. Il s’agit de l’amphithéâtre le mieux conservé du monde romain. Pour la petite histoire, initialement prévu à des fins récréatives, l’amphithéâtre servit successivement de village fortifié, de quartier commerçant ou encore d’arènes pour courses de taureaux. Aujourd’hui c’est un des lieux de spectacle les plus populaires de Nîmes.

 

3 L’arc de triomphe d’Orange

Cet édifice a été bâti au Ier siècle ap. J.-C. pour célébrer l’entrée d’Arausio (aujourd’hui Orange) dans la Via Agrippa (réseau routier romain en Gaule romaine).

 

4 Le temple d’Auguste et de Livie à Vienne

Bâti entre les années -20 et -10 av. J.-C., le temple d’Auguste et de Livie était tout entier dédié à la grandeur du culte impérial.

 

 

5 Le pont du Gard

Il a été construit dans la première moitié du 1er siècle. C’est un pont-aqueduc romain à trois niveaux, situé à Vers-Pont-du-Gard entre Uzès et Nîmes, dans le département du Gard (France). Il assurait la continuité de l’aqueduc romain qui conduisait l’eau d’Uzès à Nîmes. Majestueux et imposant, il s’agit d’un des vestiges de l’époque gallo-romaine les mieux conservés.

 

6 Le théâtre antique d’Orange

Construit sous le règne d’Auguste au Ier siècle par les vétérans de la IIe légion de Jules César, il est un des théâtres romains les mieux conservés au monde. Il dispose encore d’un impressionnant mur extérieur avec l’élévation d’origine (103 m de large pour 36 m de haut).

 

7 La porte de Mars (Reims)

Comme son nom l’indique, la porte de Mars tire son nom de sa proximité avec un temple dédié à Mars, dieu romain de la guerre. Bâti au au III° siècle pour porter témoignage de la grandeur de la ville de Reims dans le Haut-Empire romain, il s’agit du seul des arcs monumentaux encore en état aujourd’hui.

 

8 Le trophée des Alpes (La Turbie)

Le trophée  des Alpes a été construit entre les années -7 et -6 av. J.-C. Il est situé sur la commune de la Turbie, juste à côté de Monaco. Son nom lui vient de la victoire de l’empereur Auguste sur les 44 tribus  qui entravaient les passages Alpins.

 

9 Le Mausolée de Glanum (St Rémi de Provence)

Le mausolée de Glanum (bâti entre -30 et -20 av. J.-C.) est en réalité un cénotaphe (c’est-à-dire un monument funéraire n’abritant pas de corps mais rendant hommage à une personne). Il a été élevé à la mémoire de Caïus et Lucius César, petits-fils de l’empereur Auguste.

 



Vestiges antiques – Ce2 – Document d’accompagnement   rtf

Vestiges antiques – Ce2 – Document d’accompagnement   pdf


Tables des matières Arts de l’espace - Antiquité - Histoire des arts : CM1 - Cycle 3