Le bien et le mal – CP – Ce1 – EMC – Fiche de préparation

Fiche de préparation, séquence, séances – Le bien et le mal

EMC – Cp – Ce1 – Diaporama, leçon, lecture, exercices, évaluation

Le jugement : penser par soi-même et avec les autres.

Le bien et le mal

Compétences visées : 

– Exposer une courte argumentation pour exprimer et justifier un point de vue et un choix personnels.

– S’affirmer dans un débat sans imposer son point de vue aux autres et accepter le point de vue des autres.

Etape 1 : Le bien et le mal, réflexions philosophiques.

Objectif spécifique : Distinguer le bien du mal dans différentes situations.

 

Phase de découverte

(Fichier-diapos 1 et fiche d’évaluation élève 1)

 

L’enseignant doit se procurer l’ouvrage suivant pour une séance riche en pertinence.

Il montre aux élèves une série de diapos  qui suit le même fil conducteur que l’ouvrage: Le bien et le mal c’est quoi ? D’Oscar Brenifier, Nathan.

L’approche est philosophique et invite à questionnement accessible et instinctif.

 

 L’enseignant montre la 1ère diapo.

 

L’enseignant : Que voyez-vous ? Réponse attendue : On voit quelqu’un cacher dans son blouson un paquet de viande.

L’enseignant : Pourquoi met-il ce paquet de viande dans son blouson plutôt que dans le panier de courses ? Réponse attendue : Il vole.

L’enseignant : A-t-on le droit de voler ? Réponse attendue : non.

L’enseignant : Et voler de la nourriture ? Réponse attendue : non.

À cet instant, l’enseignant présente l’ouvrage, avec une description de la 1ère de couverture, puis entame la lecture page 6. Il ne s’agit pas d’une lecture offerte, c’est un débat orienté par l’ouvrage.

Cet outil est conçu de manière à aider l’enfant à pousser sa pensée toujours plus loin. Certaines réponses semblent évidentes, puis la question suivante peut contenir un élément supplémentaire qui vient tout remettre en question.

L’élève a ainsi la possibilité de développer son jugement critique.

« A-t-on le droit de voler pour manger ? »

« Qui a dit que c’était mal ? »

« La vie permet-elle toujours de faire ce qui est bien ? »

« Et si tu risques de mourir de faim ? »

« Si chacun doit se nourrir, la nourriture ne devrait-elle pas appartenir à tout le monde ? »

(…)

L’enseignant montre la 2ème

 

L’enseignant : Que voyez-vous ? Réponse attendue : Deux enfants prennent le goûter. L’un des garçons fait goûter à l’autre sa glace.

L’enseignant : Celui qui partage est-il gentil de le faire ? Réponse attendue : Oui.

L’enseignant : Dois-tu être gentil avec les autres? Réponse attendue : oui.

Certains peuvent dire que c’est mal car ce n’est pas hygiénique : cela élargit le débat

À cet instant, l’enseignant poursuit la lecture page 22 afin d’étendre le débat.

L’enseignant montre la 3ème

 

L’enseignant : Que voyez-vous ? Réponse attendue : Une maman avec les chaussures de sa fille dans la main, mais la petite fille énerve la maman.

L’enseignant : À votre avis, pourquoi la maman est-elle énervée ? Réponse attendue : Parce que sa fille ne veut pas mettre ses chaussures.

L’enseignant : La fille doit-elle écouter sa maman ? Réponse attendue : oui.

L’enseignant : Doit-on toujours obéir à ses parents ? Réponse attendue : oui.

 

À cet instant, l’enseignant poursuit la lecture page 36 afin d’étendre le débat.

 L’enseignant montre la 4ème

 

L’enseignant : Que voyez-vous ? Réponse attendue : On voit Pinocchio.

L’enseignant : Qui est Pinocchio ? Réponse attendue : C ‘est un garçon dont le nez s’allonge lorsqu’il ment.

L’enseignant : A-t-on le droit de mentir ? Réponse attendue : non.

L’enseignant : Doit-on tout dire ? Réponse attendue : oui.

À cet instant, l’enseignant poursuit la lecture page 50 afin d’étendre le débat.

