Le malade imaginaire – Molière – Cm1 – Cm2 – Arts du langage – Histoire des arts – Cycle 3

Le malade imaginaire – Molière

Temps modernes

Histoire de l’art

Littérature

Arts du langage – Histoire des arts – Cycle 3

 

Argan a demandé à Louison de surveiller sa grande sœur et de venir lui rapporter tout ce qu’elle aura vu. Il fait venir Louison, mais la petite fille dit qu’elle n’a rien remarqué … Argan menace de la fouetter …

 

 

 

Louison : Au nom de Dieu ! Mon papa, que je ne l’aye pas.

Argan, la prenant pour la fouetter. Allons, allons.

Louison : Ah ! mon papa, vous m’avez blessée. Attendez : je suis morte. (Elle contrefait la morte.)

Argan : Holà ! Qu’est?ce là ? Louison, Louison. Ah, mon Dieu ! Louison. Ah ! Ma fille ! Ah ! Malheureux, ma pauvre fille est morte. Qu’ai?je fait, misérable ? Ah ! chiennes de verges. La peste soit des verges ! Ah ! Ma pauvre fille, ma pauvre petite Louison.

Louison : La, la, mon papa, ne pleurez point tant, je ne suis pas morte tout à fait.


Argan
 : Voyez?vous la petite rusée ? Oh çà, çà ! je vous pardonne pour cette fois?ci, pourvu que vous me disiez bien tout.

 

Louison : Ho ! oui, mon papa.

Argan : Prenez?y bien garde au moins, car voilà un petit doigt qui sait tout, qui me dira si vous mentez.

Louison : Mais, mon papa, ne dites pas à ma sœur que je vous l’ai dit.

Argan : Non, non.

Louison : C’est, mon papa, qu’il est venu un homme dans la chambre de ma sœur comme j’y étais.

Argan : Hé bien ?
Louison : Je lui ai demandé ce qu’il demandait, et il m’a dit qu’il était son maître à chanter.

Argan : Hon, hon. Voilà l’affaire. Hé bien ?
Louison : Ma sœur est venue après.

Argan : Hé bien ?

Louison : Elle lui a dit : « Sortez, sortez, sortez, mon Dieu ! Sortez ; vous me mettez au désespoir. »

Argan : Hé bien ?

Louison : Et lui, il ne voulait pas sortir.

Argan : Qu’est?ce qu’il lui disait ?

Louison : Il lui disait je ne sais combien de choses.

Argan : Et quoi encore ?

Louison : Il lui disait tout ci, tout ça, qu’il l’aimait bien, et qu’elle était la plus belle du monde.

Argan : Et puis après ? Louison
Et puis après, il se mettait à genoux devant elle.

Argan : Et puis après ?

Louison : Et puis après, il lui baisait les mains.

Argan : Et puis après ?

Louison
 : Et puis après, ma belle?maman est venue à la porte, et il s’est enfui.

Argan : Il n’y a point autre chose ?

Louison : Non, mon papa.

Argan : Voilà mon petit doigt pourtant qui gronde quelque chose. (Il met son doigt à son oreille.) Attendez. Eh ! Ah, ah ! Oui ? Oh, oh ! Voilà mon petit doigt qui me dit quelque chose que vous avez vu, et que vous ne m’avez pas dit. Louison

Louison : Ah ! Mon papa, votre petit doigt est un menteur.

 

Documentaire, questionnaire + correction

Repère dans le texte

1/ A quel genre littéraire appartient ce texte ?

…………………………………………………………………………………………………..

2/ Quand cette pièce a-t-elle été écrite ?  ……………………………………………

3/ Qui sont les personnages de cette histoire ? …………………………………

4/ Que demande Argan à sa fille ?

……………………………………………………………………………………………….…

Ce que j’ai compris

1/ Pourquoi Argan veut-il fouetter sa fille ?

……………………………………………………………………………………………….…

2/ Pourquoi Louison joue-t-elle à faire « comme si elle était morte » ?

…………………………………………………………………………………………………………

3/ Quelle réplique te montre qu’Argan se doutait que sa grande fille était courtisée ?

……………………………………………………………………………………………………………

4/ Quel mot répète souvent Louison ? Pourquoi ?

……………………………………………………………………………………………………………

5/ Comment sait-on qui parle ?

 

……………………………………………………………………………………………………………

6/ En quoi cette pièce est-elle comique ?

 

……………………………………………………………………………………………………………

7/Que penses-tu de la réaction du père de Louison ?

 



Le malade imaginaire – Molière – Cm1 – Cm2 – Arts du langage – Histoire des arts – Cycle 3   rtf

Le malade imaginaire – Molière – Cm1 – Cm2 – Arts du langage – Histoire des arts – Cycle 3   pdf

Tables des matières Arts du langage - Temps modernes - Histoire des arts : CM2 - Cycle 3