La France et l’Europe en 1815 – 4ème – Cours – Histoire

La France et l’Europe en 1815 – 4ème – Cours – Histoire

  • Quelles sont les transformations issues de la période révolutionnaire en Europe ?
  • Quelles sont les transformations politiques et sociales en Europe pendant la période révolutionnaire ?
  • Comment s’éveille le sentiment national en Europe  pendant la période révolutionnaire ?
  • Quelle est l’influence de la Révolution et de l’Empire?
  • Comment les souverains réorganisent-ils l’Europe en 1815 ?
  • Comment l’Europe des princes réagit face au sentiment national ?

Je me repère dans l’espace et dans le temps La France révolutionnaire puis impériale a étendu sa domination sur de vastes territoires en Europe. Elle a diffusé ses idées de liberté, d’égalité, de souveraineté nationale. Les Français d’abord accueillis en libérateurs sont vites considérés comme des occupants.

 

Date Évènement
1792 Début des « guerres révolutionnaires »
1808 – 1813 Guerre d’Espagne
1er novembre 1814 – 9 juin 1815 Congrès de Vienne
18 juin 1815 Napoléon est vaincu à Waterloo
26 septembre 1815 Traité de la Sainte-Alliance
1821 Soulèvement des Grecs contre les Turcs
1830 Indépendance de la Grèce

Définitions :

Le sentiment national : Sentiment d’appartenir à une nation, constituée d’individus partageant les mêmes caractéristiques (langue, religion, histoire, volonté de vivre ensemble, …).

Nation: communauté humaine vivant sur le même territoire et affirmant sa volonté de vivre ensemble.

Droit des peuples à disposer d’eux-mêmes:principe selon lequel le peuple choisit l’Etat dans lequel il veut vivre.

Romantisme : mouvement littéraire et artistique dominant la première moitié du XIXe siècle, qui veut libérer l’individu, la spontanéité du peuple, la nature.

République sœurs : territoire hollandais, italiens et suisses contrôlés par le France à partir de 1795.

  1. L’Europe en 1815
  2. La France bouleverse l’Europe

A la fin 1974, La France remporte plusieurs victoires contre les puissances européennes et l’Europe est divisée en nombreux petits Etats. De 1799 à 1815, Napoléon conquiert une grande partie de l’Europe dont il redessine la carte. Il rassemble les peuples en privilégiant le sentiment national :

Il forme 130 départements.

Il domine plusieurs Etats et vassaux à la tête desquels il a souvent placé des membres de sa famille.

Il rassemble les Etats allemands en une confédération du Rhin.

Il crée des Républiques « Sœurs » dans les territoires italiens, suisses et hollandais contrôlés par la France.

Il fait renaitre la Pologne.

Napoléon met en place de réformes profondes dans ces territoires sur le modèle de la Révolution française :

Il fait valoir les principes de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Code Civil : liberté, égalité, et droit des peuples à disposer d’eux-mêmes.

Il abolit les privilèges.

Il met fin à l’absolutisme, établit la souveraineté nationale et fait rédiger des constitutions.

Ces réformes ne sont réellement appliquées qu’en Europe de l’Ouest (Pays-Bas, Rhénanie, Italie du Nord).

 

Après leur domination par la France, les pays vassaux doivent fournir des impôts et des soldats à la France, abriter les armées d’occupations. La domination française est mal supportée :

Les Espagnols se révoltent quand les Français chassent la famille royale de l’Espagne.

En Allemagne et en Italie, l’occupation provoque des sentiments anti-français et réveille le sentiment national.

 

  1. 1815 : le retour à l’ordre ancien

Après la défaite de Napoléon en 1815 à Waterloo. Les rois européens se réunissent lors du congrès de Vienne et signent le traité de la Sainte-Alliance pour la réorganisation de l’Europe (Russie, Autriche et Prusse). La France entre dans la Sainte-Alliance en 1819. Ils redessinent à nouveau la carte de l’Europe, en restaurant les anciennes monarchies et en éclatant les nations réunies par Napoléon Ier. Le sentiment national est étouffé : les grands pays sont morcelés en une multitude d’états (39 en Allemagne, 8 en Italie) et le pouvoir absolu est presque rétabli partout dans l’Europe.

 

Le Congrès de vienne a changé le découpage de l’Europe et ses frontières sans tenir compte des nationalités et du désir de liberté des peuples. En 1817, les étudiants allemands dénoncent l’absolutisme des rois et réclament l’unité de l’Allemagne. Apres 1820, des Italiens forment des sociétés secrètes (les carbonari) qui luttent pour les libertés et l’unité de l’Italie.

 



 La France et l’Europe en 1815 – 4ème – Cours – Histoire   rtf

 La France et l’Europe en 1815 – 4ème – Cours – Histoire   pdf

Tables des matières La Révolution et l'Empire - Histoire : 4ème