 L’enseignant montre la 5ème

 

L’enseignant : Que voyez-vous ? Réponse attendue : Un garçon qui n’est pas content.

L’enseignant : Pourquoi n’est-il pas content? Réponse attendue : Parce qu’il ne veut pas manger ce que sa mère lui donne.

L’enseignant : Devrait-il manger ce que sa mère lui donne ? Réponse attendue : oui.

L’enseignant : Dois-tu toujours faire ce que tu veux ? Réponse attendue : non.

À cet instant, l’enseignant poursuit la lecture page 66 afin d’étendre le débat.

 L’enseignant montre la 6ème

L’enseignant : Que voyez-vous ? Réponse attendue : Deux femmes qui marchent en se tenant.

L’enseignant : Pourquoi se tiennent-elles? Réponse attendue Peut-être qu’elles s’aiment bien et peut-être aussi que la plus âgée a peur de tomber.

L’enseignant : La jeune aide donc la plus âgée ? Réponse attendue : oui.

L’enseignant : Dois-tu aider les autres ? Réponse attendue : oui.

À cet instant, l’enseignant poursuit la lecture page 50 afin d’étendre le débat.

 

Maintenant pouvez-vous me dire pourquoi ce livre est intitulé « le bien le mal c’est quoi ? »

Est-ce toujours facile de discerner le bien du mal ? Pensez-vous qu’il y a parfois du bien et du mal en même temps ?

Évaluation

Fiche d’évaluation élève 1

Avant de distribuer les fiches, l’enseignant offre une lecture aux élèves sous forme de lecture plaisir. Il les prévient tout de même que suite à l’écoute, ils seront évalués.

L’histoire choisie est Boucle d’or et les trois ours, elle est intéressante car les stéréotypes sont balayés. Normalement les ours sont méchants avec l’homme si celui-ci s’en approche, et à l’inverse une petite fille sans défense ne peut que représenter le bien.

 

Etape 2 : Le bien et le mal par les fables de Jean de La Fontaine.

Objectif spécifique : Découvrir les fables de La fontaine et en tirer des morales.

Phase de découverte

 

L’enseignant présente aux élèves une figure emblématique du patrimoine littéraire français.

Jean de la Fontaine a vécu au 17ème siècle, c’est à dire il y a 400 ans environ.

À cette époque on parlait le français mais un français un peu différent, car notre langue évolue et chaque année on rajoute de nouveaux mots au dictionnaire.

De la même façon, certains termes ou expressions sont oubliés, cependant nos textes écrits nous permettent de garder une trace de notre patrimoine culturel.

 

Jean de la Fontaine était un bourgeois, c’est-à-dire qu’il était le fils de gens riches, proches de la cour du roi. Son père, Charles, était chargé de surveiller les rivières et les forêts et Jean de La Fontaine l’accompagnait dans ce travail.

Ce métier l’a rendu très proche de la nature et lors de ses journées, il s’amuse à inventer des histoires mettant en scène des animaux.

Il écrira ces histoires imaginaires après avoir étudié la langue française et le droit.

Ces courtes histoires imaginaires qu’on appelle des fables ont quelque chose de formidable puisque bien que les personnages soient des animaux, ceux-ci sont très humains. Il parlent et se comportent comme des êtres humains, avec des qualités et des défauts.

Jean de la Fontaine utilise ces qualités et défauts pour permettre de tirer après la lecture de chaque fable, une leçon de vie qu’on appelle une morale.

Mise en activité

(Fiches-outils 1 fable la cigale et la fourmi,2 le renard et la cigogne)

 

Fable 1 :

Découvrons à présent la plus connue d’entre elles…

(Distribution de la fiche-outil 1 fable la cigale et la fourmi aux CE1)

Le niveau de compréhension étant élevé pour des élèves de CP en début d’année, l’enseignant peut choisir le visionnage d’une courte vidéo :

Recherche : La Cigale et la Fourmi – les Fables de La Fontaine en dessin animé – Hellokids.com

L’enseignant lit la fable puis pose ensuite des questions aux élèves :

  • Qui sont les personnages ?
  • Quelle est leur histoire ?
  • Que fait la cigale au début ?
  • Que fait la fourmi au début ?
  • Que dit la fourmi à la cigale à ce moment là ?
  • Que répond la cigale ?
  • À la fin, que demande la cigale à la fourmi ?
  • Que répond la fourmi ?

 

À présent, vous avez bien compris la fable donc j’aimerais savoir ce qu’on apprend de cette histoire ? Quelle est la morale ? On peut retenir de cette histoire que le travail récompense toujours. Il faut travailler au lieu de rêver, en pensant toujours à la fin, au résultat. L’enseignant écrit la morale au tableau.

 

Qui représente le bien et qui représente le mal ? Interprétations des élèves.

Au départ la fourmi représente le bien car elle travaille dur, contrairement à la cigale qui préfère s’amuser, la cigale n’est vraiment pas sérieuse, elle s’amuse au lieu de mettre des provisions de côté en vue de l’hiver qui approche.

Donc vous pensez que la fourmi représente le bien, mais finalement pensez-vous qu’il est bien de ne pas partager face à quelqu’un dans la difficulté ? La cigale promet de rendre plus tard ce que la fourmi lui donnera, mais la fourmi est rancunière.

Est ce-bien d’être rancunier ? Combien peut-on pardonner le mal ?

 

Fable 2 :

 

(Distribution de la fiche-outil 2 le renard et la cigogne aux CE1)

Le niveau de compréhension étant élevé pour des élèves de CP en début d’année, l’enseignant peut choisir le visionnage d’une courte vidéo :

Recherche : Le Renard et la Cigogne – les Fables de La Fontaine en dessin animé – Hellokids.com

L’enseignant lit la fable puis pose ensuite des questions aux élèves :

  • Qui sont les personnages ?
  • Quelle est leur histoire ?
  • Lorsque le renard a d’abord invité la cigogne, lui a-t-il préparé un bon repas?
  • A-t-elle aimé ?
  • Comment te serais-tu senti à la place de la cigogne ?
  • Plus tard, que fait alors la cigogne ?
  • Le renard se régale-t-il lors du repas préparé par la cigogne ?
  • Comment se sent-il alors ?

 

À présent, vous avez bien compris la fable, donc j’aimerais savoir ce qu’on apprend de cette histoire ? Quelle est la morale ? Si l’on trompe quelqu’un, il faut s’attendre à être trompé en retour.

Qui représente le bien et qui représente le mal ? Interprétations des élèves.

Au départ, le renard invite la cigogne, est ce bien d’inviter quelqu’un à manger ?

Pensez-vous que la cigogne est contente de cette invitation ? A-t-elle faim ?

Selon vous, pourquoi le renard lui a-t-il servi un plat dans une assiette ?

S’il n’avait simplement pas pensé que la cigogne était incapable de manger dans une assiette, pourquoi ne s’est-il pas excusé en s’en rendant compte ?

Qu’a pu ressentir la cigogne ?

La cigogne décide de lui rendre la même situation à l’envers, mais la vengeance est-ce bien ?

Que ressent le renard ? La fable le dit.

La cigogne est rancunière, pensez-vous que c’est bien ou mal ? Est-il bon de faire honte à quelqu’un ?

Fable 3 :

 

Juste en vidéo pour l’ensemble de la classe

Recherche : Le Lion et le Rat – les Fables de La Fontaine en dessin animé – Hellokids.com

L’enseignant lit la fable puis pose ensuite des questions aux élèves :

  • Qui sont les personnages ?
  • Quelle est leur histoire ?
  • Comment se comporte le lion avec le rat au début de l’histoire?
  • Qu’aurait-il pu lui faire ?
  • Le fait-il par intérêt ?
  • Comment se sent alors le rat ?
  • Plus tard, qu’arrive-t-il au roi de la jungle ?
  • Comment s’en sort-il ?

 

À présent, vous avez bien compris la fable, donc j’aimerais savoir ce qu’on apprend de cette histoire ? Quelle est la morale ? On a souvent besoin d’un plus petit que soi. Donne du bien et reçois du bien.

 

Qui représente le bien et qui représente le mal ? Interprétations des élèves.

Au départ, qu’est-ce qui pousse le roi à laisser la vie sauve au rat ? Est-ce bien ?

Pense-t-il à ce moment-là que le rat pourrait le sauver un jour, aussi petit qu’il est face au roi de la jungle ?

Le mal est-il représenté dans cette histoire ? Et le bien, par qui est-il représenté ?

Le lion a apporté du bien, puis il a reçu du bien en retour.

Lorsque l’on apporte du mal, que pensez-vous que l’on reçoit en retour ?

Évaluation Fiche-évaluation 2

 

Étape 3 : Au cœur d’une association.

(Fichier-diapos 2)

Objectif spécifique : Comprendre que l’on peut combattre le mal par le bien.

L’enseignant explique aux élèves :

Qu’est ce qu’une maladie ? C’est lorsque le corps est malade.

Qu’est ce qu’un corps malade ? C’est lorsque le corps a mal.

Comment combattre le mal du corps ? En lui ajoutant du mal ? Non, le mal se combat par le bien et c’est ce que les associations ont compris.

Une association c’est un groupe de personnes qui travaillent ensemble sur un projet qui doit apporter du bien à d’autres personnes.

Il existe plus d’1 million d’associations en France, partons à la découverte de l’une d’elle : Arc en ciel.

 

L’ Association Arc-En-Ciel est située à Seyssel dans l’Ain (01) et réalise le rêve d’enfants atteints de maladies très graves comme le cancer par exemple.

Le rêve est unique et se présente sous 4 catégories : Rencontrer une star/célébrité ; approcher des animaux : Dauphins, tigres, loups ; Parcs d’attractions : Disneyland, Futuroscope… ; Et les inclassables : survoler en hélicoptère le mont Blanc, une journée avec les pompiers…

La réalisation du rêve est un répit face à la maladie, elle donne l’envie de combattre, ouvre le dialogue entre les enfants, les soignants et les parents, l’enfant retrouve de l’énergie et le sourire.

Aujourd’hui, 882 rêves ont été exaucés. Découvrons-en en images… (Fichier-diapos 2).

 

Tous ces rêves sont chers à réaliser. Comment sont-ils payés ?

Chaque association possède une banque de dons, une sorte de tirelire. Ainsi, chaque personne qui le souhaite offre une somme d’argent à l’association. L’argent des dons est placé sur un compte en banque, qui règlera ensuite toutes les factures liées aux rêves.

 

Ainsi, même lorsque l’on n’a pas le temps d’aider une association en donnant de son temps, on peut apporter du bien autrement, en participant financièrement. Chacun donne ce qu’il peut même si cela semble peu.

Trace écrite (Fiche trace écrite)

 Pour aller plus loin :

  • Mise en place d’un soutien en classe : On relève les points fort de chacun de manière à créer des équipes de soutien. Chaque équipe a une mission.
  • L’équipe des tuteurs sportifs : Aider les élèves mal à l’aise en sport à progresser par des conseils tactiques ou de l’entraînement en récréation.
  • L’équipe des tuteurs artistes : Aider les élèves en manque d’inspiration lors de séances en arts plastiques, leur donner des conseils pour avoir les bons coups de crayon.
  • Mais aussi l’équipe des littéraires, des matheux…

Il est extrêmement important de valoriser chacun en fonction de son point le plus fort, chaque équipe de tuteurs est mise en avant lors de séances de réinvestissement.

 



Fiche de préparation – Le bien et le mal – EMC   rtf

Fiche de préparation – Le bien et le mal – EMC   pdf

Fichier-diapos 1 – Le bien et le mal – EMC    pdf

Fiche-élève CP 1 – Le bien et le mal – EMC   pdf

Fiche-élève CE1 1- Le bien et le mal – EMC   pdf

Fiche -outil 1 – Le bien et le mal – EMC   pdf

Fiche -outil 2 – Le bien et le mal – EMC   pdf

Fiche-élève CP 2 – Le bien et le mal – EMC   pdf

Fiche-élève CE1 2 – Le bien et le mal – EMC    pdf

Fichier-diapos 2 – Le bien et le mal – EMC   pdf

Fiche – trace écrite – Le bien et le mal – EMC   rtf

Fiche – trace écrite – Le bien et le mal – EMC   pdf

Tables des matières Le jugement - EMC Education morale et civique : CP - Cycle 2